Tout ce qu'on ne s'est jamais dit de Céleste NG

Lydia Lee, seize ans, est morte. Mais sa famille l'ignore encore... 

Je ne mettrais rien de plus en ce qui concerne l’histoire de ce roman car comme dirait ma copine BlueGrey, IL FAUT LE LIRE.

Comment vous dire ? J’ai été accrochée dès les premières lignes. C’est bien écrit et donc bien traduit puisque la romancière est américaine. C’est bien construit avec des retours en arrière bien amenés et la fin (ni guimauve, ni apocalypse) est juste. Les personnages sont profondément humains, vrais et bien analysés. Les situations, les relations familiales complexes sont bien rendues. Ce premier roman donne l’impression d’une grande maturité de l’auteure. Une bien belle lecture qui sous certains aspects m’a fait penser à deux autres romans que j’ai lu : Puisque rien ne dure de Laurence TARDIEU et  Les feuilles mortes de Thomas H.COOK.

 

Retour à l'accueil