Elle a trente-cinq ans mais s'en donne quarante-deux pour être prise au sérieux, elle s'autoproclame avec dérision " meilleure détective du monde " : Claire DeWitt est une privée pas comme les autres. Chargée de retrouver un honorable procureur disparu durant l'ouragan Katrina, elle part enquêter à la Nouvelle Orléans. Assistée par toutes sortes de sympathiques crapules, elle élucide l'affaire, dans laquelle vont resurgir anciens amis et nouveaux ennemis.


Ce roman a deux personnages principaux : cette détective "hors normes" de part sa personnalité et ses méthodes d'enquête et surtout surtout la ville de la New Orléans, dévastée après l'ouragan Katerina et pourrie jusqu'à la moëlle ! Et si l'enquête n'est pas particulièrement palpipante, la découverte de cette ville, des habitants qui restent encore après la dévastation font l'intêret de cette histoire. Toutefois, je ne crois pas le garder longtemps en mémoire.

 

Lire aussi l'avis de YAN et de Claude

La ville des morts de Sara GRAN
Retour à l'accueil