x1pxOYwqu4SjF4NoEPaFj8eQOl7v69h0RE31mbjwUIzxNdNXsY3aBHVRIyh.gifSalut la CIE, cela fait bien longtemps que je ne vous aie pas parlé de musique par ici. Ceci pour une bonne et simple et bonne raison, c'est que je n'avais rien découvert de nouveau ou d'ancien (d'ailleurs) qui me chante à l'oreille et dont j'ai envie de vous parler. Et je n'allais pas continuer à vous 'sâouler' avec mes chouchous : Francis, Charles et Bernard, par exemple...


Jusqu'à ce que je fasse un petit tour chez Philippe et que je fasse une nouvelle découverte qui ravisse les deux petits trucs que j'ai de chaque côté de la tête.


Je ne vous parlerais pas technique et analyse musicale, je n'y connais rien. Moi, j'écoute la musique avec mon coeur et mon âme, cela me suffit largement.


Alors, voici venir le nouvel album de Kings of Convenience, duo norvégion, que je ne connaissais ni d'Eve ni d'Adam avant de lire le billet de Philippe.


Alors que vous dire ? Cela à un petit goût sucré et acidulé des années 60, une petite odeur de Simon and Garfunkel (que j'aime), alors autant vous dire que j'ai adhéré de suite. En plus, j'adore la pochette de l'album,  vous comprendrez bien pourquoi, les habituées de ce petit monde.

 


K-O-C-Declaration-of-dependance.jpgC'est donc un album fait pour ceux et celles qui aiment, la POP douce et un brin mélancolique.


Allez hop, quelques extraits pour vous faire découvrir

et n'hésitez pas à me dire si vous aimez, ou pas et si cela vous laisse complètement de glace !

 

En ce qui me concerne, je vais aller à la découverte de leurs albums, précemment...

 

Merci encore Philippe. C'est la 2ème fois que je fais une belle découverte chez toi. La 1ère fois, c'était avec l'album Live de Loreena McKENNIT, que je ne connaissais pas du tout. 

 

 


 

 

Retour à l'accueil