Livre lu dans le cadre du Club dont le thème était 'Retour aux sources'. J'ai donc choisi de lire 'Beignets de tomates vertes' dont le film fait partie de mon TOP TEN !

Résumé : ‘Un sacré numéro, Idgie’ ! La première fois qu’elle a vu Ruth, elle a piqué un fard et elle a filé à l’étage pour se laver et se mettre de la gomina. Par la suite, elles ont ouvert le café et ne se sont plus jamais quittées. Ah ! Les beignets de tomates vertes du Whistle Stop Café… J’en salive encore !

Un demi-siècle plus tard, Ninny, 86 ans, raconte à son amie Evelyn, l’histoire du ce fameux café, en Alabama. Il s’en est passé des choses, dans cette petite bourgade plantée au bord de la voie ferrée ! Et Evelyn, 48 ans, mari indifférent, vie sans relief, écoute, fascinée. Elle découvre un autre monde…

Mon avis : Vous n’avez jamais goûté au barbecue de Big George dont tout le secret est dans la sauce ? Vous n’avez pas encore dégustée les fameux ‘Beignets de tomates vertes’ du Whistel Stop Café ? Alors, je vous invite à faire cette balade au cœur de cette chronique du Sud des Etats-Unis de 1929 à 1986.

Par le biais, de Ninny Treadgoode, Evelyn qui ne s’aime pas et qui a des sentiments suicidaires et vengeurs, va découvrir au fil de leurs rencontres du Dimanche, la chronique familiale de la famille Treadgoode et la vie de la bourgade de Whistle shop, installée auprès de la voie ferrée. Cette chronique qui réunit de fameux portraits est surtout l’histoire d’amitié-amoureuse d’ Idgie l’incorrigible sauvageonne et de la belle et adorable Ruth que tout le monde aime.

Cette histoire racontée avec tant d’amour et de passion par Ninny, va permettre à Evelyn de reprendre confiance en elle et de se réaliser enfin dans sa vie.

Pour tout vous dire, j’adore ce genre d’histoires et ce livre est un régal et j’ai passé un moment merveilleux avec tous ces personnages. Un vrai moment de bonheur de lecture.

Mais c’est bizarre de lire un livre après avoir tant aimé le film. En fait, j’avais l’impression de fonctionner à l’envers et lorsque je lisais, je revoyais les personnages du film. Bien-entendu, il y a quelques différences entre le roman et le film mais elles ne sont pas primordiales. Dans le film, le personnage d'Evelyn est beaucoup plus présent et dans le livre l'amitié d'Idgie et de Ruth est beaucoup plus une histoire d'amour que dans le film. 

Tout à fait, honnêtement, pour une fois, je vous conseillerais plutôt de voir le film avant de lire le livre… Mais bon, ce n’est que mon impression.

En aparté : Je vous l'avoue, j'ai versé quelques larmes à la fin !

Vous pouvez lire également le beau billet de Karine et celui de Fashion qui a lu ce roman quasiment en même temps que moi.

Pour ce thème, voici les billets d'Erzebeth, d'Alaure et de Martine.

Voici le billet de Choupynette

Le prochain sujet sera : Galipettes, muscles utiles et autres turpitudes.

Alaure étant dubitative sur ce qu'elle pourrait lire, nous lui avons déjà suggéré quelques titres mais je vais faire des recherches et proposer une liste.

 


Retour à l'accueil