Résumé :
Dans le décor sauvage et grandiose des Appalaches, Un été prodigue tisse trois histoires de femmes. Celle de Deanna, employée par l'office des forêts, dont la solitude va être bouleversée par l'arrivée d'un jeune chasseur. Celle de Lusa, une intellectuelle qui, devenue veuve, décide de rester dans la vallée et de gagner le cœur d'une famille hostile. Celle de Nannie, enfin, dont les opinions en matière de religion ou de pesticides suscitent des querelles de voisinage. Dans ce roman foisonnant et généreux, Barbara Kingsolver traite du thème qui lui est le plus cher - le respect de la nature - avec un charme et une grâce qui suscitent l'enthousiasme.

Mon avis : Dès les 1ères pages, j’ai su que l’écriture de cette auteure que je n’avais jamais lue, me plairait.
J’avais l’impression de sentir le vent, les odeurs de cette forêt. Ensuite, j’ai eu un petit peur que le livre s’enlise dans les détails car même bien écrit, j’avoue que cela a tendance à  me lasser. Mais non, les personnages sont arrivés et les paragraphes bien construits m’ont permis de vivre chaque protagoniste et c’est ce que j’aime. Je vous avoue que ma petite préférence est allée à Lusa et j’avais une tendresse particulière pour Nannie. Et le final du dernier chapitre, une vraie réussite. Vraiment bravo pour cette belle lecture.

Livre lu dans le cadre du

Retour à l'accueil