Meghann Dontess est une avocate généreuse et combative, mais qui a fait le vide autour d'elle. A ses yeux, sa sœur Claire, avec qui elle n'a presque plus aucune relation, est l'incarnation de la frivolité. Pourtant, l'espace d'un été, quand des hommes entrent dans leurs vies, Claire et Meghann vont comprendre que leurs différences peuvent aussi les rapprocher. Elles vont surtout comprendre pourquoi, quand Claire avait neuf ans, Meghann avait été contrainte de s'éloigner d'elle. Un roman doux-amer, tendre et délicat, sur les liens familiaux, les erreurs commises au nom de l'amour et le pouvoir apaisant des nouveaux départs

 

Mon avis : Suffira t’il d’un été afin de radoucir, de soigner quelques peu ces blessures du passé qui nous pèsent et nous figent dans des comportements faussés ?  Comment prendre ou reprendre sa vie et ses relations avec les autres en main, lorsqu’un parent irresponsable et immature vous a laissé en total manque de confiance vis-à-vis des autres et surtout de l’amour ? Comment retrouver foi  en soi et aux autres ? Les personnages de ce roman que ce soit les deux sœurs ou tous les autres personnages sont bien campés et la romancière les fait évoluer petit à petit afin que le puzzle de toutes ces relations prenne forme.  Le roman  se termine bien et j’ai apprécié car je ressentais de l’empathie pour ces deux sœurs et leur relation compliquée. Une très agréable lecture.

En aparté : J'ai pris ce roman à la médiathèque pour ma demoiselle mais elle n'était pas intéressée. Finalement c'est moi qui l'aie lu.

Retour à l'accueil