Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Archives

2012-05-31T04:00:00+02:00

Le chardon et le tartan (Tome 1) de Diana GABALDON

Publié par Ici ou ailleurs

1945. Claire, jeune infirmière, retrouve son mari Frank Randall dans un village écossais pour une seconde lune de miel - la première a été interrompue par la guerre. Alors qu'elle se promène dans la lande, elle découvre un ancien site mégalithique où les villageoises se réunissent en secret pour célébrer d'étranges rites. Fascinée, elle s'approche d'un grand menhir fendu... et se volatilise. Quand elle reprend conscience, elle est entourée d'hommes costumés qui se livrent bataille. Et curieusement, l'un des combattants est le sosie de son mari... A sa grande stupeur, elle comprend bientôt qu'elle est propulsée... en l'an de grâce 1743 ! Période troublée s'il en fut : l'Ecosse, occupée par les Anglais, est à feu et à sang... Ainsi commence une épopée sauvage et baroque où se mêlent fantastique et histoire, action, amour et humour.

                                                    le chardon et le tartan

Ne nous trompons pas, cette série est une série romantico, fantastico, historique mais quelle série ! Bon, il est vrai qu’après avec lu Sonia MARMEM, et ensuite le très beau « un bûcher sous la neige » de Susan FLETCHER, j’étais déjà amoureuse des HIGLANDS et de leurs habitants, et comme j’aime les romans historiques, l’affaire était presque gagnée, toutefois le côté fantastique me faisait un peu peur…et même là, l’auteure s’en sort bien. Cela reste plausible et cela rajoute même une petite touche à cette histoire vivante, prenante, pleines d’aventures, de combats entre clans, entre les HIGLANDERS et les ANGLAIS, de luttes politiques et de pouvoirs ! Toutefois, ne nous leurrons pas, sans la présence du charmant, délicieux, exquis JAMIE, ce roman n’aurait pas sur nous, le même pouvoir !!! Car JAMIE, comment vous dire ? C’est l’HIGLANDER que vous souhaiteriez rencontrer si comme Claire vous étiez propulsée comme par magie en l’an 1743. Car comme le précise ma scropinette Choupy, si Jamie vous proposait de partager sa couche, vous n’iriez pas dormir dans la baignoire J !!!!

Alors si vous avez envie de vous évader, de traverser la manche, l’Angleterre et une partie de l’Ecosse pour vous arrêter dans les HIGLANDS au XVIII siècle et partir pour une grande aventure amoureuse, historique, fraternelle, je vous invite à découvrir cette série pour celles qui n’y auraient pas encore succombées !

Ce roman est une lecture commune avec Choupy et Anne-Laure suite à une conversation très animée que nous avons eu un soir dans un petit restau de Toulouse. Je ne sais plus comment les HIGLANDERS et les kilts sont arrivés dans la conversation, mais là  YUEYIN et son amie TINA nous ont vendus cette série, à grands renforts de commentaires et de soupirs alanguis J Elles étaient si enthousiastes que nous n’avons pas pu faire autrement que de programmer une lecture commune afin de combler ce vide sidéral dans notre culture écossaise et kiltesse J  

Voir les commentaires

2012-05-18T06:00:00+02:00

La guerre de Stratton de Laura WILSON

Publié par Ici ou ailleurs

Londres, juin 1940. Le « suicide » par défenestration d'une star déchue du muet ne convainc pas l'inspecteur Ted Stratton. Ignorant le véto de ses supérieurs, il continue de mener son enquête, qui va rapidement croiser celle de l'élégante Diana Calthrop, recrutée par le MI5 pour infiltrer un groupuscule pro-nazi. Mais le supérieur de Diana, le puissant Sir Neville Apse, est-il au-dessus de tout soupçon ? Stratton et la jeune femme comprendront-ils à temps que les intérêts des Services secrets et ceux de la pègre londonienne peuvent parfois concorder ? La Guerre de Stratton nous plonge dans l’atmosphère oppressante de la capitale londonienne pendant le Blitz, une période que Laura Wilson connaît bien et qu’elle évoque à la perfection.

                                       la-guerre-de-Stratton.jpg


 

Ce roman est réellement un polar anglais. On y retrouve bien les éléments qui font leurs succès. Dans ce roman, la première chose que l’on ressent, c’est l’atmosphère de Londres sous les bombardements. C’est vraiment très bien rendu, on s’y croirait ! Le deuxième point positif, c’est le personnage de STRATTON. Un policier « ordinaire » qui aime son métier, qui est droit dans ses bottes dans la mesure du possible… Un policier qui aime sa femme et sa famille pourtant ce n’est pas toujours une sinécure…

Et que doit faire ce policier quand sa perspicacité et sa ténacité, l’emmène à travailler avec le pouvoir militaire et les services secrets…Que faire quand leurs intérêts ne font pas bon ménage avec les siens, avec la vérité vraie… ?

Le personnage du colonel, reste suffisamment secret pour être crédible et d’ailleurs l’auteure, bien documentée, s'est appuyée sur un réel agent secret des services anglais.

Le personnage de Diana CALTHROP m’a déconcertée, je n’ai pas réussi à apprécier et à comprendre cette femme…

Reste l’énigme, parfois tout à fait crédible, parfois un peu trop alambiquée à mon goût …Reste qu’il est intéressant de voir les choix qui sont fait par les instances supérieures lorsque des intérêts qui nous dépassent sont en jeu…Par contre, je n’ai pas trop aimé que l’auteure laisse sous-entendre que le colonel par certaines décisions prises, défendent également un de ses secrets …

Une bonne découverte dans ce genre, même si les polars anglais sont quelquefois un peu trop « ambiance » pour moi…

J'ai offert ce livre à Manu lors du swap "Eternel féminin" et cela m'avait donné envie de le lire également. Au final, sans nous concerter, nous l'avons lu presque en même temps !

Vous pouvez lire son avis enthousiaste, ici et un autre avis ici, où j'avais découvert ce polar. 

Je pars quelques jours me reposer, un peu plus au Sud, au milieu des vignes et pas très loin d'un bord de mer. Je vous retrouve dans quelques jours...

 Femmes-du-mondel-ogo


Voir les commentaires

2012-05-14T06:00:00+02:00

L'armoire des robes oubliées de Rikka PULKKINEN

Publié par Ici ou ailleurs

Alors que sa grand-mère Elsa se meurt d'un cancer foudroyant et que tous ses proches se rassemblent pour adoucir ses derniers jours, Anna découvre que, derrière le mariage apparemment heureux de ses grands-parents, se cache un drame qui a marqué à jamais tous les membres de sa famille. Une vieille robe trouvée par hasard, et dont elle apprend qu'elle aurait appartenu à une certaine Eeva, va réveiller le passé. Cette Eeva, dont on ne lui a jamais parlé, aurait été, dans les années 60, la nourrice de sa mère. Mais Anna ne tarde pas à comprendre qu'elle a été beaucoup plus qu'une employée et que son grand-père, peintre célèbre, l'a profondément aimée.

                                   l-armoire-des-robes-oubliees.jpg 

Ce roman avait tous les ingrédients pour me convenir et pourtant la mayonnaise n’a pas prise. Et franchement, je vais avoir du mal à vous dire pourquoi …

Je ne me suis attachée à aucun membre de cette famille, ni même à EEVA.  Pourtant pour des raisons totalement personnelles, c’est d’elle dont j’aurais pu me sentir la plus proche…Non, rien de rien, je n’ai rien ressenti à la lecture de ce roman. Je suis passée complètement à côté !!!

C’est CLARA qui m’avait donné envie de lire ce livre. 

Femmes-du-mondel-ogo

Voir les commentaires

2012-05-11T19:41:00+02:00

Le prénom et Radiostars

Publié par Ici ou ailleurs

Vincent, la quarantaine triomphante, va être père pour la première fois. Invité à dîner chez Élisabeth et Pierre, sa sœur et son beau-frère, il y retrouve Claude, un ami d’enfance. 
En attendant l’arrivée d’Anna, sa jeune épouse éternellement en retard, on le presse de questions sur sa future paternité dans la bonne humeur générale... Mais quand on demande à Vincent s’il a déjà choisi un prénom pour l’enfant à naître, sa réponse plonge la famille dans le chaos.

                                         le-prenom.jpg

Une comédie grinçante et jubilatoire où les acteurs s’en donnent à cœur-joie. Les prestations de chacun sont excellentes et le duo Patrick BRUEL et Charles BERLING fonctionne à merveille.

 

En plein échec professionnel et sentimental, Ben, qui se rêvait comique à New York, est de retour à Paris. Il rencontre Alex, présentateur-vedette du Breakfast-club, le Morning star de la radio. Avec Cyril, un quadra mal assumé, et Arnold, le leader charismatique de la bande, ils font la pluie et le beau temps sur Blast FM. Très vite Ben est engagé : Il écrira pour eux. Alors qu’il a à peine rejoint l’équipe, un raz de marée frappe de plein fouet la station : l’audience du breakfast est en chute libre. C’est en bus qu’ils sillonneront les routes de France pour rencontrer et reconquérir leur public. Pour ces Parisiens arrogants, de ce road trip radiophonique naîtra un véritable parcours initiatique qui bousculera leurs certitudes.

                                            Radiostars.jpg

Rien de bien nouveau dans cette comédie mais il faut bien admettre qu’on rigole bien. Toutefois, elle est aussi vite oubliée …du moins pour ce qui me concerne. 

Voir les commentaires

2012-05-02T13:54:00+02:00

Les voyages ne forment pas que la jeunesse ...

Publié par Ici ou ailleurs

Je suis partie seule quelques jours, rejoindre ma soeur Diane qui vit avec sa famille à Kosicé en Slovaquie. Et au retour, nous avons passé une très belle journée à Budapest où il faisait 28° samedi. Kosicé est une petite ville très sympathique surtout son petit centre ville historique. BUDAPEST est une grand ville magnifique ! J'ai adoré, je regrette seulement qu'on n'ait pas eu suffisamment de temps afin de visiter les thermes de BUDAPEST qui sont d'après les renseignements pris, les plus beaux d'Europe.

Voici quelques photos !

D'abord Kosicé :

33960_3785820972160_1476092596_3334841_860755526_n.jpg 

 525594_3785781371170_1476092596_3334830_125936669_n.jpg  

   577858_3785836612551_1476092596_3334854_2078119739_n.jpg

Et la superbe BUDAPEST :

380245_3824785346245_1476092596_3349456_1352923944_n.jpg                                             

        

543221_3824445857758_1476092596_3349311_1365614973_n.jpg

 545910_3824721904659_1476092596_3349438_1103361113_n.jpg 

 548470 3826374985985 1476092596 3350549 1962879816 n

Je vous rappelle que pour visionner les photos en grand, vous devez cliquer dessus.

J'aime les voyages   

   

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog