Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Archives

2015-11-30T19:55:36+01:00

Les accoucheuses Tome 1 d'Anne-Marie Sicotte

Publié par Ici ou ailleurs

1845. Montréal s'étend au rythme des arrivées d'immigrants et des nombreuses naissances.
Léonie, sage-femme, accompagnée de sa fille Flavie, met ses talents et son savoir au service de toutes les mères, riches ou pauvres, mariées ou non. Esprit moderne, elle aspire à changer les mentalités : faire évoluer le statut des femmes, permettre à chacune d'entreprendre les études qu'elle souhaite.
Un nouveau monde se lève. Mais pour que les accoucheuses y obtiennent la reconnaissance qu'elles méritent, il leur faudra lutter avec fierté contre le poids de l'Église conservatrice et l'emprise corporatiste des médecins.

J’ai vraiment apprécié cette lecture sur différents plans de cette histoire.

En premier lieu, la famille Montreuil est une famille atypique. Le père est un libre penseur, la mère travaille et aspire à mieux pour elle et ses enfants et en particulier pour ses filles.

L’environnement médical est en pleine mutation et les relations entre les accoucheuses et les médecins sont complexes.

Le contexte politique et social de l’époque au Canada est intéressant même si mon manque de connaissance de la création de ce pays m’a sûrement manqué pour comprendre certaines situations.

Je ne sais pas quand, mais je lirais sûrement la suite de la vie de la famille Montreuil.

Lecture dans le cadre du Club Lire et Délires dont le thème était de lire "Une saga"

et pour "Québec en Novembre " organisé par Karine et Laurence.

Les accoucheuses Tome 1 d'Anne-Marie Sicotte

Voir les commentaires

2015-11-12T10:08:24+01:00

Il pleuvait des oiseaux de Jocelyne Saucier

Publié par Ici ou ailleurs
Il pleuvait des oiseaux de Jocelyne Saucier

Une photographe du Herald Tribune part réaliser un reportage sur la région québécoise du Témiscamingue, dont les forêts ont été ravagées par de gigantesques incendies au début du XXe siècle. Elle y trouve une communauté de marginaux fantasques et solitaires, dont Tom et Charlie, qui vivent en ermites au fond des bois. D’abord méfiants puis déterminés à aider la photographe dans son enquête, les deux hommes voient leur quotidien chamboulé. Et, soudain, lorsqu’arrive Marie-Desneige, octogénaire énigmatique tout juste échappée de sa maison de retraite, la vie, puis contre toute attente l’amour, reprend peu à peu ses droits.

Une histoire particulière dans un environnement naturel qui peut être magnifique comme oppressant, voilà un roman qui avait tout me plaire et même pour m’enthousiasmer. Pourquoi, je suis restée à côté de cette histoire ? A cause de petites choses, certaines indicibles, d’autres plus évidentes pour moi et ceci malgré la belle relation entre Charlie et Marie-Desneige.

Livre lu dans le Cadre de Québec en Novembre organisé par Laurence et Karine.

Dans ce cadre, j’ai lu également le premier tome d’une SAGA, billet le 21/11.

Il pleuvait des oiseaux de Jocelyne Saucier

Voir les commentaires

2015-11-12T09:36:57+01:00

Mes dernières séances

Publié par Ici ou ailleurs
Mes dernières séances

D’un petit village du sud de l’Iran aux cités parisiennes, Kheiron nous raconte le destin hors du commun de ses parents Hibat et Fereshteh, éternels optimistes, dans une comédie aux airs de conte universel qui évoque l’amour familial, le don de soi et surtout l’idéal d’un vivre-ensemble.

Une histoire poignante puis touchante mais donc je suis restée en grande partie éloignée car traitée par le biais d'un humour dont je ne suis pas friande, même si ce choix convenait mieux à la 2ème partie de la vie des parents de Kheiron.

Un message cryptique surgi du passé entraîne James Bond dans une mission très personnelle à Mexico puis à Rome, où il rencontre Lucia Sciarra, la très belle veuve d’un célèbre criminel. Bond réussit à infiltrer une réunion secrète révélant une redoutable organisation baptisée Spectre.

Un générique léché aux petits oignons, un début tambour battant au milieu d'une foule noire et blanche dans les rues de Mexico, deux belles femmes, deux belles voitures, des courses poursuite, un final explosif, un scénario qui tient sur un ticket de métro. Vous l'aurez compris, je m'appelle James.... James BOND

Plus qu’un grand chef, Adam Jones est une rock star de la cuisine, couronnée par deux étoiles au guide Michelin. Grisé par le succès, arrogant et capricieux, l’enfant terrible de la scène gastronomique parisienne sombre dans l’alcool et la drogue.

Un scénario cousu de fil blanc, un sujet à la mode (un grand chef), une histoire d'amour tout à fait "midinette" et cela fait un film à l'encéphalogramme plat. A voir que pour les beaux yeux de Bradley et encore vous pouvez attendre qu'il passe à la télé.

Mes dernières séancesMes dernières séances

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog