Irlande, 1952. Philomena Lee, encore adolescente, tombe enceinte. Rejetée par sa famille, elle est envoyée au couvent de Roscrea. En compensation des soins prodigués par les religieuses avant et pendant la naissance, elle travaille à la blanchisserie, et n’est autorisée à voir son fils, Anthony, qu’une heure par jour. Quand, cinquante ans plus tard, elle rencontre Martin Sixmith, journaliste désabusé, elle lui raconte son histoire.


J'aime ce genre de film ! Un film avec un histoire humaine, avec des personnages humains avec leur contradiction, leurs qualités et défauts. En dehors de la recherche de Philoména, ce film raconte aussi la rencontre de ces deux êtres que presque tout oppose. La confrontation est d'ailleurs interressante sous plusieurs angles. Philomena est adorablement jouée par Judie DENCH que j'apprécie beaucoup. Un petit film sans prétentions mais qui dénonce la condition de ces jeunes irlandaises des années 1960, qui dénonce aussi une certaine prétention sous couvert d'être cultivé. C'est bien d'être cultivé mais cela doit vous rapprocher de l'humanité, pas vous en détourner...
 

Drame

Drame

Retour à l'accueil