Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Archives

2010-05-29T22:27:00+02:00

Le dimanche en photo: Saison 1, épisode 3

Publié par Anjelica

Mon homme lit. Plus de revues (informatique et autres), moins de romans et souvent pas du tout les mêmes que moi mais il lit, la preuve en image. De plus, il est souvent accompagnée d'une demoiselle à poils.

L-homme-lit-Nora-s-etire.jpg

 

Les dimanches en photo sont l'initiative de Liyah. Pour voir les autres participantes, faire un petit saut chez elle.

Eh, eh, pour voir l'image en grand, il faut cliquer dessus.

Bon dimanche à tous et toutes.

Voir les commentaires

2010-05-25T06:00:00+02:00

Le coeur cousu de Carole Martinez

Publié par Anjelica

le-coeur-cousu.jpg

" Ecoutez, mes sœurs ! Ecoutez cette rumeur qui emplit la nuit ! Ecoutez... le bruit des mères ! Des choses sacrées se murmurent dans l'ombre des cuisines. Au fond des vieilles casseroles, dans des odeurs d'épices, magie et recettes se côtoient. Les douleurs muettes de nos mères leur ont bâillonné le cœur. Leurs plaintes sont passées dans les soupes : larmes de lait, de sang, larmes épicées, saveurs salées, sucrées. Onctueuses larmes au palais des hommes ! " Frasquita Carasco a dans son village du sud de l'Espagne une réputation de magicienne, ou de sorcière. Ses dons se transmettent aux vêtements qu'elle coud, aux objets qu'elle brode : les fleurs de tissu créées pour une robe de mariée sont tellement vivantes qu'elles faneront sous le regard jaloux des villageoises; un éventail reproduit avec une telle perfection les ailes d'un papillon qu'il s'envolera par la fenêtre: le cœur de soie qu'elle cache sous le vêtement de la Madone menée en procession semble palpiter miraculeusement... Frasquita a été jouée et perdue par son mari lors d'un combat de coqs. Réprouvée par le village pour cet adultère, la voilà condamnée à l'errance à travers l'Andalousie que les révoltes paysannes mettent à feu et à sang, suivie de ses marmots eux aussi pourvus - ou accablés - de dons surnaturels... Le roman fait alterner les passages lyriques et les anecdotes cocasses on cruelles. Le merveilleux ici n'est jamais forcé : il s'inscrit naturellement dans le cycle tragique de la vie.


Mon avis : Je pense que vous allez finir par m’appeler « Madame BEMOL ». Ce roman est étrange et je comprends pourquoi il a envoûté la plupart (si ce n’est toutes) d’entres vous. Mais c’est envoûtement n’a pas fonctionné sur moi car j’ai trouvé que trop c’est trop ! Trop de magie, de mystique, de malheurs... De plus, ce roman nous parle beaucoup par images, par métaphores et comme je vous l’ai dit mon cerveau est hermétique à cette manière de communiquer. Je n’arrive pas à traduire, à comprendre le ou les messages qui se cachent derrière cette manière d’écrire, de raconter.  Sûrement un très beau roman pour celles et ceux qui savent lire entre les lignes, mais pas un roman pour moi tout simplement, même si certains passages m’ont plu, bien-entendu. 

Merci à Florinette pour ce livre-voyageur. Logo LECTURES COMMUNESLivre lu également en compagnie de L'or des chambres, de Lounima , Picwick, Sandy et Delphine dans le cadre des lectures communes et dans le cadre du challenge ‘les coups de cœur de la blogosphère’ organisée par Théoma.  coeur-vs3.jpgnbe0008.jpg

Voir les commentaires

2010-05-23T06:00:00+02:00

Photo du dimanche : Saison 1 épisode 3

Publié par Anjelica

C'est en Février 2008 que j'ai prise ces deux photos à Gruissan dans l'Aude. Mon homme et moi-même sommes bien d'accord avec Jean FERRAT quand il dit que la montagne est belle mais nous deux ce que nous aimons c'est la mer, l'océan, les étendues d'eau.

 

Gruissan-02-2008.jpg

C'est sur de ces plages avec leurs maisons en pilotis que BEINEX à tourner le film "37,2 ° le matin " avec Béatrice DALLE et Jean-Hugues ANGLADE.

 

le-sable-et-la-mer-preque-melanges.jpg

 

J'aime cette photo où le gris du sable et le gris du ciel se fondent presque l'un dans l'autre. Cette photo me fait penser à un tableau de Doutreleau.

 

r352-copie-1.gifNous sommes partis en week-end, je vous retrouve mardi

Ah oui, n'oubliez pas, pour voir les photos en grand, il faut cliquer dessus ;)

Voir les commentaires

2010-05-20T11:59:00+02:00

Jeux d'écriture, désignée par YueYin

Publié par Anjelica

Vous le savez bien qu'on est trahi que par ceux ou celles qu'on aime, c'est donc YUEYIN (oui je dénonce) qui a pensé à ces copines de Lire & Délires pour jouer à écrire.

Mais voilà, il faut que vous le sachiez "écrire" mes billets lecture est déjà un grand moment de solitude car je n'ai pas de don pour cela et c'est à chaque fois très difficile pour moi. 

Exceptionnellement, je vais tenter l'exercice mais je vous demande à toutes votre indulgence.

Il faut donc écrire un texte (à sa guise) à partir de cette belle image.The-a1000mains 04

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A quoi bon ?

 

J'ai 55 ans depuis peu et c'est la première fois depuis bien longtemps que je suis en vacances, seul, sans toi, sans vous mes enfants.

 

Sur le conseil d'un ami, j'ai choisi ce petit hôtel en Sardaigne, car je n'aime que la mer.

 

Je suis un épicurien, un fonçeur, pas du genre à me prendre la tête , mais aujourd'hui sur cette table, devant cet arbre majestueux, j'ai besoin de me poser, de réfléchir un peu.

 

J'ai eu une belle vie. Une femme aimante, deux enfants merveilleux qui ont maintenant tout l'avenir devant eux. Je leur ai donné le meilleur de moi-même, malgré mes défauts.

Car bien-entendu, comme tout un chacun, j'ai mes défauts, mes failles...

J'ai aimé et j'aime toujours les femmes et le sexe...Rien m'a pu m'en détourner.

Heureusement, j'ai toutefois réussi à vous protéger de cela...

Je n'ai jamais eu ni regrets, ni remords.  La nature ou Dieu m'a fait comme cela. Un homme qui ne sait pas résister à une femme qui l'attire...J'assume mes choix. 

Pourtant, dans un coin de mon coeur, de mon âme, il y a une petite épine qui me gratte, qui quelquefois me fait mal...

  -Me ressemble t'il aujourd'hui ?

-Avons-nous des goûts en commun ?

-A t'il les yeux de sa mère ou les miens ?

-Comment est sa vie ? Heureuse, je l'espère. Je sais, qu'elle aura tout fait pour qu'il en soit ainsi.

-Lui a t'il posé des questions sur moi ? Qui j'étais, à quoi je ressemblais ? Peut-être pas après tout...

 

Je sais, je me pose toutes ces questions alors que je n'ai rien fait pour le revoir, pour le connaitre. Mais elle le sait bien, elle, que c'était impossible...

Je pourrais lui écrire, mais à quoi bon...Ce beau stylo ne servira pas.

Je vais garder mon épine au fond du coeur, c'est sûrement le prix à payer...

 

Jeu d'écriture à l'initiative du blog des 1000 mains.


Voir les commentaires

2010-05-19T09:40:00+02:00

Tout ce qui brille de Géraldine Nakache et Hervé Mimran

Publié par Anjelica

tout-ce-qui-brille.jpg

Date de sortie cinéma : 24 mars 2010

Réalisé par Géraldine Nakache, Hervé Mimran

Avec Leïla Bekhti, Géraldine Nakache, Audrey Lamy,

Long-métrage français . Genre : Comédie

Durée : 01h40min Année de production : 2009

 

Ely et Lila sont comme deux sœurs. Elles se connaissent depuis l'enfance, partagent tout et rêvent ensemble d'une autre vie. Elles vivent dans la même banlieue, à dix minutes de Paris.

Aujourd'hui, Ely et Lila ne veulent plus être à dix minutes de leurs vies. De petites embrouilles en gros mensonges, elles vont tout faire pour essayer de pénétrer un monde qui n'est pas le leur où tout leur semble possible.

Mais tout ce qui brille...

 

Mon avis : Sous le brillant de la comédie, ce film parle avec sincérité de l’amitié féminine et de ce passage difficile où  une amitié d’enfance va se retrouver confrontée au passage à la vie d’adulte et aux envies et aux choix de chacune.

Comment faire pour aller vers un nouvel univers qui nous attire et en même temps, respecter d’où on vient et se sentir à l’aise avec cela. Comment savoir vers quel univers au juste on veut se diriger et cela sans pour autant se trahir soi-même et les siens. Comment faire pour ne pas avoir honte de cette copine  nature « brute de décoffrage » mais sur laquelle on peut toujours compter et qui finalement s’avère plus

maligne qu’on pourrait le supposer…Le seul bémol que je noterais c’est que je pensais qu’il y aurait un peu plus d’humour ou du moins un humour un peu moins redondant. Par contre, un bon point aux trois actrices qui sont parfaites de naturel et contente d’y trouver  « Leïla BEKHTI » que j’avais remarqué dans le film ‘des poupées et des anges’.

 

En aparté : Film vu au cinéma avec une copine. Cela faisait longtemps que je n'étais pas allée au cinéma et cela fait du bien.

Voir les commentaires

2010-05-16T06:00:00+02:00

La photo du Dimanche : Saison 1 épisode 2

Publié par Anjelica

J'ai donc débuté cette série la semaine dernière.

Et aujourd'hui, me direz-vous ? En Décembre, nous avons eu le plaisir d'avoir pendant quelques jours mon beau-frère qui habite Marrakech et que nous n'avons pas l'occasion de voir souvent. Il a visité Toulouse en long en large et en travers mais nous l'avons aussi emmené voir Albi et la ....

la-cite-de-Carcassonne.jpg

C'était en Décembre, il faisait froid mais sec et nous avions la chance d'avoir un beau ciel bleu. Cette photo n'est pas la plus représentative de la cité mais je l'aime bien et c'est celle que j'avais envie de vous montrer.

cassoulet.jpgCe fut une belle journée et en plus, nous sommes allés manger tous ensemble un cassoulet.

D'habitude, je n'en raffole pas mais là, cela aurait été dommage de ne pas lui faire découvrir un plat local.

 

Les autres participantes chez Liyah l'organisatrice de ces dimanches en photo.



Voir les commentaires

2010-05-14T08:37:00+02:00

Les mots qui finissent en "age'

Publié par Anjelica

Après le jardinage, ce fut quelques jours de bricolage. En effet, nous avons une petite entrée et je la trouvais vide mais en même temps, difficile d'y mettre quelque chose que nous aurions trouvé dans le commerce. Pas aux bonnes dimensions, pas à notre goût et en plus onéreux. De plus, nous avions aussi le souci de l'armoire électrique auquelle il fallait pouvoir accéder même en mettant un meuble. Alors comme nous avions beaucoup de planches inutilisées dans le garage, il ne restait plus que le bricolage. Alors avec un peu de temps, une scie circulaire, de la sous-couche, de la tapisserie, quatre roulettes et quelques énervements , nous avons réussi le meuble que nous voulions (que je voulais)...

Le résultat en photo.

 

le meuble de l'entrée 2010

00mo13.gif

 


Pour une fois, je ne suis pas partie dans des couleurs chaudes, j'avais envie  de changer un peu.

Il ne reste plus qu'à remplir les étagères et à trouver des corbeilles au bon format pour l'étagère du bas.

Ensuite quelques petits tableaux dans les mêmes tons et l'entrée de ma petite maison sera comme je la souhaitais.

 

Pour voir l'image en grand, cliquez dessus.

Voir les commentaires

2010-05-12T08:12:00+02:00

Meurtres en soutane de PD JAMES

Publié par Anjelica

meurtres-en-soutane.jpg

Curieux endroit, curieuse affaire… St Anselm, collège de théologie de l'Église anglicane perdu sur la côte sud de l'Angleterre, n'est pas à proprement parler le lieu où l'on s'attend à une mort violente. Il est vrai que lorsque l'infirmière-gouvernante Margaret Munroe découvre le corps inanimé du jeune élève Ronald Treeves au bas d'une falaise, il ne s'agit encore que d'un accident… thèse évidemment réfutée par le richissime père adoptif du jeune homme. Le célèbre commandant Adam Dalgliesh sera chargé de cette affaire qui le renvoie à sa propre jeunesse : Dalgliesh a lui-même passé ses vacances pendant trois ans dans ce petit séminaire. Ce qu'il découvrira, parfois après le lecteur, est plus que scandaleux. Les cours d'hébreu et de grec ancien n'étaient donc pas la seule passion de cet endroit clos, isolé et qui devient de plus en plus inquiétant au fil de la découverte de la double vie des ecclésiastiques et des professeurs, et pour tout dire, au fil des cadavres… Quelle malédiction frappe donc la paisible école ? Curieux endroit, curieuse affaire… St Anselm, collège de théologie de l'Église anglicane perdu sur la côte sud de l'Angleterre, n'est pas à proprement parler le lieu où l'on s'attend à une mort violente. Il est vrai que lorsque l'infirmière-gouvernante Margaret Munroe découvre le corps inanimé du jeune élève Ronald Treeves au bas d'une falaise, il ne s'agit encore que d'un accident… thèse évidemment réfutée par le richissime père adoptif du jeune homme. Le célèbre commandant Adam Dalgliesh sera chargé de cette affaire qui le renvoie à sa propre jeunesse : Dalgliesh a lui-même passé ses vacances pendant trois ans dans ce petit séminaire. Ce qu'il découvrira, parfois après le lecteur, est plus que scandaleux. Les cours d'hébreu et de grec ancien n'étaient donc pas la seule passion de cet endroit clos, isolé et qui devient de plus en plus inquiétant au fil de la découverte de la double vie des ecclésiastiques et des professeurs, et pour tout dire, au fil des cadavres… Quelle malédiction frappe donc la paisible école ?

Mon avis : Et bien, ce fut laborieux et j’ai envie d’écrire, tout cela  (455 pages) pour çà !  Finalement beaucoup de personnages pour rien, une intrigue qui au bout du compte n’a rien d’extraordinaire par le mobile. Il y a tellement d’intervenants dans cette histoire que les personnalités de chacun ne sont pas approfondies. Trop de détails, trop lent à mon goût. Vous l’aurez compris mon incursion dans l’univers de PD JAMES ne m’a pas convaincu.  Toutefois, un de ces jours, je tenterais peut-être à nouveau l’expérience avec ‘la meurtrière’ que j’avais notée chez une de vous.  

nbe0008.jpg

Voir les commentaires

2010-05-09T06:00:00+02:00

Les dimanches en photo

Publié par Anjelica

A l'initiative de Liyah et à la suite de beaucoup d'autres, je prends le train en marche et je débute donc ces dimanches en photo.

 

Avant que j'ai (enfin) un bout de verdure à jardiner, j'admirais chez les autres, leurs jardins, leurs fleurs et plus particulièrement les rosiers grimpants. J'ai une petite préférence pour les rosiers jaunes, d'ailleurs.

 

Alors, c'était presque sûr que lorsque viendrait mon tour, je planterais un rosier grimpant.

Et c'est ce que j'ai fait. Sauf que je ne l'ai pas choisi pour sa couleur (d'ailleurs il n'est pas jaune) mais je l'ai choisi pour son nom et en plus il sent très bon. Pour l'instant, il n'est pas très haut puisque je l'ai planté seulement cet hiver mais il y a déjà pas mal de fleurs et de bourgeons.

Il a le nom d'une héroïne de roman et de cinéma puisque Polanski a fait du roman, un film superbe.

La réponse en image. Ce rosier est planté sur le petit bout de terre devant la maison.


 

Tess-d-Uberville.jpg

 

candydollz_formal_023.gifFinalement mon amour du cinéma à prévalu sur mon envie d'avoir un rosier grimpant jaune mais je n'ai pas encore dit mon dernier mot.

Voir les commentaires

2010-05-04T22:00:00+02:00

Ma recette de scones

Publié par Anjelica

r352.gif

J'avais déjà fait paraitre cette petite recette, il y a quelques temps déjà, je la renouvelle en particulier pour Sandy et L'or des chambres mais aussi pour toutes celles que cela intéresse. C'est facile, rapide et c'est bon !

 

C'est donc Flo la Schroumphette qui m'a transmis une recette de scones qui me va très bien et que je transmets à mon tour qui vient du blog de Bill et Marie.
Merci également à Choupynette pour un conseil judicieux et vous pouvez également trouver d'autres recettes sur le blog des Jardins de Pareillas, ici et .

Recette :

Pour une dizaine de scones, il faut :
250 g de farine
1 paquet de levure chimique
50 g de beurre ou de margarine
25 g de sucre en poudre
100 g d'un mélange de fruits confits et de raisins secs

12 cl de lait (ou 120 ml)


Faire préchauffer le four à  200°
Incorporer le beurre au mélange farine + levure afin d'obtenir un mélange grumeleux.
Ajouter le sucre, les fruits puis le lait pour amalgamer la pâte.
Pétrir légèrement.
Etaler la pâte sur entre 2 et 3 cm d'épaisseur. (Plus d’épaisseur, plus de gonflage) !!!!
Découper des cercles de 3 cm de diamètre (avec un emporte pièce ou avec un verre)
Les poser sur une plaque à pâtisserie recouverte de papier sulfurisé.
Badigeonner de lait
Faire cuire 15 minutes.
Déguster tiède ou froid

Quelques conseils : Ne pas trop étaler la pate. Lorsque vous les découpez, il faut bien qu'ils fassent 2 à 3cm d'épaisseur pour bien gonfler. Sur la plaque du four, les mettre en touche touche afin que la pate ne s'étale pas.

Et voici quelques photos et vous pouvez voir que c'est mieux que ma première expérience.



Hebergement gratuit d image et photo 
Hebergement gratuit d image et photo


Pour voir les photos en grand, il faut cliquer dessus !

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog