Au début du mois d'août 1914, Adrien, un jeune et séduisant lieutenant, part en reconnaissance à cheval. Un obus éclate et lui arrache le bas du visage. La guerre, c'est à l'hôpital militaire du Val-de-Grâce qu'il la passe, dans la chambre des officiers. Une pièce à part réservée aux gradés atrocement défigurés par leurs blessures. Un antre de la douleur où chacun se voit dans le regard de l'autre.

Cinq ans entre parenthèses à nouer des amitiés irréductibles avec ses compagnons d'infortune. Cinq ans de "reconstruction" pour se préparer à l'avenir, à la vie.

Film français de 2001 avec Eric Caravaca, Denis Podalydès, Gregori Derangère, Sabine Azéma et André Dussolier.

Mon avis : Un coup de cœur pour un film cela faisait longtemps que cela ne m’était pas arrivé !

Un très beau film qui par petites touches retrace le chemin à parcourir pour Adrien et ces compagnons  afin d’arriver à une vraie résurrection.

Adrien est défiguré, Adrien souffre et veut mourir…Aidé et soutenu par une infirmière qui voit en lui son fils qui se bat au front, opéré par un chirurgien qui croit en son métier et qui le motive , accroché au souvenir d’une nuit torride et par la suite entourés de deux compagnons qui vivent le même martyr que lui, Adrien refait lentement surface , lutte et croit à nouveau en la vie.

Je n’ai pas lu le livre de Marc Dugain dont le film est adapté mais je suppose que le film soit quelque peu édulcoré par rapport au roman, ce qui n’enlève rien je pense à la qualité de ce film.


En aparté : Cela faisait bien longtemps que Mr Anjelica m’avait conseillé ce film. Comme le dit Augusta, peut-être devrais-je l’écouter plus souvent ?

Retour à l'accueil