Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Archives

2012-04-30T08:40:00+02:00

Mille femmes blanches de Jim FERGUS

Publié par Ici ou ailleurs

En 1874, à Washington, le président américain Grant accepte dans le plus grand secret la proposition incroyable du chef indien Little Wolf: troquer mille femmes blanches contre chevaux et bisons pour favoriser l'intégration du périple indien. Si quelques femmes se portent volontaires, la plupart des "Mille femmes" viennent en réalité des pénitenciers et des asiles de tous les États-Unis d'Amérique... Parvenue dans les contrées reculées du Nebraska, l'une d'entre elles, May Dodd, apprend alors sa nouvelle vie de squaw et les rites inconnus des Indiens. Mariée à un puissant guerrier, elle découvre les combats violents entre tribus et les ravages provoqués par l'alcool. Aux côtés de femmes de toutes origines, May Dodd assiste alors à la lente agonie de son peuple d'adoption...

                                             Mille-femmes-blanches-copie-1.jpg

A travers le journal de May DODD, internée par ses parents pour avoir aimée hors de sa classe sociale, nous allons suivre le périple de ces quelques femmes blanches et en particulier celui de May (bien-entendu, le gouvernement américain ne respectera pas son accord et c’est une cinquantaine de femmes qui seront échangées…). Après un très long voyage et quelques haltes dans les forts, May et ses compagnes se marient et partent vivre avec les cheyennes. C’est l’apprentissage de la vie au jour le jour, au plus près de la nature, d’une vie simple mais aussi quelquefois très violente (alcool et combats,rites considérés comme barbares à leurs yeux). Malgré tout May et certaines de ses compagnes s’intègrent, en amenant quelques améliorations à leur quotidien comme la tente à vapeur pour les femmes…Mais voilà, sur une partie de cette terre accordée aux indiens par l’état américain, plus précisément dans les BLACKS HILLS, il y a de l’or…

Alors que vaut un accord signé avec des « barbares », face à l’attrait de l’or ?

Ce roman, bien plus qu’un roman d’aventures, est un véritable plaidoyer, un cri de respect pour ce peuple cheyenne, également pour une vie proche de la nature. De plus, si il est désolant de constater que l’état américain n’a jamais pris en considération ce peuple, habitant premier de cette immense terre, on ne peut que constater que les femmes même blanches ne pesaient pas beaucoup non plus, dans la balance…Ce roman est aussi une dénonciation forte de la politique indienne du gouvernement américain !

Ma petite note personnelle : On oublie trop souvent, que le massacre du peuple indien d'amérique est également un génocide...

Lecture commune avec Zazimuth qui m’a permis de sortir ce beau roman de ma PAL…Merci à Diane  de m’avoir parlé de ce roman il y a bien longtemps déjà...

 

Voir les commentaires

2012-04-21T12:00:00+02:00

Un petit récap des colis reçus : Eternel Féminin

Publié par Ici ou ailleurs

SWAP ETERNEL FEMININEt voilà, tout les colis sont arrivés et je vous mets un billet récapitulatif avec un lien vers les différents billets.

1/Anne-Laure et Martine   

 2/Choupy et Tina (pas de blog)   

3/Blue-Grey et Lucie

4/Laurence  et Alice

5/Charlotte  et Valérie  

6/Manu et Anjie 

 

Je pars en congés une semaine, à mon retour je ferais des billets sur les artistes musicales de ce swap.

Bises

Voir les commentaires

2012-04-20T19:14:00+02:00

Swap éternel féminin : le colis reçu par Alice

Publié par Ici ou ailleurs
Une fois de plus, je viens publier un billet swap sur le blog d'Anjie
 
Le facteur m'avait déposé un avis de passage dans ma boite aux lettres mercredi. Et j'étais déjà désespérée à l'idée de ne pouvoir récupérer mon colis que 
lundi. Quand Anjie a eu la bonne idée de me suggérer d'envoyer quelqu'un chercher ce colis à ma place. Et cette âme charitable est non seulement allée me le chercher, mais en plus me l'a emmené au boulot.
Mon énorme colis a donc été livré sur mon lieu de travail, sous les regards curieux et envieux de mes deux collègues.
Je n'ai pas pu m'empêcher de l'ouvrir tout de suite.
alice-1.jpg
 
Laurence m'avait concocté un colis "polar au féminin", puisque je lui avais dit que c'était un genre que je ne connaissais pas beaucoup et que j'aimerai 
bien découvrir un peu plus.
 alice-2.jpg
J'ai donc eu :
- « Par action et par omission » de P.D. James, 
- « Pars vite et reviens tard » de Fred Vargas
- « La prime » de Janet Evanovich
 alice-3.jpg
Pour la musique, un CD d'Irma, que je voulais découvrir un peu plus, puisque je ne connais que deux chansons. Je l'ai tout de suite mis sur mon 
ordinateur, pour pouvoir bosser en l'écoutant. Et c'est juste parfait !
 
Et sinon :
 
-une tablette de chocolat. Bon, j'ai triché pour la photo, il y a juste l'emballage. Parce que le chocolat a disparu. Mais moi au moins j'ai une bonne excuse : 
c'est parce que j'ai été OBLIGEE de partager avec mes collègues.
- du sucre à la violette pour le côté toulousain. Ça sent tellement bon que ça a parfumé tout le colis !
- deux paquet de thé aromatisés : "scaramouche" et "rouge baiser"
- des cuillères en biscuit
- des marques pages magnétiques qui m'ont l'air super pratique
- des boucles d'oreilles en forme de cup cakes, trop mignonnes
-un paquet de petites boules marrons et rouges. Je n'ai pas encore identifié ce que c'était car pas encore goûter, mais ça va venir vite.
alice-4.jpg
 
 
 
Un très joli colis donc, avec que des belles choses.
 
Merci à toi Laurence, et merci à Anjelica pour l'organisation de ce swap.
 
 

Voir les commentaires

2012-04-19T16:45:00+02:00

Swap éternel féminin : Mon colis, merci Manu :).

Publié par Ici ou ailleurs

Voir les commentaires

2012-04-19T11:00:00+02:00

Swap Eternel Féminin : Le colis de Valérie

Publié par Ici ou ailleurs

L’éternel féminin… ou petits échanges de bons procédés avec Charlotte l’Insatiable.

Premier swap pour moi, donc premier billet aussi. Je ne sais pas s’il y a un formalisme particulier, je fais donc comme ça vient ! 

Tout d’abord, les livres :

Le conflit (la femme et la mère) d’Elisabeth Badinter. Auteur que j’avais envie de découvrir. Le sujet est d’autant bien choisi que ce sont des questions qui m’intéressent : une vie de femme, une vie de mère, les deux en même temps, l’un après l’autre ? A lire…

La muette de Chahdortt Djavann et Les larmes de Tarzan de Katarina Mazetti. Je ne connais ni les titres ni les auteurs. Charlotte a fait en fonction de ses goûts et elle a bien eu raison. Je fonce (presque J) les yeux fermés ! Euh… non pour lire, c’est gênant les yeux fermés. Bref, je ne me fais aucun souci car en parcourant son blog, j’ai été intéressée par beaucoup de ses coups de cœur.

Le goût de la marche. Ca, c’est le petit « plus » qui fait plaisir surtout pour une amoureuse des sentiers comme moi. Je l’ai dit à Charlotte, j’avais déjà offert ce type de livre à des amis randonneurs, mais sans penser à moi. Voilà, la boucle est bouclée, j’ai le mien.

Livre1.jpg

      Livre2.jpg

Ensuite, un petit carnet bleu (ah oui j’aime le bleu !) avec rabat couverture. Il y a des lignes, c’est mieux pour écrire. J’ai caressé les feuilles pour vérifier si le grain du papier était doux, pour voir si ça m’inspirait des mots. Je réfléchis encore à ce que je vais y écrire, des états d’âme, des idées, les grands rêves de la sagesse (voir la jolie carte), des livres à lire…

Carte

Une chose est sûre, ce ne sera pas la liste des courses !

 Côté musique : Lana del Rey. J’ai entendu à la télé une de ses chansons. J’ai bien aimé sa voix. C’était donc l’occasion de la découvrir. A écouter selon mon humeur du jour (ce n’est pas agressif et ça me va bien). Pour répondre à Charlotte, non, toutes les chansons ne sont pas lancinantes, il arrive à la chanteuse de se réveiller un peu. Le seul truc qui me gêne, c’est le look baby-doll de la chanteuse. Il y a un décalage entre le physique et la voix. J’aurai préféré ne pas voir sa tête.

 

Je termine sur la note sucrée. J’ai vite pris la photo car à l’heure où je vous écris, la douceur chocolatée n’est plus. Deux jours, elle a tenu deux jours. Le chocolat était bon, corsé mais pas trop fort. Je ne sais pas quoi vous dire de plus, déguster du chocolat relève de l’intime, donc là, carré blanc mesdames, censure. Je suis addict, je sais…

Chocolat.jpg

 

Bravo et merci à Charlotte car je ne l’avais pas forcément aidée dans mon questionnaire.

Et merci pour cette belle rencontre


Voir les commentaires

2012-04-19T04:00:00+02:00

Swap Eternel Féminin : Le colis de Tina

Publié par Ici ou ailleurs

Et voilà. Un beau matin, j'ai reçu ça :

SwpTina1.JPG

 

Et en l'ouvrant …. Ohhhhhhhhh ! J'ai vu ça !!!!

SwpTina2.JPG

 Et en déballant, j'ai savouré que j'allais goûter à tout ça !!!

SwpTina3.JPG

 Alors, pour la faire courte, j'ai reçu de la part de Choupy :

 Le cœur du Swap : les livres.

deux livres en anglais : North and South d'Elisabeth Gaskell (alors celui là, je le voulais très fort en français. Mais en anglais, très très bonne surprise !). Et Lady Audley's secret de Mary Elizabeth Braddon, auteur que je ne connais pas, mais visiblement un classique du 19e siècle anglais, donc je devrais me régaler.

Un livre en français : Tsubaki – Le poids des secrets 1 – d'Aki Shimazaki. J'aime la littérature japonaise (merci Choupy de ne pas l'avoir acheté en VO, celui-là, j'aurais été très embêtée). Je tournais autour depuis longtemps. Roman très court et 1er tome d'une pentalogie, il raconte des souvenirs familiaux. SI j'ai bien compris, les autres tomes racontent chacun les mêmes souvenirs, mais vu par des personnages différents.

 

La musique, que j'ai déjà écoutée : "La Llorona", de Lhasa. Autant vous dire que je ne connaissais pas du tout. Très envoûtant, mélange d'espagnol, de gitan et de je ne sais quoi d'autre. Pas simple au départ de rentrer dedans, mais plus je l'écoute, plus je l'aime. 

Et un bonus musical, un  copie de CD : "Thirteen tales of love and revenge" de The Pierces. Pas encore écouté, mais mes filles m'ont dit que "c'est du bon, ça te plaira". 

Et encore :

deux marques pages fait main, tellement ravissants que je pense qu'il vont être plutôt en exposition sur ma bibliothèque que dans mes livres, de peur de les perdre ou de les abîmer…. Et la carte qui va avec, très jolie !

Un truc (?) qui permet de garder un livre ouvert et lire en plein air, sans que les pages volent (ça s'appelle un gimble ??). Ce qui a l'air super pratique et que mes filles veulent déjà me voler.

Un stylo plume avec des vaches dessus !!! Super, j'adore les stylos plumes, je m'en achète souvent, surtout à la rentrée, comme les enfants

Un savon au thé vert extra doux.

Les douceurs : deux paquets de thé (vert jasmin et noir-pêche fruits rouges), du chocolat noir à la menthe et du chocolat au lait au Giandujà, déjà planqués pour qu'on ne me les mange pas.

 

Bref, comme vous le voyez, Choupy m'a horriblement gâtée et je l'aime d'amour !!!! Très grand merci Choupy !

Voir les commentaires

2012-04-16T07:00:00+02:00

Les duos de l'éternel féminin

Publié par Ici ou ailleurs

Edit du 14/04/2012, voici un état des colis reçus à ce soir.

 

Bonjour les filles 

Après une petite modification après une demande de dernière minute et après l'accord de BlueGrey (merci à toi), voici les duos définitifs.

Voici donc les duos, je préfère ce mot que celui de binôme !

1/Anne-Laure et Martine    Colis reçus pour toutes les deux 

2/Choupy et Tina (pas de blog)   Colis reçus pour toutes les deux 

3/Blue-Grey et Lucie   Un peu de retard. Blue est clouée dans son lit et Lucie avait des soucis de voiture

4/Laurence et Alice (pas de blog)  Laurence a reçu son colis, Alice, le tien devrait arriver Lundi ou Mardi

5/Charlotte et Valérie (pas de blog) Colis reçus pour toutes les deux  

6/Manu et Anjie Colis reçus pour toutes les deux 

 

Billets à paraitre pour le jeudi 19 Avril.

Voir les commentaires

2012-04-13T06:00:00+02:00

Quelques petits jours avec Norma-Jean

Publié par Ici ou ailleurs

Au début de l’été 1956, Marilyn Monroe se rend en Angleterre pour la première fois. En pleine lune de miel avec le célèbre dramaturge Arthur Miller, elle est venue tourner LE PRINCE ET LA DANSEUSE, le film qui restera célèbre pour l’avoir réunie à l’écran avec Sir Laurence Olivier, véritable légende du théâtre et du cinéma britanniques, qui en est aussi le metteur en scène.

                                     My-Week-with-Marilyn.jpg 

 Cet été là, Colin CLARK débute dans le cinéma en tant que troisième assistant et découvre cet univers qui le passionne tant mais surtout il rencontre Marilyn…Le tournage de ce film est difficile, le duo Laurence Olivier et Marilyn Monroe ne fonctionne pas, ni cinématographiquement, ni humainement. Sir Laurence OLIVIER est exigeant et de formation classique et théâtrale et Marilyn est actrice tout naturellement. De plus, Marilyn est fragile, boit et se gave de somnifères. Elle est capricieuse et joue sa star …La tension est de plus en plus tangible entre les deux acteurs. L’affaire se corse lorsqu’Arthur MULLER rentre aux USA. Marilyn se sent abandonnée et va se rapprocher et se raccrocher à Colin CLARK. Notre jeune Colin est entièrement sous le charme de Marilyn. De plus, il est convaincu du grand talent de l’actrice et prend faits et causes pour elle auprès de Sir Laurence OLIVIER. Pendant une semaine, Marilyn et Colin vivront une complicité amoureuse…Une semaine magique pour le jeune homme. Ce film, un brin suranné, ce qui lui va tout à fait bien, ne lève pas le mystère de la personnalité de Marilyn, bien au contraire…

Qui est-elle ? Jeune femme talentueuse, mais fragile, ayant un besoin constant d’amour et de sécurité ou bien une jeune femme capricieuse, inconséquente et manipulatrice... Pour ma part, comme Colin, j’ai opté pour le premier choix. Ma demoiselle qui est allée le voir en VO, a choisi la 2ème option.

Ma conclusion : J’ai beaucoup aimé ce film dont la BO est parfaitement adaptée.

Et je vous laisse avec la bande-annonce.

Voir les commentaires

2012-04-12T11:40:00+02:00

J'aime et je n'aime pas

Publié par Ici ou ailleurs

Lorsque j'en aurai envie, je me défoulerais avec ce genre de billet institué par Miss ALPHIE.  

 

Alors voilà, mes petites histoires de ces derniers jours

 

smiley.jpgJ'ai aimé lire "Mille femmes blanches" de Jim FERGUS

Aller voir au ciné "My week with Marilyn"

Revoir Marius et Jeannette et l'aimer encore

Passer un lundi de Pâques en famille autour d'un bon couscous avec comme toujours des discussions enthousiastes, délirantes, emportées...

 

Discuter (calmement) avec ma demoiselle pendant deux heuressmiley.png

 

 

 J'ai pas aimé, ne pas avoir ma petite-fille Samedi soir...

 

Passer à la gendarmerie pour établir une procuration de vote et constater que passer 17h30, tu peux toujours rêver ...

 

Ne pas recevoir un petit message personnel pour un envoi personnel...

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog