Résumé : Les meilleures intentions du monde ont quelquefois des conséquences tragiques. Les Capouilles, seuls pauvres authentiques de la petite ville, vont pâtir des bienfaits dont les comblent les autres habitants, lesquels ne comprendront pas à temps que ce n'est pas parce qu'on n'a rien qu'on n'a rien à cacher.

 

Mon avis : Tout d’abord, Merci à Val d’avoir proposé ce livre voyageur. Cela permet de découvrir de nouveaux auteurs et des romans que sûrement on n’aurait jamais lu.

Un petit livre comme une parabole, un brin ironique et piquant. Malgré cet état de fait, je n’ai pas vraiment réussi à être complètement prise par ce récit. Il m’a semblé qu’il tournait un peu en rond autour du maire, personnage au combien omniprésent dans cette histoire. J’aurais préféré un peu plus de profondeur et de recherche par rapport au drame des Capouilles.

Ce livre part maintenant vers Florinette.

Ce que Val, Bellesahi et Anne ont écrit sur ce livre.

 


Retour à l'accueil