Deux jeunes femmes se retrouvent, en 1935, voisines dans un immeuble du XIème arrondissement de Paris. Maya, juive de Tunisie, a quitté pour toujours le soleil de son pays et le souvenir de sa mère aimée. Son mari est journaliste au Populaire. Maud, qui vivait de ses charmes à Marseille, s'est fait offrir un atelier de modiste par son amant, financier des ligues d'extrême droite. Pour Maya comme pour Maud, cette amitié naissante qui rompt leur isolement est une promesse de bonheur. C'est compter sans les caprices de l'Histoire. Nous sommes en 1939 et la vie des deux héroïnes, comme celle de millions de Français, va basculer. Maya se retrouve seule avec sa petite fille dans la France occupée, sans nouvelles de son mari entré en Résistance... Survivra-t-elle aux persécutions et à la déportation sans le soutien de son amie ? Et celle-ci, qui vit une grande passion avec un officier allemand, échappera-t-elle à l'épuration de la Libération ? A travers deux destins diamétralement opposés, Nine Moati dépeint une amitié puissante et généreuse qui trouve toute sa dimension dans la tourmente de la guerre. «Une comédie humaine à la mode séfarade où affleurent beaucoup d'humanité et d'émotion.»


Mon avis : Un livre à l’écriture simple qui raconte l’improbable amitié de deux femmes que presque tout aurait pu opposer. C’est sans compter sur les évènements qui uniront ces deux personnalités et leur permettront tant bien que mal de traverser les épreuves de la guerre. Une fois de plus, il nous est donné de constater que les êtres et les choses sont bien plus complexes qu’un simple c’est bien ou c’est mal. Une agréable lecture mais il est dommage que les personnalités des deux protagonistes n’ait pas été mieux fouillées. Ce livre a été porté à l’écran en téléfilm et le style d’histoire convient bien à ce traitement il me semble. Merci à Nanne qui m’a offert ce livre dans le cadre de notre échange sur le thème du cinéma.

 


Retour à l'accueil