Alors que sa grand-mère Elsa se meurt d'un cancer foudroyant et que tous ses proches se rassemblent pour adoucir ses derniers jours, Anna découvre que, derrière le mariage apparemment heureux de ses grands-parents, se cache un drame qui a marqué à jamais tous les membres de sa famille. Une vieille robe trouvée par hasard, et dont elle apprend qu'elle aurait appartenu à une certaine Eeva, va réveiller le passé. Cette Eeva, dont on ne lui a jamais parlé, aurait été, dans les années 60, la nourrice de sa mère. Mais Anna ne tarde pas à comprendre qu'elle a été beaucoup plus qu'une employée et que son grand-père, peintre célèbre, l'a profondément aimée.

                                   l-armoire-des-robes-oubliees.jpg 

Ce roman avait tous les ingrédients pour me convenir et pourtant la mayonnaise n’a pas prise. Et franchement, je vais avoir du mal à vous dire pourquoi …

Je ne me suis attachée à aucun membre de cette famille, ni même à EEVA.  Pourtant pour des raisons totalement personnelles, c’est d’elle dont j’aurais pu me sentir la plus proche…Non, rien de rien, je n’ai rien ressenti à la lecture de ce roman. Je suis passée complètement à côté !!!

C’est CLARA qui m’avait donné envie de lire ce livre. 

Femmes-du-mondel-ogo

Retour à l'accueil