miramarUnique roman méditerranéen de Naguib Mahfouz, Miramar est le roman d'Alexandrie, ville mythique. Réunis dans une pension au bord de la mer, cinq hommes vivent, chacun à sa manière, les transformations survenues dans la société égyptienne à la suite de la révolution de 1952. Le récit à plusieurs voix tourne autour de la servante Zohra, jeune paysanne fière et déterminée qui incarne les valeurs morales et idéologiques de la nouvelle génération égyptienne.


Alors, elle en pense quoi Anjie ? J’ai eu beaucoup de mal à comprendre ce roman et ces personnages et ceci pour plusieurs raisons. La première fut le contexte historique. Je ne connaissais pas (et je ne connais toujours pas) l’histoire de l’Egypte contemporaine et j’ai senti de suite que cela me manquait et cela m’a gêné. En ce qui concerne les différents personnages, un peu de la même manière, je n’ai pas réussi à cerner leur manière de penser. J’ai eu l’impression d’un fossé entre nous. Impression que je n’ai pas ressenti lorsque j’ai lu des romans d’autres cultures. Au final, même en mettant de côté les impressions dont je parle plus haut, je n’ai pas vu l’intérêt de cette histoire. Un essai non transformé dans ma découverte de la littérature égyptienne.


En aparté : Le prochain thème de lecture de « Lire et Délires » est de lire un auteur des pays arabe et je voulais commencer à m’imprégner de cet univers. Avec cet insertion dans l’univers de Naguib Mahfouz, c’est pour l’instant une raté mais je ne désarme pas !  

 

Retour à l'accueil