Camille vient de perdre sa mère. Parmi les lettres de condoléances, elle découvre un étrange courrier, non signé. Elle croit d’abord à une erreur mais les lettres continuent d’arriver, tissant le roman de deux amours impossibles, de quatre destins brisés. Peu à peu, Camille comprend qu’elle n’est pas étrangère au terrible secret que cette correspondance renferme.

 

Même si l'histoire en soi n'est pas très originale, j'ai bien aimé ce roman qui se lit très facilement. L'accroche principale vient de cette correspondance et des faits que nous apprenons graduellement sans savoir initialement si cela concerne Camille ou bien si c'est une erreur. J'ai apprécié la chute même si j'ai eu un petit doute à un moment donné. Une histoire de circonstances, de mauvais choix, de troubles obsessionnels.

 

D'autres avis chez L'or rouge , Bianca, Mya

Le confident d'Hélène GREMILLION
Retour à l'accueil