Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Archives

2011-03-31T11:04:00+02:00

We want sex equality de Nigel COLE

Publié par Anjelica

19637240_jpg-r_160_214-b_1_CFD7E1-f_jpg-q_x-20110113_045505.jpg

Date de sortie cinéma : 9 mars 2011

Réalisé par Nigel Cole

Avec Sally Hawkins, Bob Hoskins, Rosamund Pike,  

Titre original : Made in Dagenham

Long-métrage britannique .

Genre : Drame , Historique , Comédie

 

Durée : 01h53min Année de production : 2010

 

Synopsis : Au printemps 68 en Angleterre, une ouvrière découvre que, dans son usine, les hommes sont mieux payés que les femmes. En se battant pour elle et ses copines, elle va tout simplement changer le monde...

  

Mon avis : C’est incontestable que nos amis et voisins britanniques ont le chic pour nous pondre des films sociaux qui tiennent la route et sentent le vécu.

Dans ce cas, ce n’était pas trop difficile puisque ce film retrace la réalité d’un petit groupe de femmes travaillant dans une usine Ford dans le courant des années 60. Ces femmes dont le job est de coudre les intérieurs des voitures, travaillent dans de terribles conditions et le vase déborde, lorsqu’elles apprennent qu’elles sont bien moins payées que les hommes et que leur savoir-faire est totalement dévalué ! Une des ouvrière, timidement et un peu contre sa volonté au départ, va prendre les choses en main et se révéler au final tenace et virulente et ne pas s’en laisser compter, ni par les syndicats, ni par la direction, ni même pas son mari !  Les hommes de l’usine favorables  au début à leurs mouvements de grève, vont se révéler moins conciliants lorsque l’usine les mettra au chômage technique puisque les voitures ne peuvent plus sortir sans le travail de ces ouvrières. Même dans le privé, le soutien initial va vite s’alourdir de reproches et de discours "limites". Notre petite ouvrière et ses copines ne vont pas baisser les bras et leur combat va aboutir dans les années suivantes à une loi sur l’égalité des salaires en Angleterre mais également dans beaucoup de pays d’Europe. A la suite de ces évènements, Ford fera des efforts sur le plan social.

Comme quoi, ne pas baisser les bras et se battre, cela peut porter ces fruits !

De plus, le film loin d’être pesant compte tenu de ce contexte social, nous apporte son lot d’humour car ces femmes n’ont pas froid aux yeux et n’ont pas leur langue dans la poche J

Et que dire de la secrétaire d’état de l’époque qui doit se battre pour faire sa place en tant que femme alors que ces subalternes incompétents la prennent de haut; sans oublier la femme d’un des cadres dirigeant qui a fait des études et que son mari considère comme un bel objet qui doit tenir sa maison, préparer le thé mais surtout n’avoir aucun avis personnel et doit surtout se taire !!!

Un film à voir, si comme moi vous aimez :  le cinéma anglais, les gens qui ne baissent pas les bras et si en plus vous êtes pour la justice et l’égalité !

 

 

Vous pouvez lire également le billet d'Aifelle qui m'a donné envie d'aller voir ce film !  

 

 

 

 

Voir les commentaires

2011-03-27T14:04:00+02:00

London, je commence par la fin : Notting Hill

Publié par Anjelica

x1pxOYwqu4SjF4NoEPaFj8eQOl7v69h0RE31mbjwUIzxNe7NUg-copie-1.jpgAlors que vous dire ? On a beaucoup marché et pris le bus aussi, beaucoup moins le métro.

C'était génial, c'était super ! Et ce n'est pas pour vous faire râler mais nous n'avons pas vu une goutte de pluie et nous avons eu un super temps.

Ni trop chaud, ni trop frais, le temps idéal pour faire du tourisme.

Sur 3 jours, bien-sûr on a fait les classiques, et vendredi (pm) nous avons fini par le quartier Notting Hill devenu très connu suite au film de 1999 "Coup de foudre à Notting HIll" avec Hugh Grant et Julia Roberts

Pour ne pas vous lasser avec les photos, je vous en ai monté quelques-unes en diaporama. La suite dans les jours à venir...  

 

 

 

En cliquant sur le montage, vous pouvez couper la musique si elle vous tape sur le système et vous pouvez voir le diaporama en plein écran

Voir les commentaires

2011-03-23T11:00:00+01:00

Two lovers in London

Publié par Anjelica

Hello, 

Lorsque paraitra ce billet, si tout va bien, Mr et Mme Anjelica seront deux touristes à Londres

 

A nous, la Tamise, Westminter, Covent garden, Hyde park et j'en passe.

 

Je vous laisse donc pour quelques jours...

Pour être dans l'ambiance :

  

En aparté : Un gros gros merci à notre fils pour ce beau cadeau 

Voir les commentaires

2011-03-22T05:00:00+01:00

Ah les anniversaires !

Publié par Anjelica

SecretDollz_Animated17-copie-1.gifCe mois de Mars était celui de quelques anniversaires, famille et cop's !  D'ailleurs, aujourd'hui, c'est l'anniversaire de ma soeur Diane que j'embrasse bien fort

Voici la carte que je lui ai envoyé :



Anniversaire-DIANE-2011.jpg


J'ai choisi un tampon digital que je trouvais sympathique et qui pouvait lui faire penser à moi

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les jours précédents, c'était l'anniversaire de ma nièce Emma. Ci-dessous, la carte qu'elle a reçu.

 

Anniversaire-EMMA-2011.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Et juste avant, c'était l'anniversaire de ma copine Blue-Grey 


Anniversaire-BLUE-2011.jpgJe suis toujours dans les tampons digitaux, mais pour cette carte, c'est la première fois que  j'utilisais une fleur "escargot" que j'ai créée moi-même.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Bon, vous aurez encore des cartes d'anniversaire le mois prochain, car le mois d'Avril est bien remplie également !

Et pour finir une carte printanière

Carte-Printaniere-Mars-2011.jpg

 

Ma copine Choupynette, c'est lancée dans la création de cartes "Clean and simple", quand je vois mes cartes cela m'amuse car je n'arrive pas à faire dans la sobriété

Ah bientôt pour de nouvelles créations cartophiles !!!

Voir les commentaires

2011-03-17T12:23:00+01:00

Que fais-je au Printemps ?

Publié par Anjelica

Voici, la nouvelle envie de Leiloona pour sa radio des blogueurs

 

62729498_p.jpg"Me revoici avec une nouvelle envie ! 
Vous avez sûrement remarqué comme moi que le soleil pointait de nouveau le p'tit bout de son nez ces derniers temps. Sauf que ses apparitions sont bien timides.
Aussi, faisons comme les Anciens, honorons le Dieu Soleil pour qu'il sorte de sa tanière !

Cette session de la radio des blogueurs n'a qu'un but : écouter des chansons qui nous donnent la pêche, des chansons qui nous font remuer notre popotin, des chansons qui nous donnent envie de danser, là, dans notre salon, devant notre bureau, et ce même si nous sommes au boulot.

Alors, vous avez jusqu'au 19 mars minuit pour proposer sur votre blog une chanson printanière ! Le 20 mars, pour fêter l'arrivée du printemps, je publierai votre playlist ! Vous avez donc une petite semaine pour choisir une chanson. 
Pour éviter les oublis, signalez-moi dans les commentaires votre billet.

Allez, musique, Maestro ! ♪♫♪♪♪♫

Je débute cette playlist avec un classique "The Boss" de Diana Ross. "  

Il y a beaucoup de morceaux qui me donnent envie de bouger mon popotin mais le 1er qui m'est venue à l'esprit lorsque j'ai lu le billet de Leiloona c'est "Sex machine" de James Brown. Lorsque mes enfants étaient plus jeunes, le dimanche en fin d'après-midi, ce morceau sur la chaîne était le départ d'une 1/2 heure de délires sur des morceaux qui bougent !!! Ce sont donc de bons souvenirs ...   

 

 

La playlist de Leiloona en ligne le 20 Mars chez Elle.

Voir les commentaires

2011-03-15T07:00:00+01:00

La bâtarde d'Istanbul d'Elif SHAFAK

Publié par Anjelica

la-batarde-distanbul.jpg

Chez les Kazanci, Turcs d'Istanbul, les femmes sont pimentées, hypocondriaques, aiment l'amour et parlent avec les djinns, tandis que les hommes s'envolent trop tôt pour l'au-delà ou pour l'Amérique. Chez les Tchakhmakhchian, Arméniens émigrés aux Etats-Unis dans les années 1920, quel que soit le sexe auquel on appartient, on est très attaché à son identité et à ses traditions. Le divorce de Barsam et Rose, puis le remariage de celle-ci avec un Turc nommé Mustafa suscitent l'indignation générale. Quand, à l'âge de vingt et un ans, la fille de Rose et de Barsam, désireuse de comprendre d'où vient son peuple, gagne en secret Istanbul, elle est hébergée par la chaleureuse famille de son beau-père. L'amitié naissante d'Armanoush Tchakhmakhchian et de la jeune Asya Kazanci, la " bâtarde ", va faire voler en éclats les secrets les mieux gardés...


Mon avis : Je crois bien que pour certains romans, il serait mieux de ne pas avoir lu la 4ème couverture car cela fausse l’attente qu’on peut avoir d’un roman et je pense que la bâtarde d’Istanbul fait partie de ceux-là.

Ce livre est foisonnant comme semble l’être la ville d’Istanbul et peut-être l’est-il un peu trop ? J’ai eu comme l’impression qu’il partait dans plusieurs directions tellement l’auteure voulait nous en dire.  Malgré cela, je pourrais dire que j’y ai trouvé trois fils conducteurs majeurs : la mémoire d’une nation, d’une communauté, différente suivant qu’on fut bourreau ou victime, la cuisine et bien-entendu la ville d’Istanbul ! J’ai bien aimé la famille KAZANCI par sa singularité et j’avais un faible pour la rebelle Zeliha, mère d’Asya. Toutefois, je ne pense pas que cette famille soit représentative d’une famille moyenne stambouliote mais ce n’est que mon impression...Ce qui m’a interpellé, c’est l’importance de la cuisine et les rapprochements ou fossés que cela peut créer entre les gens. Et que dire de la ville d’Istanbul ? Une ville vivante, vibrante, chaotique…Mais le sujet principal c’est sûrement la gestion de la mémoire, d’une nation, d’une communauté.  Et laisse en suspens, pas mal de questions !  La situation des turcs et des arméniens m’a fait penser à celles des français avec les algériens et marocains, face à la colonisation, mais aussi à la situation de toutes ces communautés qui cohabitaient au Liban avant de s’entre-déchirer et ainsi de suite…Avec la relation et l’amitié naissante entre Armanoush et Asya, je pense que le message d’Elif, est celui du rapprochement, du dialogue, car ces deux entités turques et arméniennes ont sûrement plus de choses qui les unissent que le contraire …Faire la paix, ne veut pas dire oublier…

 

Lecture commune avec Liyah et Choupynette qui a abandonné vers la page 100.

D'autres avis chez BOB.

 

En aparté : Maintenant que je suis sortie des lectures communes, la prochaine étant au mois de Mai avec ma copine CHoupynette, je vais tenter de lire ce qui est dans ma PAL hormis ma prochaine lecture pour "Lire et Délires".

 

nbe0008.jpg

Voir les commentaires

2011-03-12T14:33:00+01:00

Swap Lecture, thé et autres drogues

Publié par Anjelica

Ma participation à un swap datait de Février 2009. Depuis pour diverses raisons mais essentiellement professionnelles et donc financières, j'avais fait une très longue pause swap...

Puis en Janvier, j'ai fait des recherches afin de voir si l'une d'entres nous en organiser un et je suis tombée sur le blog de la Marmotte et de son swap "Lecture, thé et autres drogues".

http://readingmarmotte.files.wordpress.com/2011/01/swaplecture252cth25c325a9252cchocolat.jpg?w=256&h=206&h=123

 

 

 

 

 

 

 

 

 

J'ai reçu aujourd'hui mon colis envoyé par Constance. Et tout d'abord, voici la photo !

 

SWAP-LECTURE-Thes-et-autres-drogues.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

candy.gifAlors, côté autres drogues : deux tablettes de chocolat au lait (Bio) de chez Jeff de BRUGES, origine "Côte d'ivoire" et "Tanzanie". La demoiselle et moi-même ayant déjà entamés celui de côte d'ivoire

Pour le tea time, un thé "Quatre heures" n'est-ce pas bienvenue ? Un thé noir aux fruits rouges et aux agrumes qui sent très très bon mais que je n'ai pas encore goûté à l'heure qu'il est ...

Sur le plan Lecture, ma swappée a réussi à faire un mix entre ces choix personnels et les infos qu'elle a pu glaner sur mon blog. Elle a donc opté pour "La colère des aubergines" de Bulbul SHARMA et "Le traitre" de Sorj Chalandon qui fut un coup de coeur pour elle. Pour ma part de cet auteur, j'avais eu un coup de coeur pour "Une promesse", je suis donc ravie de lire à nouveau ce romancier dans un registre totalement différent.

 

Merci à Marmotte pour l'organisation et à Constance pour ces choix.

De mon côté,  mon swap est arrivé chez Lenelaï.


Je vais de ce pas, mettre ma PAL à jour

 


 

Voir les commentaires

2011-03-08T16:41:00+01:00

Stp, fais moi plaisir :)

Publié par Anjelica

Liyah a la bonne idée de nous proposer la deuxième édition d'un swap qui répond au doux nom de "Fais-moi plaisir" ...    Logo-Swap-Fais-moi-plaisiiir-2-Les-lectures-de-Liyah.jpg  

 

  

 

 C'est un swap en binôme et j'aurais le plaisir de le partager avec Mme Chaplum.

 

Je vais donc préparer mon questionnaire avec précision afin de faciliter les recherches de ma binômette

 

Les inscriptions à ce swap ne seront closes que le 7/04/2011 donc si vous êtes tentées, veuillez cliquer sur l'image qui vous menera directement chez Liyah.

 

Voir les commentaires

2011-03-05T22:03:00+01:00

Le discours d'un roi de Tom HOOPER

Publié par Anjelica

le-discours-d-un-roi.jpgD’après l’histoire vraie et méconnue du père de l’actuelle Reine Elisabeth, qui va devenir, contraint et forcé, le Roi George VI (Colin Firth), suite à l’abdication de son frère Edouard VIII (Guy Pearce). D’apparence fragile, incapable de s’exprimer en public, considéré par certains comme inapte à la fonction, George VI tentera de surmonter son handicap grâce au soutien indéfectible de sa femme (Helena Bonham Carter) et d’affronter ses peurs avec l’aide d’un thérapeute du langage (Geoffrey Rush) aux méthodes peu conventionnelles. Il devra vaincre son bégaiement pour assumer pleinement son rôle, et faire de son empire le premier rempart contre l’Allemagne nazie.


Film historique et biopic avec Colin Firth, Geoffrey Rush et Heléna Bonham Carter

Sorti sur nos écrans le 2 Février 2011


Mon avis : C’était tout de même une sacrée gageure de faire un film sur un sujet somme toute anecdotique  si on le compare au contexte historique de l’époque …Et une gageure réussie ! Tout particulièrement, car l’histoire se concentre principalement sur trois personnages : Le duc d’York (futur roi d’Angleterre), sa femme et ce fameux thérapeute aux méthodes peu orthodoxes. La confrontation entre les deux hommes est le cœur de ce film, chacun tenant à leurs positions et combattant leurs propres antagonismes. L’interprétation de Colin FIRTH est époustouflante, quand  à Geoffrey Rush il est parfait dans le rôle de ce thérapeute de la parole, qui rêve de réussir une carrière théâtrale. Toutefois, il me semble que ce film souffre de quelques longueurs…

 

myspace-candybardolls2.gifBon dimanche

 

En aparté : Je suis malade, je me traine une bonne crève, je suis donc pas capable de faire grand chose...

Je n'ai donc pas lu, et encore une fois je suis en retard sur ma lecture commune ... Désolée, Liyah. Je fais au mieux !

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog