Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

2011-02-08T07:00:00+01:00

Mes dernières cartes de voeux

Publié par Anjelica

Voeux IsabelleChacune de mes copines du Club "Lire et Délires' ont reçu une carte de ma part pour les voeux 2011.

Celle-ci, je l'ai envoyé à Isabelle.

 

 

 

 

Voeux 2011 AL

Celle-ci fut pour A-Laure, elle est réalisée avec un tampon digital "deux ours qui patinent".

 

 

 

 

 

 

Voeux 2011 BLUE

Cette troisième fut pour Blue-Grey, là il est plutôt question de fleurs et de papillons...

 

 

 

 

Voeux Freude

 

 

 

Pour la dernière, j'ai aussi utilisé des tampons digitaux (j'aime), mais je les ai imprimé à part, colorisés, découpés et collés avec de la mousse 3D.

Elle fut pour Freude.

 

 

 

 

 

00000000y17.gif

Et voilà, c'est fini pour les voeux 2011 et c'est reparti pour les anniversaires...

Voir les commentaires

2011-02-05T11:00:00+01:00

La tournée d'Automne de Jacques POULIN

Publié par Anjelica

la tournée d'automneUn chauffeur de bibliobus se prépare pour sa tournée d’été le long de la côte nord québécoise. Il pense que la tournée suivante, celle d’automne sera la dernière. Il ne sait pas encore qu’une belle rencontre va bouleverser son programme…

 

Mon avis : Ce fut une lecture agréable et une bien belle balade que le fait de suivre ‘le chauffeur et Marie ‘ lors de cette tournée d’été qui doit être la dernière pour le ‘chauffeur’ car vieillir ne l’intéresse nullement. C’est sans compter les petits coups de pouce de la vie qui vous remettent le pied à l’étrier. Il suffit de quoi au final ? D’une belle rencontre, de tendresse et tout reprend sa place : la beauté des paysages parcourus, la présence réconfortante des livres et le plaisir de lire, le bonheur simple des rencontres passagères. Ce petit roman, c’est aussi un roman pour nous les amoureux et amoureuses de livres et de la lecture. Comme on aimerait faire une tournée dans ce bibliobus avec le chauffeur, allé à la rencontre de son réseau, de ces lecteurs solitaires, de ces livres voyageurs…Un livre « doudou » comme le dit ma copine « Blue-Grey » et je suis bien d’accord avec elle. Ce que j’ai apprécié également dans ce livre, c’est le plaisir de pouvoir entrer directement dans l’histoire. Pas d’introduction, pas de détails insipides. On est projeté instantanément dans la vie de ces personnages, aussitôt dans la rencontre et voyez-vous cela me convient bien ce genre d’entrée en matière !

Donc une tendre lecture mais toutefois pas un coup de cœur comme pour certaines de mes compatriotes lectrices mais cela vous avez l’habitude maintenant…

 

Livre lu dans le cadre du Club badges_88x31_liredelire.png dont le sujet était : Un livre dans un livre.

 

Aujourd'hui, le club se retrouve au complet au DAR DIAF, un restaurant salon de thé marocain. Seront présentes Mme A-Laure, Mme YueYin, Mme Choupynette, Melle Blue-Grey, Mme Freude, Mme Etoile des neiges, et Melle Fleur.

 

nbe0008.jpgTous les autres avis sur ce livre chez BOB

Voir les commentaires

2011-02-01T20:48:00+01:00

Gainsbourg, vie héroïque

Publié par Anjelica

Gainsbourg.jpg

Date de sortie cinéma : 20 janvier 2010
Réalisé par Joann Sfar
Avec Eric Elmosnino, Lucy Gordon, Laetitia Casta

Long-métrage français . Genre : Biopic , Musical

Synopsis : La vie de Gainsbourg, du jeune Lucien Ginsburg dans le Paris occupé des années 1940, jusqu'au poète, compositeur et chanteur célébré dans le monde entier. Le film explore son itinéraire artistique, du jeune homme épris de peinture à la consécration de sa musique dont l'avant-gardisme en a fait une véritable icône de la culture française. Mais aussi la complexité de sa vie adulte à travers ses amours tumultueuses.


 

Mon avis : Compte tenu que je ne suis pas fan de Gainsbourg, ce n’était pas gagné d’avance avec ce biopic.  Et bien, contre toute attente, j’ai vraiment bien aimé ! C’est décalé dès le générique initial et j’ai trouvé que cela collait bien avec l’image de Gainsbourg. J’ai aimé l’idée du « double » personnage de BD qui le pousse, est son ange ou son démon suivant les moments de sa vie. On suit son parcours par petites touches impressionnistes, au tout début par le biais de ces rencontres artistiques qui ont été importantes et ensuite à travers les femmes de sa vie, du moins celles qui ont comptés. Ce n’est pas approfondi et j’ai d’ailleurs fait des recherches ensuite afin de comprendre qui était une telle ou une telle, en particulier les premières car je ne les connaissais pas, mais au final cela ne m’a pas gêné outre mesure. Je pense sincèrement que ce film aurait plu à Gainsbourg. Donc je le conseille à celles et ceux qui apprécient les films décalés, loufoques et si en plus, ils aiment SG, alors c’est la cerise sur le gâteau ! Et Laetitia Casta en BB, c’est bluffant. Moins convaincue par contre, par les actrices qui jouent le rôle de Jane BIRKING et de Bambou…

 

En aparté : Le 13/02, je vais la revoir ...



Voir les commentaires

2011-01-27T21:14:00+01:00

Le chuchoteur de Donato CARRISI

Publié par Anjelica

LE-CHUCHOTEUR.jpg

Depuis qu’ils enquêtent sur les rapts des fillettes, le criminologue Goran Gavila et son équipe d’agents spéciaux ont l’impression d’être manipulés. Chaque découverte macabre, chaque indice les mènent à des assassins différents. La découverte d’un sixième bras, dans la clairière, appartenant à une victime inconnue, les convainc d’appeler en renfort Mila Vasquez, experte dans les affaires d’enlèvement. Dans le huis clos d’un appartement spartiate converti en QG, Gavila et ses agents vont échafauder une théorie à laquelle nul ne veut croire : tous les meurtres sont liés, le vrai coupable est ailleurs. 
Quand on tue des enfants, Dieu se tait, et le diable murmure…


Mon avis : J’avoue que l’idée du ‘Chuchoteur ‘ était intéressante et j’ai apprécié de connaitre la signification de ce terme, donnée par les agents spécialisés de la police.  Les rebondissements sont nombreux mais certains m’ont parus tirés par les cheveux…et j’ai trouvé cela dommage ! Un autre reproche que je ferais à ce thriller c’est qu’il est bien trop souvent didactique et ce qui passe bien à l’écran, je pense aux « Experts » par exemple, est bien plus difficile à rendre à l’écrit et cela casse le rythme du roman.  Toutefois, j’ai apprécié le personnage de Mila et je regrette d’ailleurs de ne pas être sûre d’avoir totalement compris la fin (qui la concerne). Ma conclusion : Un bon thriller mais sans plus en ce qui me concerne !

 

Quelques avis ici et

et encore

nbe0008.jpg

Voir les commentaires

2011-01-25T09:00:00+01:00

Lectures communes...

Publié par Anjelica

Logo LECTURES COMMUNES 

 

 

Avec Liyah, et Choupynette  et Lamia pour 28/02/2011, 'La bâtarde d'Istanbul'.

 

 

51KYW6QH6ML__SL500_AA300_.jpgAvec Choupynette, Martine

 Alex , Clara , Manu, Diane, Anne-Laure et Zazimuth pour le 20/02/2011, lecture commune du roman épistolaire 'Une odeur de gingembre', si cela vous intéresse, me laisser un message dans les commentaires.

 

candy0011.gifBonne journée

 


 


Voir les commentaires

2011-01-23T05:00:00+01:00

La javanaise : une chanson, plusieurs versions

Publié par Anjelica

Pour ce dimanche, j'ai choisi une chanson écrite et chantée par Gainsbourg (et bien d'autres). J'ai fait ce choix, non pas parce que je suis fan de l'artiste (loin de là) mais tout simplement car j'ai vu son biopic cette semaine et cela m'a inspiré. (Billet à venir)

 

Il semblerait que cette chanson fut écrite pour Juliette GRECO, mais bien-entendu tout cela ne nous regarde pas...

 

Quand au titre, plusieurs interprétations sont possibles et vous pouvez en trouver une par ici qui me semble probable et correspondant bien à l'auteur.

 

Voici quelques interprétations trouvées sur DEEZER dont celle de Gainsbourg, pour ma part j'ai un petit faible pour celle de Nougaro.

 

Découvrez la playlist La javanaise avec Claude Nougaro

Voir les commentaires

2011-01-19T09:05:00+01:00

La cathédrale de la mer...

Publié par Anjelica

41A6yQZEeCL__SL500_AA300_.jpg

En papotant hier avec Choupynette, on s'est rendu compte qu'on avait toutes les deux ce roman dans notre PAL.

 

On compte donc prévoir de le lire dans le cadre d'une lecture commune.

Comme j'ai plusieurs lectures communes en Février et que je ne veux pas m'en dégoûter, je vous propose pour celles qui seraient partantes une lecture commune pour 23 Mai.

Choupynette, tu me dis si cette date te convient ?

 

00mo13Pour vous inscrire, laissez moi un message dans les commentaires.

Voir les commentaires

2011-01-16T19:12:00+01:00

La fille de l'irlandais de Susan FLETCHER

Publié par Anjelica

Eve Green, huit ans, de père inconnu, sa mère subitement morte, se trouve renvoyée chez ses grands-parents dans un petit village du beau et sauvage pays de Galles. Un univers dur, où les mesquineries et le mépris jalonnent sa vie d'écolière. Un jour, la plus jolie fille de la classe disparaît, et le microcosme villageois se met en ébullition : enquête, soupçons, mensonges, faux témoignages, vengeance, culpabilité - à huit ans, c'est une drôle d'éducation à la vie qui lui tombe dessus. Seuls deux amis réussissent à gagner sa confiance, jusqu'au jour où l'un d'eux disparaît à son tour... Vingt ans plus tard, enceinte de son premier enfant, Eve remet en place, dans la sérénité et dans l'amour, le puzzle de sa vie ; et il en surgit ce magnifique conte d'innocence perdue, de paix et de bonheur retrouvés, de mystères résolus. Ce livre, couronné par les deux prix littéraires les plus prestigieux attribués aux premiers romans en Grande-Bretagne (le Whitbread et le Betty Trask Award), s'est déjà vendu à 200 000 exemplaires en Angleterre.

 

Mon avis : J’ai fini ce livre il y a une semaine et tout à fait honnêtement, il ne m’en reste pas grand-chose. Je me suis dit : « Tout cela, pour çà ». C’est bien écrit et en particulier la nature. D’ailleurs on sent bien de la part de l’auteure, l’amour des grands espaces et de la vie rurale.

Toutefois dans ce roman, j’ai trouvé que les personnages ne sont qu’effleurés, et c’est dommage en particulier pour le personnage de la grand-mère qui me plaisait bien. Ce roman avait du potentiel mais  j’ai eu l’impression qu’il se liquéfiait au fil de l’histoire.  Je ne sais pas ce que représente en Grande-Bretagne les prix qu’a reçu ce livre mais franchement j’en suis ébahie ! Pour ma part, je ne lui ai rien trouvé d’exceptionnel, ni en ce qui concerne l’histoire, ni la construction du roman et ni pour l’écriture qui est bonne mais sans être exceptionnelle…


En aparté : J’ai eu envie de découvrir cette auteure suite à la lecture de billets élogieux concernant son roman « un bûcher sous la neige » et franchement en lisant celui-ci, je suis loin d’être convaincue. Finalement, j’attendrais un peu avant de lire ce fameux « bûcher ».

Vous pouvez lire également l’avis d'Aifelle.

 

nbe0008.jpg

Voir les commentaires

2011-01-11T19:59:00+01:00

Pour patienter...

Publié par Anjelica

En attendant que j'écrive mon billet sur 'la fille de l'irlandais', je vous présente mes dernières cartes de voeux 'Home made'.

Je sais que je dois vous "gaver" un peu (beaucoup) avec mes créations, mais moi c'est avec vous que j'ai envie de les partager

 

Alors, tout d'abord, celle que j'ai envoyé à Choupynette et qu'elle vous a également présenté sur son blog.

 

Choupynette-Card-s.jpg1/Je maitrise mieux l'utilisation de l'encre Distress grâce à une méthode que m'a trouvé ma scrapinette Choupynette et l'embossage à chaud, j'adore !

Il me reste à vous présenter, celle que Choupy m'a envoyé

 

Voeux-2011-DIANOU.jpg

2/Celle-ci se trouve maintenant sur une cheminée à Kosicé en Slovaquie chez ma soeur Diane

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

3/Ce petit chat de fête est maintenant chez Zazimuth

Voeux 2011 ZAZIMUTH

 

4/La prochaine est partie dans les hautes-Pyrénées à Tarbes plus précisemment.

Voeux-Jeanine.jpgPour celle-ci, il faut ouvrir les noeuds pour lire le texte qui est en dessous.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

4/Celle que j'ai envoyé à YueYin, avec pleins de paillettes

Voeux-pour-YueYIn.jpg

 

 

5/Et celle envoyée à ma petite soeur, direction Bordeaux

  Berangere-20voeux-202011-1-.jpg

mod_article649477_70.gif

 

 

Bon, je vous laisse car je suis en plein dans ma lecture du "Chuchoteur' de CARRISI et pour l'instant cela me tient en haleine...

