Le-mec-de-la-tombe-d-a-cote.jpgDésirée se rend régulièrement sur la tombe de son mari, qui a eu le mauvais goût de mourir trop jeune. Bibliothécaire et citadine, elle vit dans un appartement tout blanc, très tendance, rempli de livres. Au cimetière, elle croise souvent le mec de la tombe d'à côté, dont l'apparence l'agace autant que le tape-à-l'œil de la stèle qu'il fleurit assidûment. Depuis le décès de sa mère, Benny vit seul à la ferme familiale avec ses vingt-quatre vaches laitières. Il s'en sort comme il peut, avec son bon sens paysan et une sacrée dose d'autodérision. Chaque fois qu'il la rencontre, il est exaspéré par sa voisine de cimetière, son bonnet de feutre et son petit carnet de poésie. Un jour pourtant, un sourire éclate simultanément sur leurs lèvres et ils en restent tous deux éblouis... C'est le début d'une passion dévorante.


Mon avis : J’ai vraiment beaucoup apprécié la construction de ce roman qui met en  parallèle, le ressenti de chacun des deux protagonistes. C’était intéressant, surprenant et désolant aussi, car il me semblait assez évident que ces deux là laisseraient peu de chance à cet amour-passion qui bousculait leurs convictions et leurs cultures respectives. Au final, malgré l’humour de ce livre, j’ai trouvé cette incompatibilité vraiment dommageable mais je dirais presque improbable à surmonter et finalement je trouve que c’est un triste constat même si je dois admettre que pour vivre ensemble tout les jours, il vaut mieux un minimum de choses en commun…Mais peut-être que rien n’est perdu, sait-on jamais ?


Merci à Blue-Grey qui a eu la gentillesse de m’offrir ce livre.


Logo LECTURES COMMUNESLecture commune avec Chaplum, Ankya et Calypso...

 

nbe0008.jpg

Retour à l'accueil