Lorsque le célèbre mannequin Lula Landry est trouvée morte, défenestrée, dans un quartier chic londonien, l’affaire est vite classée. Suicide. Jusqu’au jour où John Bristow, le frère de la victime, frappe à la porte du détective privé Cormoran Strike. Cet ex-lieutenant de l’armée, revenu d’Afghanistan amputé d’une jambe, est au bout du rouleau : sa carrière de détective est au point mort et sa vie privée, un naufrage. Aidé par une jeune intérimaire finaude, virtuose de l’Internet, il reprend l’enquête. De boîtes de nuit branchées en palaces pour rock stars, Strike va passer de l’autre côté du miroir glamour de la mode et du people pour plonger dans un gouffre de secrets, de trahisons, et de vengeances.

Avant de vous donner mon avis sur ce roman, je dois préciser pour ceux ou celles qui ne le savent pas ; derrière le pseudo de Robert GALBRAITH se cache l’auteure d’ HARRY POTTER.

J’ai été quelque peu déçue par ce premier tome d’une nouvelle série. Je pense qu’il a servi principalement à nous présenter les deux personnages principaux. De la part de la DAME POTTER, je m’attendais à une intrigue plus haletante, plus complexe ! Pour me faire une idée plus précise, je vais sûrement lire la suite en espérant beaucoup mieux.

L'appel du coucou de Robert Galbraith
Retour à l'accueil