Voir les commentaires

2011-01-09T13:57:00+01:00

Une musique, plusieurs versions: Concerto d'Aranjuez

Publié par Anjelica

HISTOIRE DU CONCERTO D'ARANJUEZ

PREMIER CONCERTO POUR GUITARE CLASSIQUE

 

"L'adagio du Concerto d'Aranjuez est l'une des créations musicales les plus éloquentes du XXe siècle. Sa popularité est si grande que des transcriptions ont été réalisées avec succès pour des quartets de jazz, pour des chansons populaires en plusieurs langues avec d'innombrables enregistrements... ".

 

Victoria KAMHI 

 

JOAQUIN RODRIGO (1901-1999)

 

Créé à la fin des années de guerre civile espagnole et à la naissance de la seconde guerre mondiale, le Concerto d'Aranjuez est sans aucun doute l'œuvre la plus connue de Joaquín RODRIGO, l'un des plus grands compositeurs espagnols de musique classique de la période d'après guerre.

 

Joaquín RODRIGO est né en 1901 à Sagunto (Valencia). Aveugle dès l'enfance, Joaquín RODRIGO reconnaissait volontiers que ce handicap l'avait poussé vers la musique.

 

Il entreprend ses premières études musicales en Espagne, commence à écrire ses premières œuvres en Braille...

 

En 1933 il épouse la pianiste turque Victoria KAMHI qui restera sa fidèle compagne jusqu'à sa mort.

 

JOAQUIN RODRIGO À LA SCHOLA CANTORUM

 

Il vit alors à Paris, où il suit les cours de la Schola Cantorum durant cinq ans, sous la conduite de Paul DUKAS. RODRIGO rencontre MILHAUD, RAVEL, de FALLA, HONNEGER. C'est à cette époque qu'il compose le "Concierto de Aranjuez", une commande du marquis de BOLARQUE.

 

Pour RODRIGO, écrire un concerto pour guitare classique, chose qui n'avait pas encore été faite jusque-là, était un enjeu passionnant.

 

Bien que pianiste, Rodrigo avait totalement compris et assimilé l'esprit de la guitare espagnole, comme allait le prouver le succès de son concerto.

 

Le Concerto d'Aranjuez lui apporta la célébrité dès 1939.

 

* PREMIERE EXÉCUTION MONDIALE DU CONCERTO D'ARANJUEZ - La première mondiale du "Concierto de Aranjuez" a été donnée le 9 novembre 1940, dans le Palais de la Musique catalanne à Barcelone, par l'orchestre philharmonique de Barcelone dirigé par César MENDOZA LASALLE, et avec Regino SAINZ de la MAZA, guitariste classique comme soliste.

 

LE CONCERTO D'ARANJUEZ

 

L'orchestration du concerto d'Aranjuez est absolument unique : une guitare classique en face d'un orchestre philharmonique. Ce qui aurait pu paraître une gageure a été réalisé de main de maître : Dans le concerto d'Aranjuez, la guitare n'est jamais ni couverte ni étouffée, bien au contraire, elle éclate dans toute sa splendeur, s'exprimant avec véhémence ou sensibilité...

 

Le Concerto d'Aranjuez plonge ses racines dans la musique baroque, et on reconnaît probablement quelques réminiscences ou l'influence de SCARLATTI ou du Padre SOLER. Cependant RODRIGO a su apporter à l'œuvre la marque de sa sublime personnalité et l'indéniable esprit de la modernité classique symphonique.

 

Au cours de la composition de l’œuvre, RODRIGO eut à résoudre le problème du volume sonore de la guitare, utilisée comme instrument soliste, face à la puissance de l’orchestre symphonique. Le compositeur choisit d’alterner avec goût, la guitare soutenue par des cordes discrètes, et les puissantes rentrées d’orchestre.

 

Si vous voulez lire la suite, c’est par ici.

 

Je vous en propose plusieurs versions que j'ai trouvé chez Deezer.

Dans le choix que je vous propose, j'ai beaucoup aimé la version par Montserrat Caballé.

Pour ma part, j'apprécie énormément la version de Jean-Christian Michel, à la clarinette mais je ne l'ai pas trouvé pour vous la faire partager...   


Découvrez la playlist ARANJUEZ avec Valérie Duchateau

x1pxOYwqu4SjF4NoEPaFj8eQOl7v69h0RE31mbjwUIzxNdNXsY3aBHVRIyhJe vous souhaite un bon dimanche

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog