Résumé : L' un est un inspecteur de police de Los Angeles, marié et sans histoires. L'autre est la nouvelle coqueluche d' Hollywood, celui dont les tabloïds s'arrachent les photos. Sans l'assassinat

D' un jeune prostitué dans un des quartiers les plus riches de L.A, ils ne se seraient jamais rencontrés... Alors que deux mondes opposés se télescopent dans un jeu de cache-cache mêlé de fascination et de faux-semblants, l'enquête policière va révéler bien plus que l'identité du coupable.
Derrière le cliché d'une existence bien rangée, ou celui des paillettes et du glamour, se cachent la vulnérabilité et la solitude de deux êtres. Aucun n avait prévu l'attirance violente qui les pousse soudain l'un vers l autre. Comment ces deux hommes, icônes d une certaine Amérique et symboles de la virilité, vont-ils faire face à l'inédit ? Et combien de temps un amour, même absolu, peut-il se maintenir en marge de la morale et des lois ?


Mon avis : Oui, on retrouve toutes les marques et les cheminements d'une passion. Des premiers gestes ou mots équivoques, les premiers frissons, le premier rendez-vous où les corps ont besoin de se découvrir et de s'essouffler, vient la peur de tout perdre et malgré tout on fonce , on laisse les sentiments prendre leur place et bien entendu arrive les dégâts collatéraux, arrive la fin douloureuse, encore plus dans cette histoire, compte tenu du contexte ...
Tout y était pour moi qui suis sensible aux sentiments de la passion et pourtant je suis restée spectatrice, en retrait de cette histoire. Je pense que cela tient à la personnalité du protagoniste qui raconte l'histoire. Je n'ai pas réussi à m'attacher à lui et donc à le suivre...Dommage.
Comme j'avais aimé, ‘Se résoudre aux adieux', je continuerais tout de même mon exploration des romans de Philippe Besson.

Ici l'avis de Stéphane de In Cold Blog, de Flo et merci à toi de m'avoir prêter ce livre :)

 

 

Retour à l'accueil