SERAPHINE.jpg

En 1912, le collectionneur allemand Wilhelm Uhde, premier acheteur de Picasso et découvreur du douanier Rousseau, loue un appartement à Senlis pour écrire et se reposer de sa vie parisienne. Il prend à son service une femme de ménage, Séraphine, 48 ans. Quelque temps plus tard, il remarque chez des notables locaux une petite toile peinte sur bois. Sa stupéfaction est grande d'apprendre que l'auteur n'est autre que Séraphine. S'instaure alors une relation poignante et inattendue entre le marchand d'art d'avant-garde et la femme de ménage visionnaire.

Date de sortie cinéma : 1 octobre 2008

Date de reprise cinéma : 4 mars 2009

Film déjà disponible en DVD depuis le : 2 avril 2009

Film déjà disponible en Blu-ray depuis le : 2 avril 2009

Réalisé par Martin Provost

Avec Yolande Moreau, Ulrich Tukur, Anne Bennent

Long-métrage français. Genre : Biopic, Drame

Durée : 2h05 min Année de production : 2008

 noel2

Mon avis : La prestation de Yolande MOREAU crève l’écran, de ce point de vue là c’est vraiment magistral. Ce qui m’a beaucoup plus également, c’est la relation quasi-mystique qu’à Séraphine à la peinture mais surtout à la nature et tout particulièrement aux arbres et aux fleurs. Bien-entendu, cette relation naturelle et sensuelle se retrouve dans ces tableaux. Toutefois, j’aurais aimé qu’on en sache un peu plus sur Séraphine et  notamment sur son enfance afin de mieux comprendre d’où lui venait son mysticisme. En revanche, je n’ai pas trop apprécié la relation qui s’est instituée entre le collectionneur et Séraphine. Je l’ai trouvé quelque peu à sens unique. En effet, j’ai perçu Wilhelm UHDE assez égoïste, seulement concentré sur sa découverte artistique mais prenant très peu en compte la personnalité de Séraphine et la possible répercussion que pouvait avoir sur elle de tels bouleversements dans sa vie, dans sa manière de penser.  D’ailleurs, la fin de vie de Séraphine, va bien en ce sens, me semble t’il ?

Retour à l'accueil