les-hommes-qui-n-aimaient-pas-les-femmes.jpgMillémium T1 : les hommes qui n’aimaient pas les femmes…


Et bien voilà, c’est fait. J’ai enfin lu le 1er tome de cette trilogie et…

Je crois que le succès de cette trilogie tient à la personnalité des deux principaux protagonistes c'est-à-dire : Mikaël le journaliste intègre et quelque peu naïf et Lisbeth l’asociale et terrible hackeuse qui a  sa propre vision du monde et qui devient de plus en plus attachante au fur et à mesure.

Car pour l’énigme, rien d’original et le style n’est pas non plus au rendez-vous. De plus, lors de ma lecture, j’ai noté pas mal de petites incohérences. La rencontre entre les deux personnages du livre arrive bien tard à mon goût et je commençais à me lasser de cette enquête. J’avoue que j’ai un peu de mal à comprendre un tel engouement autour de cette trilogie…

Par contre, il me semble que l’auteur ait également utilisé cette histoire pour dénoncer la violence ordinaire et la violence psychopathe faite aux femmes dans son pays. D’ailleurs au début de chaque chapitre, un chiffre ou une information pour rappeler cette triste réalité…

Je vais attendre un peu avant de lire les deux tomes suivants.

Retour à l'accueil