Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Archives

2010-01-30T11:30:00+01:00

La vie aux aguêts de William BOYD

Publié par Anjelica
la-vie-aux-aguets-copie-1.jpg

Pendant la canicule de l’été 1976, dans la campagne oxonienne, une jeune femme rend visite à sa mère, dont les propos la désarçonnent. Que penser en effet quand votre mère si anglaise, si digne, vous annonce tout de go qu’elle n’est pas Sally Gilmartin mais Eva Delectorskaya, une émigrée russe et une ex-espionne de haut vol ? Et pourtant Ruth Gilmartin doit s’y résoudre : tout est vrai. Depuis trente et quelques années, pour tenter de retrouver la sécurité, voire sauver sa peau, Sally-Eva a échafaudé avec soin le plus vraisemblable des mensonges.

Au fil de la lecture du mémoire que lui remet sa mère, Ruth voit sa vie basculer. À qui se fier ? À personne justement, comme le voulait la règle numéro un du séduisant et mystérieux Lucas Romer qui a recruté Eva en 1939 pour les services secrets britanniques. Mais Ruth comprend. Si Eva se découvre maintenant, c’est qu’elle a besoin de l’aide de sa fille pour accomplir sa dernière mission : régler une fois pour toutes son compte à un passé qui, du Nouveau-Mexique à un petit village de l’Oxfordshire, s’acharne à vouloir rattraper une vie, déjà depuis longtemps, habitée par la peur.


Mon avis : D’habitude les romans d’espionnage ne font pas partis de mes lectures car en général, je n’y comprends rien, c’est le même cas pour les films. Mais j’avais lu plusieurs avis positifs sur ce livre et je l’avais noté sur ma LAL depuis un bon moment après le billet de Papillon J’y ai pensé lors de mon dernier passage à la médiathèque et j’ai bien fait car j’ai vraiment apprécié.  Le roman se présente sur deux  périodes.  En 1976, au présent où nous suivons Ruth dans sa vie et dans sa découverte de l’ancienne vie de sa mère et dans la passé par le biais du journal écrit par Sally/Eva qui relate les évènements de sa vie d’espionne. C’est passionnant de suivre les circonstances qui ont amené cette jeune femme à être recrutée et formée afin d’intégrer un sous-groupe des services secrets anglais pendant la 2ème guerre mondiale. Très intéressant également de découvrir (pour moi), la manipulation, la désinformation orchestrée par les anglais afin que les américains, réfractaires à 90 % à leur entrée dans ce conflit, finissent pas changer d’avis. Finalement, ce sera l’attaque de Pearl Harbor par les Japonais qui fera basculée l’opinion et le congrès américain. Du moins, c’est ce qu’on nous a dit ! Car en lisant ce genre de roman vous devenez complètement paranoïaque et cela vous pousse à reconsidérer des données qui nous semblaient acquises…Ce roman est aussi la relation à nos parents et à la perception que nous avons d’eux et de leur vie. Car finalement, souvent on croit connaître l’autre mais est-ce bien le cas ?

 

Un roman captivant qui parle d’amour, de manipulations, et de trahison.

D'autres avis chez BOB


badges_88x31_liredelire.pngEn aparté : Notre lecture de ce jour pour le club ‘Lire et Délires’  était une lecture d’un roman de Joyce Carol OASTES. Seulement j’ai tardé à commencer ‘Mère disparue’ et lorsque je l’ai enfin ouvert, je m’ennuyais au bout d’une trentaine de pages…

Toutefois, j’avais quand même envie de présenter un roman à mes consœurs de club et de cœur alors j’ai joué l’électron libre et j’ai décidé que ce serait celui-ci. J’espère qu’elles ne m’en voudront pas trop…

nbe0008.jpg

 

Voir les commentaires

2010-01-28T12:03:00+01:00

SERAPHINE de Martin PROVOST

Publié par Anjelica
SERAPHINE.jpg

En 1912, le collectionneur allemand Wilhelm Uhde, premier acheteur de Picasso et découvreur du douanier Rousseau, loue un appartement à Senlis pour écrire et se reposer de sa vie parisienne. Il prend à son service une femme de ménage, Séraphine, 48 ans. Quelque temps plus tard, il remarque chez des notables locaux une petite toile peinte sur bois. Sa stupéfaction est grande d'apprendre que l'auteur n'est autre que Séraphine. S'instaure alors une relation poignante et inattendue entre le marchand d'art d'avant-garde et la femme de ménage visionnaire.

Date de sortie cinéma : 1 octobre 2008

Date de reprise cinéma : 4 mars 2009

Film déjà disponible en DVD depuis le : 2 avril 2009

Film déjà disponible en Blu-ray depuis le : 2 avril 2009

Réalisé par Martin Provost

Avec Yolande Moreau, Ulrich Tukur, Anne Bennent

Long-métrage français. Genre : Biopic, Drame

Durée : 2h05 min Année de production : 2008

 noel2

Mon avis : La prestation de Yolande MOREAU crève l’écran, de ce point de vue là c’est vraiment magistral. Ce qui m’a beaucoup plus également, c’est la relation quasi-mystique qu’à Séraphine à la peinture mais surtout à la nature et tout particulièrement aux arbres et aux fleurs. Bien-entendu, cette relation naturelle et sensuelle se retrouve dans ces tableaux. Toutefois, j’aurais aimé qu’on en sache un peu plus sur Séraphine et  notamment sur son enfance afin de mieux comprendre d’où lui venait son mysticisme. En revanche, je n’ai pas trop apprécié la relation qui s’est instituée entre le collectionneur et Séraphine. Je l’ai trouvé quelque peu à sens unique. En effet, j’ai perçu Wilhelm UHDE assez égoïste, seulement concentré sur sa découverte artistique mais prenant très peu en compte la personnalité de Séraphine et la possible répercussion que pouvait avoir sur elle de tels bouleversements dans sa vie, dans sa manière de penser.  D’ailleurs, la fin de vie de Séraphine, va bien en ce sens, me semble t’il ?

Voir les commentaires

2010-01-25T14:17:00+01:00

Les liens du sang de Thomas H COOK

Publié par Anjelica

LES-LIENS-DU-SANG.jpgPetit avocat de province, David Sears a grandi sous l'autorité d'un père fou, surnommé le Vieux, et dans l'ombre de sa sœur, l'intellectuelle Diana, promise à un brillant avenir. Mais cette dernière a donné le jour à Jason, un garçon schizophrène dont le père, Mark, spécialiste de génétique, n'acceptera jamais la maladie. Lorsque cet enfant se noie, l'enfer ne fait que commencer. Diana refuse la thèse de l'accident et soupçonne Mark d'avoir poussé leur fils à la mort. Elle adopte alors un comportement de plus en plus étrange, envoie à son frère des messages sur d'anciens crimes rituels et exhume de vieilles histoires sordides à seule fin d'étayer ses accusations. Quand elle finit par emmener dans son sillage la propre fille de David, la situation devient intenable. Tiraillé entre la volonté de défendre sa sœur, ses craintes sur sa santé mentale et les éléments troublants de l'enquête, David décide de faire à son tour la lumière sur la mort du jeune Jason, laissant les spectres du passé menacer l'existence tranquille qu'il s'était péniblement construite...

Mon avis : Une nouvelle fois, Thomas COOK  nous emmène dans la psychologie familiale, ici totalement perturbée et travestie par la schizophrénie du père. Les relations père-enfants, frère et sœur, les non-dits, les rancœurs, la schizophrénie du ou des protagonistes sont au centre de ce drame familial. Comme dans ‘les feuilles mortes’, c’est un des protagonistes qui raconte l’histoire et dans ce cas, c’est le frère qui semble avoir échappé aux néfastes effets de cette maladie mentale…Toutefois, la fin que je ne suis pas bien sûre d’avoir comprise (mon esprit simple et cartésien a du mal à saisir les méandres des esprits tortueux ou malades) m’ a laissé sur un questionnement, finalement qui a tué Jason ?

Si l'un ou l'une d’entre vous a lu ce livre, je veux bien qu’elle m’éclaire ? Un bon suspens psychologique mais un cran en dessous ‘des feuilles mortes’ que je vous conseille si vous souhaitez découvrir cet auteur.


Un autre avis chez Moisson Noire

et chez Pierre Faverolle


En aparté : J'ouvre des livres, je lis quelques pages et je les referme. Dans ces moments là, il n'y a que les polars, thrillers ou autres suspens qui arrivent à se faufiler entre les mailles...

Voir les commentaires

2010-01-21T11:39:00+01:00

Envoi des cartes

Publié par Anjelica
mod_article649399_9.gifPériode trouble et pas du tout linéaire, pas trop envie d'en parler et  mes lectures n'avancent pas. J'avais commencé 'Ecoute ma voix' qui est la suite de ' Va où ton coeur te porte' mais je n'accroche pas du tout au personnage de la jeune fille alors je laisse tomber. Je dois commencer 'Mère disparue' pour le Club 'Lire et Délires', j'espère que cela va me plaire afin de le terminer pour le 30, date de nos retrouvailles autour d'une lecture d'un roman de OATES.

En attendant, je vous montre mes dernières créations de cartes...


Photo 005
J'ai envoyé cette carte à ma soeur Marie-Pierre

Photo 013
Celle-ci à une de mes tantes que j'aime beaucoup

Photo 008
Une toute rouge à Zazimuth sur laquelle j'ai utilisé pleins de petites choses qu'elle m'avait envoyé lors de nos échanges
Photo 009

Et pour finir des couleurs et un thème différent pour cette carte qui est partie chez Coralie.


Comme les autres fois, n'hésitez pas à me faire part de vos avis, de vos goûts et de vos remarques (si elles sont gentilles ). Pour voir les images en grand, vous cliquez dessus.

Voir les commentaires

2010-01-19T09:00:00+01:00

Les cinq sens

Publié par Anjelica
Le 24 Décembre, cette fois-ci c'est mon homme que j'ai vu revenir de la BAL avec un gros colis entre les mains.
Il me l'a tendu en me disant : 'Je crois que c'est pour toi', tu avais prévu un échange ?
-"Euh, non. Tu sais bien que tant que je n'aurais pas de CDI, je n'ai pas prévu ni d'échanges, ni swaps ".
Cela ne m'empêche pas d'avoir un gros sourire sur le visage et de me précipiter pour voir d'où vient ce gros colis et là qu'elle n'est pas ma surprise de voir que c'est ma copine virtuelle Zazimuth qui me gâte une nouvelle fois !


Elle m'a contoctée un paquet sur le thème des cinq sens et j'ai adoré cette idée ! Je vous laisse découvrir le tout en images.

Photo 138
Pleins de petits paquets avec un des cinq sens noté sur le petit coeur









Photo 139Pour le goût, des pâtes de fruit délicieuses qui ont été dégusté depuis longtemps...
Pour le touché, un bloc note à la forme originale,
Pour l'odorat, une jolie bougie parfumée aux jolies couleurs chaudes et orientales,

Pour le plaisir des yeux, deux Bôs  photophores toujours dans mes couleurs de prédilection,

Et pour finir, deux signets totalement différents pour continuer à agrandir ma collection,

Photo 141

Le tout accompagné d'une carte de circonstance, brodée par la main agile de Zazimuth.

Merci encore pour cette belle surprise

Voir les commentaires

2010-01-17T11:12:00+01:00

Cela fait très plaisir une récompense mais...

Publié par Anjelica
Tag-de-l-amitie.jpgIl y a quelques jours, Cécile me remettait par l'intermédiaire de son blog, un prix de l'amitié inter-blogueuse en donnant les explications de son choix, Abeille m'avait également désignée, il y a quelques semaines déjà .

En toute franchise, cela fait plaisir de savoir que son blog et (ou) notre personnalité qui transpire à travers lui, plaise et donne envie de décerner un prix

Toutefois, la tâche devient plus délicate,  lorsqu'à son tour on doit faire un choix parmis tous les blogs que l'on fréquente et que l'on apprécie

Je crois avoir refusé une fois de faire ce choix, j'y réponds pour cette fois mais ce sera la dernière fois car ce n'est pas un exercice que j'apprécie trop...

Avant d'établir mon petit palmarès (totalement personnel et subjectif), sachez que même si je fréquente principalement des blogs qui parlent de lecture et de ciné, mes petites préférences sont plus souvent liées au feeling qu'à des goûts totalement similaires. Car oui, même à travers des échanges virtuels (pour la plupart), il y a des affinités qui se créent et pas seulement sur des choses perceptibles comme un livre ou un film que l'on aurait aimé en commun. C'est difficile à expliquer...

Voilà, finit le bla-bla et bonjour les élues de mon coeur

1/Zazimuth : Elle aime les chats, les dragons et la broderie, ce qui ne fait pas partie de mes passions. Elle lit principalement de la lecture jeunesse. J'en profite pour y noter des titres pour ma demoiselle. Nous partageons ensemble une collectionnite de signets et autres marque-pages, le cinéma (même si elle n'en parle pas sur son blog), le thé et d'autres petites choses. Nous avons fait connaissance petit à petit suite à un swap sur le thème du thé et le feeling a été presque immédiat. Et nous avons eu le plaisir d'échanger plusieurs fois entre nous au grand bonheur de l'une et de l'autre.
J'espère qu'un jour, nous aurons le plaisir de nous rencontrer pour de vrai ...

2/Choupynette : Vous allez penser que c'est parce que l'on se connait, mais vous savez bien que cela ne fait pas tout et bien avant de rencontrer Choupynette, j'aimais son blog car en plus de la lecture, nous sommes toutes les deux cinéphiles et puis ce que j'aime également sur son blog, c'est quand Choupy nous fait partager ces humeurs (bonnes ou mauvaises) sur un sujet d'actualité. J'adore, que voulez-vous ! Mais je vous confirme que j'aime Choupynette encore plus en vrai

3/Blue-Grey : Ok encore un membre du club 'Lire et Délires' mais en dehors de la personnalité totalement charmante de notre consoeur de club, ce que j'aime sur son blog ce sont la qualité de ces billets. J'aimerais écrire mes billets comme elle et même si je suis totalement jalouse , j'aime lire ses billets et j'apprécie la personne qui se cache derrière. Mais dis-moi comment fais-tu pour écrire de si beaux billets qui me donne envie de lire tous les romans que tu as aimé même ceux dont les thèmes (SF par exemple) ne font pas partis de mes lectures ?

4/Et bien, je rends à César ce qui appartient à Jules car je visite avec grand plaisir le blog de Cécile et là aussi, j'aime beaucoup la qualité de ces billets même si nous n'avons pas obligatoirement  totalement les mêmes goûts lecture...De plus, j'ai eu la chance de l'avoir comme 'swappée' lors du swap LONDON et donc de pouvoir la gâter.

5/Pour finir, je décerne le prix de l'amitié à Jules. J'aime beaucoup ces petites chroniques qui me font découvrir la personne derrière la blogueuse et là aussi c'est plus une question de feeling que de goûts communs en lecture. Elle n'a pas trop aimé 'la petite fille de Monsieur Linh' , la vilaine alors que j'ai adoré

Bien-entendu, la liste n'est pas du tout exhaustive et vous êtes bien nombreuses celles dont je visite le blog très régulièrement. En vrac, je citerais  YueYin (bien-entendu),Anne, Manu, Alex, Nanne, Flo, Malice, Nath, Karine, la liseuse, Liliba, La nymphette, Erzébeth et ses billets déjantés etc etc. Je ne peux vous citer toutes, j'en suis désolée.

Et puisque je suis sur mon blog et que je fais ce que je veux, je vais désigner quelques lauréates désignant mes belles découvertes de l'année 2009

-Cachou dont j'aime tout particulièrement les billets cinéma et qui déjà m'a permis de découvrir de beaux films dont le très chouette 'The visitor'.

-Marie et ses rêves de lecture,

-Choco , qui nous propose en plus de la lecture, de découvrir de belles et originales librairies. Choco découverte après le tag 'montrez-moi votre frigo et je vous dirais ce que vous cuisinait'

-Théoma et son blog frais et gai

-Géraldine, ses beaux voyages, ses billets ciné ...

-Abeille et son blog gorgé de soleil et de miel et à travers lequel j'ai l'impression de découvrir une blogueuse simple et chaleureuse. Qualités que j'apprécie tout particulièrement chez les gens.

Que celles qui le souhaitent prennent le relais, je ne désigne personne, c'est bien trop difficile de faire un choix ...



Voir les commentaires

2010-01-12T07:00:00+01:00

Cuisine sanglante de Minette Walters

Publié par Anjelica
http://t1.gstatic.com/images?q=tbn:EuTFdO86rBiVsM%3Ahttp://www.images-chapitre.com/ima3/original/767/166767_2785832.jpg  D'où provenait la fascination qu'exerçait Olive Martin ? Du spectacle grotesque de son mètre cinquante-cinq pour quelque cent vingt kilos ? De sa sinistre notoriété ? De la répulsion qu'elle inspirait ? Elle avait débité sa mère et sa soeur en morceaux qu'elle avait rassemblés sur le sol de la cuisine en une composition abstraite sanguinolente. L'énormité du crime, jointe à l'impression terrifiante que sa silhouette apocalyptique avait produite sur les membres du tribunal lui avaient valu une condamnation à perpétuité. Le crime mis à part, ce qui rendait son cas exceptionnel, c'était quelle avait plaidé coupable et même refusé de se défendre. " Dès sa première rencontre avec Olive Martin, Rosalind Leigh, qui a accepté non sans dégoût d'écrire un livre sur elle, a le sentiment que la meurtrière obèse n'est pas coupable. Mais alors pourquoi ces aveux ? Qui protège-t-elle ? Et pourquoi ? protège-t-elle ? Et pourquoi ?

 

Mon avis : Après ma lecture de ‘L’ombre du caméléon’, j’avais envie de relire cette auteure de thrillers et j’ai jeté mon dévolu sur celui-ci dont j’avais lu une bonne critique sur un blog. J’ai commencé à le lire un après-midi et je l’ai fini dans la même nuit vers 5 heures du matin (je ne vais plus pourvoir le faire, désormais).  Dans cette lecture, j’ai surtout apprécié le personnage de Rosaling Leigh et de sa rencontre avec un ancien flic, lié plus ou moins à cette affaire. L’histoire est prenante, toutefois, elle m’a semblé un peu incohérente sur certains aspects, je lui ai donc préféré ‘L’ombre du caméléon’. La fin en forme de suspens alors qu’on croit avoir tout compris fait froid dans le dos et nous laisse remplie  de questions et l’on se demande si on n’a pas raté quelque chose … Ce roman d’une certaine manière me rappelle énormément le film ‘Juste cause’ avec Sean Connery, Laurence Fishburne et Ed Harris (film que je vous conseille). Un bon thriller mais un peu tiré par les cheveux toutefois.

 

nbe0008.jpg


 

 

Voir les commentaires

2010-01-09T17:12:00+01:00

Ecoutez, j'ai quelque chose à vous dire

Publié par Anjelica
0000015.gifAlors que je commençais à m'inquiéter et à trouver le temps long (côté job, je suis une inquiète), voici que cette semaine, tout se précipite !

J'ai été contacté jeudi, pour un entretien vendredi matin et je commence un CDI lundi. C'est un poste à double casquette dont une partie que je ne maitrise pas du tout mais je vais tenter le coup. De toute manière, devant la pénurie de CDI et de salaires correctement rémunérés, je crois que je n'ai pas d'autres choix que de me lancer dans ce nouveau challenge...

Voilà donc une bonne nouvelle pour débuter l'année. Du coup, j'en ai profité pour faire les soldes et faire chauffer quelque peu la CB.

Un CDI après 3 ans de CDD et de missions intérim, cela mérite bien un petit écart , non ?

En aparté : Il neige sur Toulouse depuis hier soir, c'est tout blanc et nous avons au moins 10 cm de neige. C'est beau, par contre c'est la galère pour circuler. J'espère toutefois que je pourrais aller sans encombres lundi matin dans cette nouvelle boîte !!! Et merci à mon homme qui me soutient lorsque j'ai des moments de doutes et que je lui refile mon stress.

Voir les commentaires

2010-01-06T11:59:00+01:00

Petit condensé cinéma : 2 films 'So romantic'

Publié par Anjelica

PS-I-LOVE-YOU.jpgDate de sortie cinéma : 6 février 2008

Film disponible en DVD le : 17 février 2010

Film déjà disponible en Blu-ray depuis le : 27 août 2008

Réalisé par Richard LaGravenese

Avec Hilary Swank, Gerard Butler, Lisa Kudrow, Kathy Bates et Jeffrey Dean Morgan

Long-métrage américain. Genre : Comédie dramatique, Romance

Durée : 2h06 min Année de production : 2007

Holly et Jerry sont un couple amoureux menant une vie parfaite. A la suite de la mort soudaine de Jerry, Holly sombre dans une dépression. C'est alors qu'elle reçoit une lettre, la première d'une série de dix, rédigées par Jerry avant sa mort. Ces lettres, agencées tel un jeu de piste, lui donnent des instructions de choses à faire pour, à terme, tourner la page et enfin réapprendre à vivre.


Mon avis : Un très beau film pour celles qui aiment les films romantiques. Holly aime Jerry mais leur vie ne lui semble pas parfaite ou conforme à toutes ces envies et elle reporte pour de mauvaises raisons d’avoir un enfant avec lui (Lorsqu’on voit le bô-gosse, moi, j’aurais fait un bébé de suite !Gérard BUTLER) Mais voilà, soudain Jerry n’est plus. Mais l’amoureux connaissant bien sa dulcinée, il a tout prévu afin qu’elle reprenne sa vie en main. Le chemin qu’elle devra parcourir (au rythme des saisons) ressemble quelque peu à la vraie vie et ne sera ni facile, ni évident…mais il lui faudra le parcourir afin de se retrouver, de retrouver de vrais relations avec ses proches. Kathy BATES  est comme toutes les fois, parfaite. J’aime cette actrice. De plus, ce film donne envie d'aller de suite découvrir l'Irlande et ces habitants (mâles. Oui, je sais, l'acteur principal est écossais...

 le temps d'un ouragan                                                  

Le temps d'un ouragan

v.o.a. : Nights in Rodanthe

Durée : 1h37

Genre : Drame sentimental

Origine : États-Unis  /  Australie

 

Adrienne, de passage à Rodanthe afin de remplacer pour quelques jours sa copine aubergiste partie en vacances, a grand besoin de réfléchir. Et pour cause: son mari, qui l'a quittée sept mois plus tôt pour une autre, se repent et veut renouer, au grand plaisir de leurs deux enfants. Or, Adrienne, qui vient en outre de perdre son père, en a gros sur le cœur. Elle n'est pas la seule. Criblé de remords depuis le décès d'une patiente sur sa table d'opération, Paul, l'unique client de l'auberge balnéaire en cette basse saison, est venu rencontrer le mari de la défunte. Pour Adrienne et Paul, ces quelques jours passés côte à côte, dans la belle maison qui menace de s'effondrer sous l'impact d'un ouragan, marqueront le point de départ d'une grande histoire d'amour.


Mon avis : La rencontre de ces quadras très différents dans leur façon d’appréhender la vie   et égratignés par celle-ci, va leur permettre à chacun de se retrouver, de se trouver et d’avoir envie de vivre à nouveau une belle histoire d’amour. Mais quelquefois la vie peut assombrir à nouveau un ciel qui s’était éclairci. En filagramme, une relation profonde mais pas facile entre la maman et ses enfants et une belle relation amicale entre les deux amies.

Petit bémol: l'horrible voix qui double 'Richard GEERE', cela gâche quelque peu son sex-appeal

 

17537.jpgEn aparté : Si un jour, en balade, en vacances, vous voyez une maison installée comme celle-ci, les pieds sur la plage, merci de bien vouloir m'envoyer un mail, SVP. Merci d'avance. C'est mon rêve 

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog