Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Archives

2010-07-18T13:37:00+02:00

Un petit drink, Mesdames et Messieurs ?

Publié par Anjelica

A l'occasion de l'anniversaire de mon homme, j'ai testé un cocktail rafraichissant que j'avais vu sur une revue.

Contrairement à mon homme, je n'ai pas peur de tester des nouveautés en "direct live" comme disent les jeunes et ce cocktail a eu un succès fou alors je me suis dit que j'allais le partager avec vous. Cela peut tenter certains ou certaines d'entre-vous ?

 

Cocktail-a-la-cerise-et-au-pamplemousse.jpgComme je n'ai pas trouvé de sirop de cerise, je l'ai remplacé par un sirop (plus original) 'Framboise-rose' et c'était tout simplement délicieux !

 

Allez hop, sortez vos jolis verres et agitateurs.

 

PS : Pour voir l'image en grand et donc la recette, veuillez cliquer sur l'image

    

 

 

cocktailEn aparté : Comme vous avez pu le constater, je suis peu présente. J'ai du mal à suivre et cela pour diverses raisons : Nouveau boulot depuis peu, chaleur persistante que j'ai du mal à supporter, fatigue intense et envie de profiter de l'extérieur, de ma famille. Ce rythme dilletante risque de se poursuivre encore un peu...

 

 


Voir les commentaires

2010-07-08T05:00:00+02:00

Une ardente patience d'Antonio SKARMETA

Publié par Anjelica

 

Une-ardente-patience.jpgQu'est-ce qu'un poète pour Mario Jiménez, le petit facteur de l'île Noire, dont l'unique client n'est autre que Pablo Neruda ? Quelqu'un qui sait mieux que quiconque manier les phrases et qui l'aidera donc à faire la cour à Béatrice, la fille de l'aubergiste ? Neruda se laisse séduire par le petit facteur en quête d'un " art poétique ". Et Mario, impressionné, va découvrir la " force du verbe ". Une grande tendresse s'établit entre ces deux " hommes de lettres ".  Un roman qui a été adapté au cinéma, sous le titre Le Facteur (El Postino), avec dans les rôles principaux Philippe Noiret et Massimo Troisi.

 

Mon avis : Ce petit livre fut une bien agréable lecture. Tout d’abord, j’ai apprécié l’écriture de l’auteur qui a su présenter cette rencontre hors du commun avec humour et fantaisie.  Et puis le personnage de Mario est attachant de sincérité, de franchise et d’intégrité. Car s’il est ébloui par les talents poétiques de Pablo Neruda ; face à l’homme, il reste entier, simple et ne s’abaisse jamais à se comporter en groupie même s’il est très admiratif. Ensuite l’auteur a su faire se rejoindre cette rencontre avec l’histoire de son pays et la fin de vie du poète.

J’ai donc été ravie de partir à la découverte de l’Amérique latine par le biais de ce livre.

 

badges_88x31_liredelire.pngEn aparté : Hier, avait lieu à Albi, la énième rencontre du Club ‘Lire et Délires’ sous le thème : « un roman pour découvrir l’Amérique Latine ». Mais c’était aussi l’occasion pour certaines de rencontrer ‘Karine’ notre blogueuse québécoise qui est en congés dans nos contrées. Comme, je travaille, je n’ai pu me joindre à elles et je le regrette vivement…

nbe0008.jpg

Voir les commentaires

2010-07-05T19:16:00+02:00

Le mec de la tombe d'à côté de Katarina MAZETTI

Publié par Anjelica

 

Le-mec-de-la-tombe-d-a-cote.jpgDésirée se rend régulièrement sur la tombe de son mari, qui a eu le mauvais goût de mourir trop jeune. Bibliothécaire et citadine, elle vit dans un appartement tout blanc, très tendance, rempli de livres. Au cimetière, elle croise souvent le mec de la tombe d'à côté, dont l'apparence l'agace autant que le tape-à-l'œil de la stèle qu'il fleurit assidûment. Depuis le décès de sa mère, Benny vit seul à la ferme familiale avec ses vingt-quatre vaches laitières. Il s'en sort comme il peut, avec son bon sens paysan et une sacrée dose d'autodérision. Chaque fois qu'il la rencontre, il est exaspéré par sa voisine de cimetière, son bonnet de feutre et son petit carnet de poésie. Un jour pourtant, un sourire éclate simultanément sur leurs lèvres et ils en restent tous deux éblouis... C'est le début d'une passion dévorante.


Mon avis : J’ai vraiment beaucoup apprécié la construction de ce roman qui met en  parallèle, le ressenti de chacun des deux protagonistes. C’était intéressant, surprenant et désolant aussi, car il me semblait assez évident que ces deux là laisseraient peu de chance à cet amour-passion qui bousculait leurs convictions et leurs cultures respectives. Au final, malgré l’humour de ce livre, j’ai trouvé cette incompatibilité vraiment dommageable mais je dirais presque improbable à surmonter et finalement je trouve que c’est un triste constat même si je dois admettre que pour vivre ensemble tout les jours, il vaut mieux un minimum de choses en commun…Mais peut-être que rien n’est perdu, sait-on jamais ?


Merci à Blue-Grey qui a eu la gentillesse de m’offrir ce livre.


Logo LECTURES COMMUNESLecture commune avec Chaplum, Ankya et Calypso...

 

nbe0008.jpg

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog