Londres, blitz, guerre
Londres, blitz, guerre

Londres, 1944. Alors que la Luftwaffe fait son assaut final sur la capitale britannique déjà exsangue, les Londoniens se précipitent dans les rues, cherchant un abri souterrain au cœur de la ville obscure. Lorsque le calme revient, d'autres horreurs refont surface... Un bras coupé est découvert par un groupe d'enfants jouant sur un site bombardé de l'East End ; et lorsque le sergent détective Frederick Troy de Scotland Yard arrive sur les lieux, il devient évident que le corps démembré n'est pas l'œuvre d'une fusée. Troy parvient à relier le bras coupé à la disparition d'un scientifique réfugié de l'Allemagne nazie. Il déterre alors une chaîne de secrets menant tout droit au haut commandement des Alliés, et pénètre les mystères d'un monde corrompu, peuplé de réfugiés apatrides, d'agents secrets et de femmes mystérieuses.

Une intrigue complexe avec des rebondissements bien distillés jusqu’au final qui ressemble à une belle scène cinématographique. Le contexte historique rajoute à cette histoire du réalisme et de la densité. Une fois de plus, même ou surtout en temps de guerre, force est de constater que tout le monde tire des ficelles et personne n’est celui que l’on croit. Tant au niveau des individus que des états. Le personnage de Troy est complexe. Il est intelligent, perspicace, tenace et secret mais peut-être également naïf et inconséquent !

En conclusion, je pense que le lirais à nouveau cet auteur !

Un autre roman à lire dans le même genre

Par ici l'avis d'Aifelle

Retour à l'accueil