Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2010-05-25T06:00:00+02:00

Le coeur cousu de Carole Martinez

Publié par Anjelica

le-coeur-cousu.jpg

" Ecoutez, mes sœurs ! Ecoutez cette rumeur qui emplit la nuit ! Ecoutez... le bruit des mères ! Des choses sacrées se murmurent dans l'ombre des cuisines. Au fond des vieilles casseroles, dans des odeurs d'épices, magie et recettes se côtoient. Les douleurs muettes de nos mères leur ont bâillonné le cœur. Leurs plaintes sont passées dans les soupes : larmes de lait, de sang, larmes épicées, saveurs salées, sucrées. Onctueuses larmes au palais des hommes ! " Frasquita Carasco a dans son village du sud de l'Espagne une réputation de magicienne, ou de sorcière. Ses dons se transmettent aux vêtements qu'elle coud, aux objets qu'elle brode : les fleurs de tissu créées pour une robe de mariée sont tellement vivantes qu'elles faneront sous le regard jaloux des villageoises; un éventail reproduit avec une telle perfection les ailes d'un papillon qu'il s'envolera par la fenêtre: le cœur de soie qu'elle cache sous le vêtement de la Madone menée en procession semble palpiter miraculeusement... Frasquita a été jouée et perdue par son mari lors d'un combat de coqs. Réprouvée par le village pour cet adultère, la voilà condamnée à l'errance à travers l'Andalousie que les révoltes paysannes mettent à feu et à sang, suivie de ses marmots eux aussi pourvus - ou accablés - de dons surnaturels... Le roman fait alterner les passages lyriques et les anecdotes cocasses on cruelles. Le merveilleux ici n'est jamais forcé : il s'inscrit naturellement dans le cycle tragique de la vie.


Mon avis : Je pense que vous allez finir par m’appeler « Madame BEMOL ». Ce roman est étrange et je comprends pourquoi il a envoûté la plupart (si ce n’est toutes) d’entres vous. Mais c’est envoûtement n’a pas fonctionné sur moi car j’ai trouvé que trop c’est trop ! Trop de magie, de mystique, de malheurs... De plus, ce roman nous parle beaucoup par images, par métaphores et comme je vous l’ai dit mon cerveau est hermétique à cette manière de communiquer. Je n’arrive pas à traduire, à comprendre le ou les messages qui se cachent derrière cette manière d’écrire, de raconter.  Sûrement un très beau roman pour celles et ceux qui savent lire entre les lignes, mais pas un roman pour moi tout simplement, même si certains passages m’ont plu, bien-entendu. 

Merci à Florinette pour ce livre-voyageur. Logo LECTURES COMMUNESLivre lu également en compagnie de L'or des chambres, de Lounima , Picwick, Sandy et Delphine dans le cadre des lectures communes et dans le cadre du challenge ‘les coups de cœur de la blogosphère’ organisée par Théoma.  coeur-vs3.jpgnbe0008.jpg

Voir les commentaires

commentaires

Karine :) 16/06/2010 20:21



Ah... dommage, ça a ét éun méga coup de coeur pour moi.  Mais maman, à qui je fais presque tout le temps lire mes livres préférés, en a dit exactement la même chose que toi... trop. 
Par contre, moi, j'ai adoré!



Lounima 07/06/2010 06:12



Ah, je vois que tu es même beaucoup plus sévère que moi sur ce livre !!  ;-)



dasola 04/06/2010 23:20



Bonsoir Angelica, je comprends ton bémol même si ce ne sont pas pour les mêmes raisons. J'ai aimé ce premier roman (chaudement recommandé par Aifelle) mais j'ai  surtout aimé la première
grande partie. Je pense que  Carole Martinez aurait dû s'arrêter là. Le roman aurait êté un chef d'oeuvre. Après j'ai été moins intéressée. Bonne soirée.



Anjelica 05/06/2010 22:54



Merci de ton retour sur ce roman qui m'a laissé vraiment perplexe du début jusqu'à la fin !



Sybille 02/06/2010 13:11



On m'en parle très souvent, mais je n'ai pas encore tentée l'expérience ^^



Anjelica 02/06/2010 18:18



En effet, il a fait un tabac sur la blogo-littéraire mais pas chez moi...



alinea 01/06/2010 13:31



pour moi aussi j'ai eu un avis mitigé sur ce livre, l'histoire ne pas trop emballée.



Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog