Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

2016-04-07T19:28:24+02:00

Mes dernières séances

Publié par Ici ou ailleurs
Mes dernières séances

Brooklyn de John Crowley

Dans les années 50, attirée par la promesse d'un avenir meilleur, la jeune Eilis Lacey quitte son Irlande natale et sa famille pour tenter sa chance de l'autre côté de l'Atlantique. À New York, sa rencontre avec un jeune homme lui fait vite oublier le mal du pays... Mais lorsque son passé vient troubler son nouveau bonheur, Eilis se retrouve écartelée entre deux pays...

Dans son genre, j'ai trouvé ce film plein de charme et de délicatesse. Un bon moment de cinéma passé en compagnie de deux amies.

Ici l'avis de mon amie Choupy

Room de Lenny Abrahamson

Jack, 5 ans, vit seul avec sa mère, Ma. Elle lui apprend à jouer, à rire et à comprendre le monde qui l’entoure. Un monde qui commence et s’arrête aux murs de leur chambre, où ils sont retenus prisonniers, le seul endroit que Jack ait jamais connu. L’amour de Ma pour Jack la pousse à tout risquer pour offrir à son fils une chance de s’échapper et de découvrir l’extérieur, une aventure à laquelle il n’était pas préparé.

Un film angoissant et poignant. Un film qui montre l'amour inconditionnel qu'un parent peut porter à son enfant et tout ce qu'il est capable de mettre en oeuvre pour le sauver.

L'avenir de Mia HANSEN-LOVE

Nathalie est professeur de philosophie dans un lycée parisien. Passionnée par son travail, elle aime par-dessus tout transmettre son goût de la pensée. Mariée, deux enfants, elle partage sa vie entre sa famille, ses anciens élèves et sa mère, très possessive. Un jour, son mari lui annonce qu’il part vivre avec une autre femme. Confrontée à une liberté nouvelle, elle va réinventer sa vie.

En ce qui me concerne, Nathalie n'a rien réinventer de sa vie. J'ai trouvé ce film insipide et les réactions de Nathalie assez incompréhensibles dans plusieurs situations.

Mes dernières séances
Mes dernières séances

Voir les commentaires

2016-04-01T20:37:19+02:00

Good luck Algéria

Publié par Ici ou ailleurs
Good luck Algéria

Good Luck Algéria avec Avec Sami Bouajila, Franck Gastambide, Chiara Mastroianni ...

Sam et Stéphane, deux amis d'enfance fabriquent avec succès des skis haut de gamme jusqu'au jour où leur entreprise est menacée. Pour la sauver, ils se lancent dans un pari fou : qualifier Sam aux Jeux Olympiques pour l'Algérie, le pays de son père. Au-delà de l'exploit sportif, ce défi improbable va pousser Sam à renouer avec une partie de ses racines.

Tiré d'une histoire vraie, ce petit film touchant est quelque peu le versant français du fameux "Rasta Rocket". On passe un bon moment entre tendresse et rires, en nous rappelant que la fraternité, l'amour filial et l'amour tout court sont nos soutiens lorsque la vie nous secoue.

J'aime beaucoup le charme discret de Sami Bouajila.

Good luck Algéria Good luck Algéria

Voir les commentaires

2016-04-01T20:29:58+02:00

Rétrospective : Lire et Délires

Publié par Ici ou ailleurs

Voici la liste à jour au 31/03/2016. 

30/10/2007 1ere rencontre : littérature jeunesse

19/01/2008 Australie
29/03/2008 Livre édité l'année de notre naissance
30/05/2008 Un prénom dans le titre
20/07/2008 SFFF
15/09/2008 Retour aux sources
31/01/2009 Galipettes, muscles utiles et autres turpitudes…
25/04/2009 Gourmandises
06/2009 Un livre dont un des personnages principaux est une personne réelle (morte ou vivante)
09/2009 Un classique
11/2009 Une ville dans le titre
01/2010 Joyce Carol Oates
05/2010 Un sentiment ou une émotion dans le titre

07/2010 Découvrir l’Amérique latine

01/10/2010 Un livre primé
12/2010 Un auteur québécois

02/2011 Un livre dans un livre

04/2011  Un auteur haïtien
02/07/2011  L’école
17/09/2011 Une couleur dans le titre
19/11/2011 Un auteur du monde arabe
21/01/2012 Un coup de cœur des membres
24/03/2012 Un auteur russe

 30/06/2012 Les cathares

06/10/2012 La littérature lusophone

01/12/2012 Biographie ou autobiographie

23/03/2013: Noirs et bien serrés, lire un polar 

22/06/2013 Retrouvons-nous en Nouvelle Zélande  

28/09/2013: Doriss LESSING, prix nobel de littérature en 2007

07/12/2013 : Un roman dont l'action se déroule à Rome 

08/02/2014: Lorsqu'il est question d'engagement ...

28/06/2014 : Théâtre et adultère (la séance théâtre a été annulée, nous avons donc parlé de ces deux sujets lors du thème "adultère")

20/09/2014 : La grande guerre

13/12/2014 : Quand la littérature rencontre le cinéma

28/02/2015 : Lire Nancy Huston

11/04/2015 : Promenade littéraire à travers le monde

27/06/2015 : Une histoire d'amitié 

26/09/2015 : Espions, nous voilà 

21/11/2015 : Saga, c'est plus fort que toi 

26/03/2016 : Je pense que cela pourrait te plaisir (3 propositions de lecture après un tirage au sort). 

07/05/2016 : Lecture grecque 

 

Voir les commentaires

2016-01-25T19:53:04+01:00

La vérité sur Harry Québert de Joel Dicker

Publié par Ici ou ailleurs

À New York, au printemps 2008, alors que l Amérique bruisse des prémices de l élection présidentielle, Marcus Goldman, jeune écrivain à succès, est dans la tourmente : il est incapable d écrire le nouveau roman qu il doit remettre à son éditeur d ici quelques mois. Le délai est près d expirer quand soudain tout bascule pour lui : son ami et ancien professeur d université, Harry Quebert, l un des écrivains les plus respectés du pays, est rattrapé par son passé et se retrouve accusé d avoir assassiné, en 1975, Nola Kellergan, une jeune fille de 15 ans, avec qui il aurait eu une liaison.

Oui, je sais, ce livre a quelques défauts qui m’auraient sûrement fortement agacés à un autre moment de ma vie de lectrice. Mais là, j’étais en panne lecture depuis un moment et j’avoue que j’ai bien accroché à cette lecture pleine de rebondissements où pour une fois la fin est crédible. J’ai donc passé un bon moment et j’ai lu ces 800 pages en une semaine ! 

Anne-Laure, Blue, je pense avoir bien cerné ce qui a pu vous déplaire et même vous énerver. Je pense que je pouvais même imaginer vos têtes ! 

La vérité sur Harry Québert de Joel Dicker

Voir les commentaires

2015-12-15T21:12:11+01:00

Mon top 50

Publié par Ici ou ailleurs

Pour un peu de légèreté, je prends la suite de quelques blogueuses, en listant les romans que j'aime d'amour, dans tous ceux que j'ai lu.

Toutefois, mon TOP sera un TOP 50 et non pas un TOP 100. Pour deux raisons principales, je lis bien moins que la plupart des blogueuses "lectrice" que je fréquente et je n'ai que rarement des coups de coeur ...

Donc à la suite de Karine, de YueYin, de BlueGrey et de Léo, voici mon top 50 !

Auteur Titre
Umberto ECO Le nom de la rose
San SHA  La joueuse de Go
Natacha APPANAH La noce d'Anna
Maggie O'FARREL Quand tu es parti
Bernard SCHLINK  Le liseur
Fréderic LENOIR L'oracle della luna
George SAND La petite Fadette
Pearl BUCK  La mère
Caleb CARR  L'aliéniste
Jeanne BENAMEUR Profanes
Sorj CHALANDON Une promesse
Amin MAALOUF Les désorientés
William BOYD  La vie aux aguêts 
Susan FLETCHER Un bûcher sous la neige
Thomas H COOK  Les feuilles mortes
Robert Olen BUTLER  La fille d'Hô Chi minh ville
Marc DUGAIN  La chambre des officiers
Philippe CLAUDEL La petite fille de Monsieur LINH
Stephen KING Rose MADDER
Emmanuel CARRERE La controverse de VALLADOLID
Yasmina KHADRA Art
Anna GAVALDA  Je l'aimais
Anna GAVALDA  Ensemble c'est tout
Marie LABERGE Quelques adieux
Isabelle ALLENDE La maison aux esprits
Arnaldur INDRIDASON La femme en vert
Elif SHAFAK La batarde d'Istanbul
Fannie FLAGG Beignets de tomates vertes
Jacques POULIN La tournée d'Automne
Marie Ann SCHAFFER Le cercle littéraire des amateurs d'épluchures de patates
Barbara KINGSOLVER Un état prodigue
Yann QUEFFELEC Les noces barbares
Henri TROYAT Les semailles et les moissons
Marc LEVY Et si c'était vrai
Doris LESSING Les grands-mères
Michelle DESMOND L'année brouillard
Idefonso FALCONES La cathédrale de la mer
Laurence TARDIEU Puisque rien ne dure
Alice WALKER La couleur pourpre
Susanna TAMARO Va où ton cœur te porte
Antonio SKARMETA Une ardente patience
ArturoPEREZ-REVERTE Le tableau du maître flamand
Elsa OSARIO Luz ou le temps sauvage
Rachid MIMOUNI Une peine à vivre
Sébastien JAPRISOT Un long dimanche de fiançailles
Sylvie GERMAIN Tobie des marais
Noelle CHATELET La femme coquelicot
Philippe BESSON Se résoudre aux adieux
Jeanne BENAMEUR Les demeurées
Paul AUSTER Brooklyn Folies

Marek ALTER

Yasmina KHADRA

Sarah

L'attentat 

 

 

 

Mon top 50

Voir les commentaires

2015-11-30T19:55:36+01:00

Les accoucheuses Tome 1 d'Anne-Marie Sicotte

Publié par Ici ou ailleurs

1845. Montréal s'étend au rythme des arrivées d'immigrants et des nombreuses naissances.
Léonie, sage-femme, accompagnée de sa fille Flavie, met ses talents et son savoir au service de toutes les mères, riches ou pauvres, mariées ou non. Esprit moderne, elle aspire à changer les mentalités : faire évoluer le statut des femmes, permettre à chacune d'entreprendre les études qu'elle souhaite.
Un nouveau monde se lève. Mais pour que les accoucheuses y obtiennent la reconnaissance qu'elles méritent, il leur faudra lutter avec fierté contre le poids de l'Église conservatrice et l'emprise corporatiste des médecins.

J’ai vraiment apprécié cette lecture sur différents plans de cette histoire.

En premier lieu, la famille Montreuil est une famille atypique. Le père est un libre penseur, la mère travaille et aspire à mieux pour elle et ses enfants et en particulier pour ses filles.

L’environnement médical est en pleine mutation et les relations entre les accoucheuses et les médecins sont complexes.

Le contexte politique et social de l’époque au Canada est intéressant même si mon manque de connaissance de la création de ce pays m’a sûrement manqué pour comprendre certaines situations.

Je ne sais pas quand, mais je lirais sûrement la suite de la vie de la famille Montreuil.

Lecture dans le cadre du Club Lire et Délires dont le thème était de lire "Une saga"

et pour "Québec en Novembre " organisé par Karine et Laurence.

Les accoucheuses Tome 1 d'Anne-Marie Sicotte

Voir les commentaires

2015-11-12T10:08:24+01:00

Il pleuvait des oiseaux de Jocelyne Saucier

Publié par Ici ou ailleurs
Il pleuvait des oiseaux de Jocelyne Saucier

Une photographe du Herald Tribune part réaliser un reportage sur la région québécoise du Témiscamingue, dont les forêts ont été ravagées par de gigantesques incendies au début du XXe siècle. Elle y trouve une communauté de marginaux fantasques et solitaires, dont Tom et Charlie, qui vivent en ermites au fond des bois. D’abord méfiants puis déterminés à aider la photographe dans son enquête, les deux hommes voient leur quotidien chamboulé. Et, soudain, lorsqu’arrive Marie-Desneige, octogénaire énigmatique tout juste échappée de sa maison de retraite, la vie, puis contre toute attente l’amour, reprend peu à peu ses droits.

Une histoire particulière dans un environnement naturel qui peut être magnifique comme oppressant, voilà un roman qui avait tout me plaire et même pour m’enthousiasmer. Pourquoi, je suis restée à côté de cette histoire ? A cause de petites choses, certaines indicibles, d’autres plus évidentes pour moi et ceci malgré la belle relation entre Charlie et Marie-Desneige.

Livre lu dans le Cadre de Québec en Novembre organisé par Laurence et Karine.

Dans ce cadre, j’ai lu également le premier tome d’une SAGA, billet le 21/11.

Il pleuvait des oiseaux de Jocelyne Saucier

Voir les commentaires

2015-11-12T09:36:57+01:00

Mes dernières séances

Publié par Ici ou ailleurs
Mes dernières séances

D’un petit village du sud de l’Iran aux cités parisiennes, Kheiron nous raconte le destin hors du commun de ses parents Hibat et Fereshteh, éternels optimistes, dans une comédie aux airs de conte universel qui évoque l’amour familial, le don de soi et surtout l’idéal d’un vivre-ensemble.

Une histoire poignante puis touchante mais donc je suis restée en grande partie éloignée car traitée par le biais d'un humour dont je ne suis pas friande, même si ce choix convenait mieux à la 2ème partie de la vie des parents de Kheiron.

Un message cryptique surgi du passé entraîne James Bond dans une mission très personnelle à Mexico puis à Rome, où il rencontre Lucia Sciarra, la très belle veuve d’un célèbre criminel. Bond réussit à infiltrer une réunion secrète révélant une redoutable organisation baptisée Spectre.

Un générique léché aux petits oignons, un début tambour battant au milieu d'une foule noire et blanche dans les rues de Mexico, deux belles femmes, deux belles voitures, des courses poursuite, un final explosif, un scénario qui tient sur un ticket de métro. Vous l'aurez compris, je m'appelle James.... James BOND

Plus qu’un grand chef, Adam Jones est une rock star de la cuisine, couronnée par deux étoiles au guide Michelin. Grisé par le succès, arrogant et capricieux, l’enfant terrible de la scène gastronomique parisienne sombre dans l’alcool et la drogue.

Un scénario cousu de fil blanc, un sujet à la mode (un grand chef), une histoire d'amour tout à fait "midinette" et cela fait un film à l'encéphalogramme plat. A voir que pour les beaux yeux de Bradley et encore vous pouvez attendre qu'il passe à la télé.

Mes dernières séancesMes dernières séances

Voir les commentaires

2015-10-29T18:40:23+01:00

Sarah Jarosz

Publié par Ici ou ailleurs

En effectuant des recherches musicales pour faire un cadeau, je suis tombée sur cette jeune artiste que je vous invite à découvrir.
C'est une jeune américaine née au Texas, auteur-interprète qui joue du banjo, de la mandoline et de la guitare.
Sa musique peut se définir en Musique Americana, folklorique, bluegrass progressif.
A aujourd'hui, trois albums sont sortis en 2009,2011 et 2013.

Voici quelques liens afin d'en savoir plus

Son site

Wikipédia

Facebook

bluegrass
bluegrassbluegrass
bluegrass

bluegrass

Voir les commentaires

2015-10-27T18:08:27+01:00

Loin de la foule déchaînée de Vinterberg

Publié par Ici ou ailleurs

Dans la campagne anglaise de l’époque victorienne, une jeune héritière, Bathsheba Everdeene doit diriger la ferme léguée par son oncle. Femme belle et libre, elle veut s’assumer seule et sans mari, ce qui n’est pas au goût de tous à commencer par ses ouvriers. Bathsheba ne se mariera qu’une fois amoureuse. Qu’à cela ne tienne, elle se fait courtiser par trois hommes, le berger Gabriel Oake, le riche voisin Mr Boldwood et le Sergent Troy.


Une belle histoire romantique comme je les aime, agrémentée de magnifiques paysages. Que demander de plus pour passer un bel après-midi ?
Bon, j'avoue que j'ai eu envie de lui botter les fesses une ou deux fois à Bathsheba.

Ah oui, j'allais oublier, j'aime beaucoup la bande musicale du film, en particulier la chanson interprétée par Carey Mulligan, elle-même.

D'autres avis : chez tokyo de l'homme nouveau

romantisme, époque victorienne, carey mulliganromantisme, époque victorienne, carey mulligan
romantisme, époque victorienne, carey mulligan

romantisme, époque victorienne, carey mulligan

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog