Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Archives

2016-04-24T15:00:37+02:00

Black-Out de John LAWTON

Publié par Ici ou ailleurs
Londres, blitz, guerre
Londres, blitz, guerre

Londres, 1944. Alors que la Luftwaffe fait son assaut final sur la capitale britannique déjà exsangue, les Londoniens se précipitent dans les rues, cherchant un abri souterrain au cœur de la ville obscure. Lorsque le calme revient, d'autres horreurs refont surface... Un bras coupé est découvert par un groupe d'enfants jouant sur un site bombardé de l'East End ; et lorsque le sergent détective Frederick Troy de Scotland Yard arrive sur les lieux, il devient évident que le corps démembré n'est pas l'œuvre d'une fusée. Troy parvient à relier le bras coupé à la disparition d'un scientifique réfugié de l'Allemagne nazie. Il déterre alors une chaîne de secrets menant tout droit au haut commandement des Alliés, et pénètre les mystères d'un monde corrompu, peuplé de réfugiés apatrides, d'agents secrets et de femmes mystérieuses.

Une intrigue complexe avec des rebondissements bien distillés jusqu’au final qui ressemble à une belle scène cinématographique. Le contexte historique rajoute à cette histoire du réalisme et de la densité. Une fois de plus, même ou surtout en temps de guerre, force est de constater que tout le monde tire des ficelles et personne n’est celui que l’on croit. Tant au niveau des individus que des états. Le personnage de Troy est complexe. Il est intelligent, perspicace, tenace et secret mais peut-être également naïf et inconséquent !

En conclusion, je pense que le lirais à nouveau cet auteur !

Un autre roman à lire dans le même genre

Par ici l'avis d'Aifelle

Voir les commentaires

2016-04-14T20:20:59+02:00

Le général du roi de Daphné du Maurier

Publié par Ici ou ailleurs
Le général du roi de Daphné du Maurier

Quel rôle reste-t-il à la femme quand les hommes sont en guerre ? C'est à cette question, vieille comme Homère. que répond ce roman violemment secoué par l'Histoire (nous sommes dans l'Angleterre du XVIIe siècle, en pleine guerre civile). Un livre publié en 1945 et composé dans l'urgence... au sortir d'une tout autre guerre. Soit une sorte de récit de cape et d'épée subtilement dévoyé... L'héroïne en est une femme, et les hommes - même quand ils sont dans le " bon camp " - sont loin d'y avoir le beau rôle. Mieux (ou pis), la jeune femme en question, qui cultive un goût de la liberté ignorant toute entrave, se trouve dès le début du livre et jusqu'à la fin de tout condamnée à l'immobilité d'un fauteuil d'infirme...

Il me semble que pour apprécier ce roman, je n’aurais pas du lire la 4ème de couverture. En effet, je suis restée en attente d’une réflexion sur le sujet posé en première ligne et je ne l’ai pas trouvé ou bien je n’ai pas su le voir. Du coup, pour être tout à fait sincère, ce livre ne m’a pas passionné. Je l’ai trouvé trop factuel et les personnages principaux pas suffisamment approfondis. Je n’ai pas non plus compris l’intérêt ou le message de l’auteure en mettant son héroïne en situation de handicap.

Dommage, car ce livre n’a été proposé par mon amie « Choupy » dans le cadre de notre Club Lire et Délires dont le thème était : « je pense que tu pourrais aimer ».

D'autres avis chez Papillon, Lilly, Bigmammy

Voir les commentaires

2016-04-07T19:28:24+02:00

Mes dernières séances

Publié par Ici ou ailleurs
Mes dernières séances

Brooklyn de John Crowley

Dans les années 50, attirée par la promesse d'un avenir meilleur, la jeune Eilis Lacey quitte son Irlande natale et sa famille pour tenter sa chance de l'autre côté de l'Atlantique. À New York, sa rencontre avec un jeune homme lui fait vite oublier le mal du pays... Mais lorsque son passé vient troubler son nouveau bonheur, Eilis se retrouve écartelée entre deux pays...

Dans son genre, j'ai trouvé ce film plein de charme et de délicatesse. Un bon moment de cinéma passé en compagnie de deux amies.

Ici l'avis de mon amie Choupy

Room de Lenny Abrahamson

Jack, 5 ans, vit seul avec sa mère, Ma. Elle lui apprend à jouer, à rire et à comprendre le monde qui l’entoure. Un monde qui commence et s’arrête aux murs de leur chambre, où ils sont retenus prisonniers, le seul endroit que Jack ait jamais connu. L’amour de Ma pour Jack la pousse à tout risquer pour offrir à son fils une chance de s’échapper et de découvrir l’extérieur, une aventure à laquelle il n’était pas préparé.

Un film angoissant et poignant. Un film qui montre l'amour inconditionnel qu'un parent peut porter à son enfant et tout ce qu'il est capable de mettre en oeuvre pour le sauver.

L'avenir de Mia HANSEN-LOVE

Nathalie est professeur de philosophie dans un lycée parisien. Passionnée par son travail, elle aime par-dessus tout transmettre son goût de la pensée. Mariée, deux enfants, elle partage sa vie entre sa famille, ses anciens élèves et sa mère, très possessive. Un jour, son mari lui annonce qu’il part vivre avec une autre femme. Confrontée à une liberté nouvelle, elle va réinventer sa vie.

En ce qui me concerne, Nathalie n'a rien réinventer de sa vie. J'ai trouvé ce film insipide et les réactions de Nathalie assez incompréhensibles dans plusieurs situations.

Mes dernières séances
Mes dernières séances

Voir les commentaires

2016-04-01T20:37:19+02:00

Good luck Algéria

Publié par Ici ou ailleurs
Good luck Algéria

Good Luck Algéria avec Avec Sami Bouajila, Franck Gastambide, Chiara Mastroianni ...

Sam et Stéphane, deux amis d'enfance fabriquent avec succès des skis haut de gamme jusqu'au jour où leur entreprise est menacée. Pour la sauver, ils se lancent dans un pari fou : qualifier Sam aux Jeux Olympiques pour l'Algérie, le pays de son père. Au-delà de l'exploit sportif, ce défi improbable va pousser Sam à renouer avec une partie de ses racines.

Tiré d'une histoire vraie, ce petit film touchant est quelque peu le versant français du fameux "Rasta Rocket". On passe un bon moment entre tendresse et rires, en nous rappelant que la fraternité, l'amour filial et l'amour tout court sont nos soutiens lorsque la vie nous secoue.

J'aime beaucoup le charme discret de Sami Bouajila.

Good luck Algéria Good luck Algéria

Voir les commentaires

2016-04-01T20:29:58+02:00

Rétrospective : Lire et Délires

Publié par Ici ou ailleurs

Voici la liste à jour au 31/03/2016. 

30/10/2007 1ere rencontre : littérature jeunesse

19/01/2008 Australie
29/03/2008 Livre édité l'année de notre naissance
30/05/2008 Un prénom dans le titre
20/07/2008 SFFF
15/09/2008 Retour aux sources
31/01/2009 Galipettes, muscles utiles et autres turpitudes…
25/04/2009 Gourmandises
06/2009 Un livre dont un des personnages principaux est une personne réelle (morte ou vivante)
09/2009 Un classique
11/2009 Une ville dans le titre
01/2010 Joyce Carol Oates
05/2010 Un sentiment ou une émotion dans le titre

07/2010 Découvrir l’Amérique latine

01/10/2010 Un livre primé
12/2010 Un auteur québécois

02/2011 Un livre dans un livre

04/2011  Un auteur haïtien
02/07/2011  L’école
17/09/2011 Une couleur dans le titre
19/11/2011 Un auteur du monde arabe
21/01/2012 Un coup de cœur des membres
24/03/2012 Un auteur russe

 30/06/2012 Les cathares

06/10/2012 La littérature lusophone

01/12/2012 Biographie ou autobiographie

23/03/2013: Noirs et bien serrés, lire un polar 

22/06/2013 Retrouvons-nous en Nouvelle Zélande  

28/09/2013: Doriss LESSING, prix nobel de littérature en 2007

07/12/2013 : Un roman dont l'action se déroule à Rome 

08/02/2014: Lorsqu'il est question d'engagement ...

28/06/2014 : Théâtre et adultère (la séance théâtre a été annulée, nous avons donc parlé de ces deux sujets lors du thème "adultère")

20/09/2014 : La grande guerre

13/12/2014 : Quand la littérature rencontre le cinéma

28/02/2015 : Lire Nancy Huston

11/04/2015 : Promenade littéraire à travers le monde

27/06/2015 : Une histoire d'amitié 

26/09/2015 : Espions, nous voilà 

21/11/2015 : Saga, c'est plus fort que toi 

26/03/2016 : Je pense que cela pourrait te plaisir (3 propositions de lecture après un tirage au sort). 

07/05/2016 : Lecture grecque 

 

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog