Le commandant Lanester et son équipe enquêtent sur une série de crimes atroces. La victime est à chaque fois énucléée et vidée de son sang. Épouvanté et dépassé par la logique du tueur surnommé Caïn, Lanester va perdre littéralement la vue sur la scène de crime. Aidé de son second et d'un providentiel chauffeur de taxi, il va désormais mener son enquête à l'aveugle. Mais c'est grâce à Jacinthe Bergeret, une psychanalyste qu'il accepte de consulter avec beaucoup de réticence, que des réponses vont peu à peu émerger.

 

C'est une lecture en demi-teinte que ce polar. J'ai bien aimé l'idée du policier suffisamment traumatisé pour en perdre la vue et le suivi psychanalytique qui s'en suit, mais qui malheureusement restera un peu en plan à la fin du roman. Pendant un temps, j'ai eu peur de me retrouver  une fois de plus avec un polar qui jouerait sur le dédoublement de personnalité mais je m'étais trompée. C'est finalement un polar classique (c'est à dire que vous avez presque le coupable sous les yeux (c'est le cas de le dire) mais que vous n'y pensez pas). Je n'ai pas trop aimé le personnage du commandant Lanester. Je l'ai trouvé imbu de sa personne, très "juge" des personnes qui l'entourent, sans emphatie ! Donc un polar qui se laisse lire facilement mais qui pour ce qui me concerne est loin de mériter un prix.

Un polar lu dans le cadre du challenge de Libiba. 

Par ici, vous pouvez lire les avis de Liliba  pour qui c'est un coup de coeur (comme quoi ! )

de Haniballelecteur , par Khatel , par Karine , par Zazimuth 

A la vue à la mort de Françoise GUERIN A la vue à la mort de Françoise GUERIN
Retour à l'accueil