presume_coupable.jpg

Cardiologue français en instance de divorce, il a tout plaqué pour chercher au Japon le remède à ses souffrances. Car cet homme apparemment bien sous tous rapports doit cacher ce qu'il est, ce qu'il aime, sous peine de perdre l'estime d'autrui. Aux yeux de ceux qui savent, en effet, quels que soient ses efforts pour rester du bon côté de la ligne, il sera toujours présumé coupable.

Elle en pense quoi Anjie ? Le format nouvelle était parfait pour aborder ce sujet au combien délicat, sensible. L’auteure a eu le courage de s’attaquer à un thème à haut risque. L’histoire est souvent sur la corde raide, et quelquefois elle a été proche de dépasser la limite, me semble t’il ? Il est clair que cette histoire a été écrite afin qu’on se questionne sur un sujet qui est «tabou » dans la plupart des sociétés et c’est sûrement une bonne chose. Et là où je rejoins l’auteure, c’est qu’il vaut mieux en parler « Avant », prévenir, soigner et peut-être guérir, avant le passage à l’acte ! A mon avis, cette prise de conscience doit être faite par les états et les services médicaux afin qu’ils mettent en place, le suivi, les soins et les structures nécessaires. Pour les quidams que nous sommes, je ne crois pas qu’ils nous soient possibles d’aborder ce sujet sans avoir les réactions primaires qui sont décrites dans cette nouvelle !

Là où je ne rejoins pas l’auteure, c’est que je me questionne sur la réalité du personnage qui lutte contre son penchant. Est-ce vraiment la réalité ?  J’avoue que je n’y ai pas trop cru …Un autre bémol, c’est que comparaison, n’est pas raison...

De plus sa gestion du fantasme ne m’a pas convaincue non plus. Nous fantasmons tous et si nous sommes un tant soit peu équilibrés, nous avons bien conscience que certains fantasmes doivent le rester et un fantasme reste souvent loin d’un réel désir, du moins c’est ainsi que je le conçois.

Un livre qui a le mérite d’exister, qui provoque le malaise c’est certain, mais qui permet de se questionner ce qui est toujours salutaire ! 

Ce livre est un livre voyageur de Lucile qui est passé chez Choupy

 

nbe0008.jpg

Retour à l'accueil