Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

2009-04-17T18:47:00+02:00

Et si on s'amusait avec un dictionnaire ?

Publié par Anjelica
C'est en Décembre 2007 que j'ai reçu chez moi les copines blogueuses du Club Lire et Délires et à cette occasion, je les ai fait jouer au jeu du Dictionnaire.

Nous avions parlé de vous en expliquer les règles mais le temps a passé et rien n'a été fait, je viens donc y remedier par ce billet.

Alors pour jouer au jeu du Dictionnaire, il faut :

-un dictionnaire (bien-sûr)...

-une feuille et un stylo pour chaque participant + 1 pour le dictionnaire + 1 feuille pour le comptage des points

-un livre pour chaque participant


Le but du jeu :  Inventer une définition à un mot inconnu choisi au hasard dans le dictionnaire et faire en sorte que votre définition puisse être prise pour celle du dictionnaire, retrouver la vraie définition du dictionnaire et retrouver les définitions de chaque participant du groupe.

Déroulement d'une partie :  A chaque tour de table, une personne sera le Dictionnaire, c'est à dire que c'est elle qui choisira un mot inconnu dont elle notera la définition sur la feuille que vous nommerez ' dictionnaire'.  Elle donne ensuite l'ortographe du mot aux participants et chaque participant 'dans son coin' invente une définition pour ce mot et la note sur sa feuille préalablement marqué de son prénom.
Ensuite chaque participant donne sa feuille à la personne qui joue le dictionnaire.
Une fois toutes les copies réunies, la personne qui joue le dictionnaire mélange et ensuite lit toutes les définitions (sans dire les noms, bien-entendu ) et en y incluant la vraie définition du Dictionnaire.
Ensuite, elle fait un tour de table pour chaque définition en la relisant d'abord et chaque personne doit donné son avis sur la définition qui vient d'être lue : soit vous l'attribuez à un des participants, soit vous pensez que c'est la définition du Dictionnaire.
Et ainsi de suite pour chaque définition jusqu'à la fin du tour de table.

Le point délicat de ce jeu c'est le comptage des points qui est effectué à chaque tour par le ou la participante qui est nommé  le Dictionnaire.

-Un point est obligatoirement donné quand le mot 'Dictionnaire' est cité. Si X  dit 'Dictionnaire ' pour une définition qui est bien celle du Dictionnaire, X marque un point. Par contre, si la Définition appartient à Y c'est Y qui prend le point puisque X l'a pris pour le 'Dictionnaire'. Est-ce clair ?

-Un point est donné à X quand elle attribue la définition citée à la bonne personne.

Bien-entendu quand on lit votre propre définition et que c'est à votre tour de parler, vous dîtes n'importe quoi et aucun point n'est compté.

La partie dure le temps du tour de table afin que chacun des participants soit le Dictionnaire une fois.


Mes conseils : Pour que ce jeu soit un tant soit peu réjouissant, il vaut mieux être au minimum 6.
Prendre stylos et feuilles de la même couleur et pour écrire et se cacher le plus pratique ce sont les bandes dessinées. De plus il vaut mieux être installé autour d'une table et choisir un dictionnaire de poche de préférence. 

A partir de là, je vous garantie un bon moment et de bonnes parties de fou-rire.

Si vous n'avez pas tout compris, n'hésitez pas à me poser des questions dans les commentaires.

A vous de jouer et de vous amuser maintenant.






Voir les commentaires

2009-04-15T06:00:00+02:00

Le premier cri de Gilles de Maistre

Publié par Anjelica

C'est l'éblouissante histoire vraie du tout premier cri de la vie, celui que l'on pousse quand on naît et qui scelle notre venue au monde. La naissance sur grand écran à l'échelle de la planète. Contraste des terres, contraste des peuples, contraste des cultures pour le plus beau et le plus insolite des voyages. Dans un intervalle de 24 h sur la Terre, le destin de plusieurs personnages se croise dans un moment unique et universel : la mise au monde d'un enfant. Avec ses personnages réels, ce film retrace l'instant magique des premiers balbutiements de la vie et explore les univers de la naissance, aussi variés que nous sommes différents.

Prévu sur les 5 continents, des dernières zones encore sauvages aux lieux les plus urbanisés, le tournage commence mi-mars et durera 1 an.

Film réalisé par Gilles de Maistre et sorti en salle en Octobre 2007 et en DVD en Avril 2008

Mon avis : Un très beau film documentaire qui passe intelligemment  d’une histoire à une autre, d’un pays à un autre, d’une culture à une autre.  La naissance est encore un moment où l’on peut mesurer l’impact sur nos vies de femmes de notre environnement géographique, sociologique et culturel  et bien entendu encore une fois on ne peut que constater d’énormes différences et disparités.  Il y a beaucoup de moments forts bouleversants dans ce film et quelquefois des approches de la naissance qui m’ont laissé perplexe ainsi que ma fille !

Voir les commentaires

2009-04-13T08:00:00+02:00

Deux jours à tuer de Jean Becker

Publié par Anjelica

Antoine Méliot, la quarantaine, a tout pour être heureux : une belle épouse, deux enfants adorables, des amis sur lesquels il peut compter à tout instant, une jolie demeure dans les Yvelines et de l'argent. Mais un jour, il décide de tout saboter en un week-end : son bonheur, sa famille, ses amis. Que s'est-il passé chez cet homme pour qu'il change si étrangement de comportement ?

Film français réalisé par Jean Becker avec Albert Dupontel, Marie-Josée Croze, Pierre Vanech…

Sorti en salle en 04/2008  et en DVD en 11/2008

Mon avis : Une histoire qui se tient, un rythme soutenu, une interprétation sans faille d’Albert Dupontel qui est stupéfiant de justesse. Un très beau film que je vous conseille vivement. Un film qui me réconcilie avec le cinéma français ou alors ce sont les réalisations de Jean Becker qui me touchent car de ce réalisateur, j’ai aimé ‘Elisa’, ‘L’été meurtrier’, ‘Les enfants du Marais’ et ‘Dialogue avec mon jardinier’. Vous l’aurez compris un film que je vous conseille vivement pour ceux et celles qui ne l’auraient pas vu.

Adaptation tiré de l’œuvre de François d’Epenoux

 

En aparté : Il pleut, il mouille et il continue de pleuvoir encore et encore, alors on fait une tarte aux pommes, on regarde les films que l'on a à voir et on tombe sur une perle !

 

Bises et bonne semaine

Voir les commentaires

2009-04-12T02:31:00+02:00

Mes dernières créations

Publié par Anjelica
Voici donc la carte que j'ai confectionné pour YueYin en l'honneur de son anniversaire et qu'elle vous a également présenté ici.
C'est la 1ère fois que j'utilisais des tampons, des rivets et des fleurs en tissus.
Pour cette création, je me suis inspirée d'un modèle chez Karine.

Pour la seconde, comme les LCA ont des challenges, il en est de même chez les scrappeuses que ce soit pour les pages d'albums ou pour la carterie.
Pour cette carte, je me suis inspirée d'un scetch ou modèle de chez Carte maniak.

Voir les commentaires

2009-04-08T20:15:00+02:00

La voix d'Arnaldur INDRIDASON

Publié par Anjelica

Le Père Noël a été assassiné juste avant le goûter d'enfants organisé par l'hôtel de luxe envahi de touristes, alors s'il vous plaît, commissaire, pas de vagues. C'est mal connaître le commissaire Erlendur. Déprimé par les interminables fêtes de fin d'année, il s'installe à l'hôtel et mène son enquête à sa manière rude et chaotique. Les visites de sa fille, toujours tentée par la drogue, ses mauvaises fréquentations, permettent au commissaire de progresser dans sa connaissance de ta prostitution de luxe, et surtout il y a cette jolie laborantine tellement troublante qu'Erlendur lui raconte ses secrets. Le Père Noël était portier et occupait une petite chambre dans les sous-sols depuis vingt ans, peu avant on lui avait signifié son renvoi. Mais il n'avait pas toujours été un vieil homme, il avait été Gulli, un jeune chanteur prodige, une voix exceptionnelle, un ange. Les 45 tours enregistrés par le jeune garçon, cette voix venue d'un autre monde, ouvrent la porte à des émotions et des souvenirs, à des spéculations de collectionneurs, à la découverte des relations difficiles et cruelles entre les pères et les fils. Un roman dense et fort qui émeut profondément.

Mon avis : J’ai découvert l’univers d’INDRIDASON et de son commissaire ERLENDUR avec ‘la femme en vert’ son deuxième roman et c’est tant mieux car celui-ci n’a pas la même intensité, la même originalité. C’est un bon roman policier mais sans plus même si je n’avais pas deviné le ou les coupables. Dans ce roman, on ne ressent pas l’empreinte de l’Islande comme dans ‘la femme en vert’ et même le commissaire ERLENDUR m’a paru moins attachant alors que dans le même temps on en apprend un peu plus sur son traumatisme infantile.  Toutefois, je ne resterais pas sur cette impression en demi-teinte et je continuerais de découvrir les autres romans.

En aparté : Ma Dianou, pas tapé, pas tapé, moi


Les avis de Pom, BMR et MAM, Emeraude, Dominique, Alain,et Flo qui aime les mots.

Voir les commentaires

2009-04-06T06:00:00+02:00

1 2 et 3 nouvelles

Publié par Anjelica
 

 

Je continue mon exploration de la création de cartes et j'évolue petit à petit en surfant de blogs en blogs de scrappeuses, certaines étant spécialisées dans la carterie. Et elles font des créations superbes !!!!
Je me suis achetée un peu de matériel (mais cela revient cher) et je teste. J'ai fait une nouvelle carte dans l'esprit scrap avec utilisation de tampons et d'encreurs pour une copine dont c'était l'anniversaire. Je vous la présenterais dans quelques jours.
Bon, je crois que vous aurez remarqué que j'aime les fleurs
Merci de me donner votre avis, cela fait plaisir et cela motive !


Voir les commentaires

2009-04-04T08:13:00+02:00

Pour les gourmandes : Tarte tatin aux pommes et kiwis

Publié par Anjelica
Tarte tatin aux pommes et Kiwis

Ingrédients pour 4 personnes : 1 rouleau de pâte brisée, 2 grosses pommes,
               3  kiwis, 100 gr de sucre et 50 gr de beurre, 1 cuillère à café de zeste d'orange.


Pelez les pommes et les kiwis et coupez les en quartiers.
Versez le sucre dans un moule à manqué qui supporte la flamme.
Ajoutez le beurre coupé en morceaux et les zestes d'orange. Mettez le moule sur feu doux et faites cuire doucement jusqu'à obtention d'un caramel blond.
                Posez les quartiers de pomme dans le caramel et faites-les cuire en les retournant jusqu'à ce que les pommes soient tendres et entièrement enrobées de caramel.
                Préchauffez votre four sur th7-210 °
                Quand les pommes sont prêtes, ajoutez les quartiers de kiwis dans le moule. Retirez le moule du feu et laissez refroidir quelques minutes.
                Posez la pâte sur les fruits et rentrez soigneusement le bord de la pâte entre le moule et les fruits. Enfournez dans le four chaud et faites cuire 25 mn jusqu'à ce que la pâte soit bien dorée.
                A la sortie du four, posez un plat sur le moule et laissez refroidir 5 mn. Puis démoulez dans un plat. Laissez tiédir et vous pouvez servir.

Bonne dégustation.






Voir les commentaires

2009-04-02T06:49:00+02:00

Je sais ce n'est plus la bonne saison mais si vous avez envie de douceur ?

Publié par Anjelica
J'ai découvert récemment une nouvelle artiste 'Sarah McLachlan' à la voix douce et agréable et ceci par l'intermédiaire d'un album de chants de Noël. Si vous avez envie d'un moment de douceur, de paix et de relaxation, je  vous conseille l'album 'Wintersong' datant de 2006.
 
Si vous souhaitez en savoir plus sur cette artiste, je vous conseille de lire l'article qui lui est consacré sur Wikipédia.

Je vous propose deux extraits , en avant la musica !




Voir les commentaires

2009-03-30T06:40:00+02:00

La fille de ma meilleure amie de Dorothy KOOMSON

Publié par Anjelica

À trente-deux ans, Kamryn Matika est une assistante marketing énergique et sans complexes à qui tout réussit... En apparence, du moins. En réalité, elle ne s'est jamais remise de la trahison d'Adele, celle qui fut sa meilleure amie à la fac quand tous les autres se moquaient d'elle pour ses rondeurs un peu trop généreuses. Or un soir, champagne aidant, Adèle a passé la nuit avec Nate, le fiancé de Kamryn. Depuis, les deux jeunes femmes ne se sont plus jamais parlé. C'est pourquoi Kamryn tombe des nues quand Adèle reprend contact. Atteinte d'une leucémie à un stade avancé, Adèle sait que ses jours sont comptés. Sa dernière requête est de taille : elle souhaite confier à Kamryn sa petite fille de cinq ans, Tegan... Eberluée, Kamryn s'apprête à refuser. Mais a-t-elle le choix ?

 

Mon avis : Une bien agréable lecture qui m’a fait passer un bon moment. Un roman simple  sur l’amitié féminine, sur la trahison et la difficulté de pardonner, sur l’amour bien compliqué surtout quand on traîne un manque de confiance en soi. Une belle histoire sur les sentiments forts que l’on peut porter à un enfant même s’il n’est pas de sa chair. Dommage que la fin du roman ce soit un peu trop concentré sur la vie amoureuse de Kamryn au détriment de sa vie et de son histoire avec Tegan.

A conseiller quand vous avez envie de littérature plus simple sans que ce soit complètement ‘neu-neu’.

En aparté : En ce moment, j'ai envie et besoin de choses plus légères, c'est ainsi.

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog