Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2009-01-31T11:30:00+01:00

A moi pour toujours de Laura Kasischke

Publié par Anjelica
Livre lu dans le cadre du Club dont le thème était : Sexe, galipettes, muscles utiles et autres réjouissances de ce genre...

Résumé : Sherry Seymour, jeune et fringante quadragénaire, reçoit, le jour de la Saint-Valentin, un billet anonyme sur lequel deux mots très courts sont écrits : "Be mine" (sois à moi, sois mienne). Flattée, perturbée, puis obsédée par cet admirateur secret, elle finit par en découvrir l'identité, le rencontre et se lance dans une liaison torride avec lui. Le mari de Sherry se met alors à jouer un jeu dangereux sur lequel bientôt plus personne n'a de prise.

Mon avis : Une fois de plus, je vais jouer le vilain petit canard...
Mais là où je rejoins les autres blogueuses lectrices, c’est que ce livre ne laisse pas indifférent…

Pour être tout à fait honnête, j’ai failli abandonner ce livre dans les cent premières pages. Les longs passages sur le syndrome du 'nid vide' m’ont fortement agacé. Il faut dire que ce n’est pas du tout ma conception de la vie de femme et de mère.  Ensuite, j’ai trouvé ce couple complètement immature et tout particulièrement par rapport à la sexualité et également vis-à-vis de leur vie amoureuse. Sherry est flattée et émoustillée par ces petits mots doux et cède facilement à la tentation et ensuite passe son temps à culpabiliser et même à penser à son fils lors des moments torrides qu'elle passe avec son amant. J’ai trouvé ces passages malsains. Et le mari, alors c’est encore mieux ! Croyant aux jeux de leurs débuts amoureux pousse sa femme à l’adultère et va même assez loin dans ces scénarios et lorsque la réalité lui explose à la figure, joue la naïveté, sachant tout de même que lui-même n’a pas toujours été blanc comme neige… Et le final, c’est la cerise sur le gâteau. On dirait la punition divine ou alors une mise en garde 'Surtout ne sortez-pas du droit chemin' et la conclusion du billet de Kathel me laisse penser qu'en effet, c'est le message qui passe...

Car bien-sûr, Sherry a péché donc elle sera punie par le biais de ce qu’elle a de plus cher au monde.

J’ai trouvé ce livre vraiment  très moralisateur  et par cette conclusion, je le trouve bien américain.

Cette lecture m’a laissé un profond sentiment de malaise et finalement malgré la relation extra-conjugale passionnée et le renouveau sexuel dû aux fantasmes du mari, ce n'est pas le côté sexuel de ce livre que j'aurais retenu .

 

Lire les autres billets sur ce livre, de toutes celles qui ont aimé : Ys dont le billet m'avait donné envie de lire ce livre, Malice, Clochette, Papillon et un avis tout à fait contraire chez Géraldine .

En aparté : Nous avons une vie de femme avant nos enfants, nous avons une vie de mère et de femme lorsque nous vivons avec eux et nous avons une vie de femme et de mère une fois qu’ils ont pris leur envol. Voici ma conception d’une femme qui est également mère.


Voir les commentaires

commentaires

Manu 24/07/2012 21:09


Je n'ai pas vu la fin comme ça, mais plutôt du à un manque de communication et à un mauvais rôle de mère. Par contre, je suis d'accord avec toi sur ce qui t'a énervée. Je ne vois pas du tout le
rôle de mère ainsi ! 

Hathaway 28/08/2009 07:28

Au moins ton billet est sincère ! On en peut pas tous avoir le même avis et ce n'est pas plus mal qu'il y en ait qui descende un peu les livres que beaucoup aiment ! Moi, j'ai joué le vilain petit canard avec "Le mec de la tombe d'à côté"...

Anjelica 28/08/2009 11:54


Pendant un temps j'ai eu l'impression d'être souvent le vilain petit canard. Question de circonstances sûrement, mais pour en revenir à ce roman, tu ne peux pas savoir comme il m'a agacé


Increase Penis Size 19/08/2009 04:36

More & more people know that blog are good for every one where we get lots of information any topics !!!

pimprenelle 19/05/2009 13:40

Pour ma part, j'ai beaucoup aimé ce roman et je n'ai pas du tout ressenti cet aspect moralisateur à la lecture. Au contraire, j'ai trouvé que le désir menait la danse, que Sherry était très peu raisonnable, elle semble véritablement renaître et redécouvrir son corps dans cette aventure. Mais maintenant que tu le dis, on peut en effet trouver un côté moralisateur à cette fin...

Anjelica 19/05/2009 20:24


Comme c'est tout à fait étonnant les ressentis différents suivant les personnes. A la suite de cette lecture, j'ai passé plusieurs jours agacée par les points que je soulève dans mon billet.


Géraldine 10/05/2009 18:34

Voui, ensemble, nous vaincrons !!! lol !!!

Anjelica 11/05/2009 06:07





Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog