Synopsis : Tout juste diplômé de l'université, Christopher McCandless, 22 ans, est promis à un brillant avenir. Pourtant, tournant le dos à l'existence confortable et sans surprise qui l'attend, le jeune homme décide de prendre la route en laissant tout derrière lui. Des champs de blé du Dakota aux flots tumultueux du Colorado, en passant par les communautés hippies de Californie, Christopher va rencontrer des personnages hauts en couleur. Chacun, à sa manière, va façonner sa vision de la vie et des autres. Au bout de son voyage, Christopher atteindra son but ultime en s'aventurant seul dans les étendues sauvages de l'Alaska pour vivre en totale communion avec la nature.

Film américain, sorti en  Janvier 2008 avec Emile Hirsh, Marcia Gay Harden, William Hurt.
Genre : Aventure, Drame.
 

Mon avis : Il est clair que c’est un film qui ne laisse pas indifférent. La preuve, je l’ai vu il y a plus que 15 jours et j’ai eu du mal à me mettre à l’écriture de ce billet.
Tout d’abord, compte tenu des images que j’en avais vues, je m’attendais à autre chose, c'est-à-dire  une ode à la nature et à la communion d’un homme avec elle.
En réalité, c’est le périple d’un jeune homme intelligent et exalté en rupture familiale et à la recherche d’un idéal de liberté extrême. Tout au long du périple, la voix off de la sœur nous permet de comprendre les évènements qui ont poussé le héros à faire ce choix ainsi que l’évolution des sentiments de celle-ci par rapport à la disparition de son frère.
C’est un beau film, c’est indéniable, porté par une bande originale en totale harmonie avec l’histoire et les images.  Je partage tout à fait l’idée de l’aventure et de la liberté afin de découvrir et de se découvrir et j’avoue que j’ai souvent eu le regret de ne pas l’avoir tenté lorsque j’étais jeune. En revanche, l’aventure et la solitude poussées à leur paroxysme jusqu’à l’ultime pour en conclure que ‘Rien ne vaut s’il n’est partagé’,  je n’adhère pas du tout.

Le petit mot de la fin : Je me suis demandée et me demande encore l’impact d’un tel film sur une jeune âme tourmentée ? Et cela m’a fortement agacée qu’à la fin, on ait eu droit à une phrase incluant ‘Jésus’ où je n’ai trouvé aucun lien avec l’histoire.

L'avis de Choupynette

Retour à l'accueil