Tom croit encore en un amour qui transfigure, un amour à la destinée cosmique, un coup de foudre unique. Ce qui n'est pas du tout le cas de Summer. Cela n'empêche pourtant pas Tom de partir à sa conquête, armé de toute sa force et de tout son courage, tel un Don Quichotte des temps modernes. La foudre tombe le premier jour, quand Tom rencontre Summer la nouvelle secrétaire de son patron, une belle jeune fille enjouée.

Au 31ème jour, les choses avancent, lentement. Le 32ème jour, Tom est irrémédiablement conquis, pris dans le tourbillon étourdissant d'une vie avec Summer. 185 jours après leur rencontre, la situation est de plus en plus incertaine ? mais pas sans espoir. Alors que l'histoire fait des allers-retours au sein de la relation parfois heureuse, mais souvent tumultueuse de Tom et Summer, le récit couvre tout le spectre de la relation amoureuse, du premier coup de cœur aux rendez-vous, du sexe à la séparation, à la récrimination et à la rédemption et décrit toutes les raisons qui nous poussent à nous battre aussi ardemment pour arriver à trouver un sens à l'amour... Et, avec un peu de chance, à en faire une réalité.

Film américain, sorti en Septembre 2009 avec Joseph Gordon-Levitt, Zooey Deschanel, Clark Gregg   Genre : Comédie romance


Mon avis : Un film tendre et romantique, traité avec humour et originalité. Tendresse, car il n’est pas question de se moquer du côté ‘gauche et emprunté’ de Tom, ni de caricaturer la liberté de ‘Summer’. Originalité par l’intervention de graphisme tout au long du  film et d’incessants ‘ aller et retour ‘ pendant ces 500 jours, ainsi que des  petits clins d’œil aux comédies musicales et dessins animés …500 jours où Tom va apprendre qu’un grand amour n’est pas toujours partagé et que peut-être ne faut-il pas trop l’idéaliser ? Les personnages secondaires comme les deux amis de Tom et sa petite sœur rajoutent une touche supplémentaire d’humour  et de réalité. Un film qui ne restera pas dans les annales mais qui est toutefois bien agréable à voir.

Par ici, le billet de Celsmoon et de Choupynette


En aparté : De plus, plaisir partagé avec Choupynette et YueYin et puis bavardages inconsidérés jusque très tard


Retour à l'accueil