Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Archives

2008-08-31T08:37:00+02:00

Fondant aux poires ou aux pommes

Publié par Anjelica
Votre belle-mère, vos amis, votre collègue, viennent dîner et vous avez peu de temps devant vous et vous avez quelques fruits (pommes ou poires) dans votre cuisine.

Je vous propose cette recette de Mr Anjelica, rapide et facile à réaliser et sûre d'être réussie.

Fondant aux poires ou aux pommes

 

Ingrédients :

-150 gr de sucre

-100 gr de beurre

-1 sachet de sucre vanillé

-1 sachet de levure chimique

-100 gr de farine

-3 œufs

-5 à 6 six poires ou pommes

 

Peler et couper les fruits en petits dés, les réserver.

Faire fondre le beurre au bain-marie ou micro-onde.

Mélanger la farine, le sucre, sucre vanillé et la levure.

Rajouter et bien mélanger le beurre fondu

Ajouter les œufs un par un.

Ajouter les fruits, bien mélanger.

Mettre dans un moule à manqué bien beurré.

Mettre au four déjà préchauffé, 35mn à 160°.

Selon votre goût, vous pouvez parfumer avec de la cannelle, des zestes de citron, des graines d’anis etc…

Bon appétit !  

En apparté : C'est la première fois que je vous propose une recette !

Et pour
Jules, voici la photo d'un moule à manqué 

Voir les commentaires

2008-08-30T05:06:00+02:00

Festival de l'été : Mademoiselle K

Publié par Anjelica
C'est Restling qui a reçu de la part de Liliba l'album 'Jamais la paix ' de Mademoiselle K.
Voici les informations que j'ai trouvé sur Wikipédia.

Mademoiselle K est un groupe français de rock, composé de quatre membres, emmenés par Katerine GIERAK.

À l'âge de cinq ans, elle débute dans la musique dans un cours d'éveil. Elle rêve de devenir chef d'orchestre.

Dès l'âge de six ans, elle est inscrite par sa mère dans un cours de musique et apprend la flûte à bec. Peu de temps après, elle se met à la guitare classique avant de passer à la guitare électrique. C'est au lycée qu'elle rencontre Annick Chartreux qui devient son mentor et professeur de musique.

Elle fait des études de musicologie à la Sorbonne-Paris IV de 1999 à 2005. Durant ces années, en parallèle, elle travaille à ses chansons dont le style évolue assez rapidement vers un rock nourri de multiples influences. En 2004, elle rencontre Yvan Taïeb qui devient son manager, il l’a programme régulièrement au House of Live (anciennement Chesterfield Café) et lui permet enfin de se faire connaître dans le monde de la musique. Elle tente le CAPES pour devenir professeur mais échoue, ce qui inspirera sa chanson’ Ça sent l'été’.

En avril 2007, elle participe à l'émission Taratata sur l'invitation de Jacques Higelin avec qui elle interprète Bonnie and Clyde de Serge Gainsbourg.

Et la voici en musique






Bon week-end à tous et toutes.

Voir les commentaires

2008-08-28T09:22:00+02:00

Ma ronde des chansons d'amour : Il suffirait de presque rien

Publié par Anjelica

Il suffirait de presque rien

Peut-être dix années de moins

Pour que je te dise "Je t'aime"

Que je te prenne par la main

Pour t'emmener à Saint-Germain

T'offrir un autre café-crème

 

Mais pourquoi faire du cinéma

Fillette allons regarde-moi

Et vois les rides qui nous séparent

A quoi bon jouer la comédie

Du vieil amant qui rajeunit

Toi même ferais semblant d'y croire

 

Vraiment de quoi aurions-nous l'air

J'entends déjà les commentaires

"Elle est jolie, comment peut-il encore lui plaire

Elle au printemps, lui en hiver"

 

Il suffirait de presque rien

Pourtant personne tu le sais bien

Ne repasse par sa jeunesse

Ne sois pas stupide et comprends

Si j'avais comme toi vingt ans

Je te couvrirais de promesses

 

Allons bon voilà ton sourire

Qui tourne à l'eau et qui chavire

Je ne veux pas que tu sois triste

Imagine ta vie demain

Tout à côté d'un clown en train

De faire son dernier tour de piste

 

Vraiment de quoi aurais-tu l'air

J'entends déjà les commentaires

"Elle est jolie, comment peut-il encore lui plaire

Elle au printemps, lui en hiver"

 

C'est un autre que moi demain

Qui t'emmènera à St-Germain

Prendre le premier café crème

Il suffisait de presque rien

Peut-être dix années de moins

Pour que je te dise "Je t'aime"

Paroles: Gérard Bourgeois. Musique: Jean-Max Rivière

Voir les commentaires

2008-08-26T17:15:00+02:00

La colline aux gentianes d'Elisabeth GOUDGE

Publié par Anjelica

Résumé : Retirée dans un petit village de l'ouest de l'Angleterre, Zachary, déserteur de quinze ans qui ne supporte plus l'horreur de la vie à bord, tente d'oublier ses peurs - et de se faire oublier. C'est sur la " Colline aux Gentianes ", butte surmontée d'une chapelle au-dessus du port de Torquay, où les marins ont l'habitude d'aller en pèlerinage, que le garçon rencontrera la petite Stella, douze ans, fille adoptive d'un couple de paysans. Tous deux rêvent d'une autre vie et d'autres contrées. Sur fond de guerres napoléoniennes, l'auteur se fait ici le chantre des âmes en peine, des exclus, et nous suggère en douceur que la vie est ailleurs.


Mon avis : Je ne savais pas exactement ce que j’avais envie de lire lorsque j’ai commencé à regarder ma bibliothèque et puis je suis tombée sur ce roman que j’avais acheté à ‘Emmaus’. Je ne connaissais pas cette auteure mais je me rappelais avoir lu sur quelques blogs de bonnes critiques d’un autre de ces romans.

Avec ce livre, je me suis quelque peu réconciliée avec les romans où les détails ont leur importance et je ne suis rendue compte que ce n’est qu’une question de dosage, un juste équilibre entre la description du cadre ou du décor et l’histoire des personnages.

Une histoire romanesque, un tantinet historique qui m’a permit de me rappeler le plaisir que l’on éprouve lorsque l’on vous conte une histoire…


Voir les commentaires

2008-08-23T10:30:00+02:00

Festival de l'été : La lorana de Lhasa

Publié par Anjelica

La chanteuse Américano-Mexicaine Lhasa (De Sela) voit le jour dans le petit village de Big Indian, dans l'état de New-York en 1972. Toute petite déjà, elle baigne dans le milieu artistique. Sa mère est actrice et photographe, son père écrivain et professeur d'espagnol. Lhasa et ses quelques neuf frères et sœurs connaissent une enfance nomade, sillonnant les routes entre le Mexique et les Etats-Unis dans un bus d'école aménagé pour toute la tribu. Une éducation peu conventionnelle, sans télévision mais toujours en musique.

A 20 ans, elle part s'installer à Montréal au Canada. Une ville qui ne lui est pas étrangère puisque Lhasa s'était déjà rendue là-bas auparavant, où elle avait rencontré un jeune musicien du nom d'Yves Desrosiers qui, subjugué par sa voix chaude et caverneuse, voulait absolument travaillé avec elle. Ensemble, ils commencent à jouer dans les cafés du coin -rejoints par le bassiste Mario Légaré-, puis à l'échelle nationale avant de s'atteler à l'écriture du premier album de Lhasa, La Llorana. L'album sort d'abord au Canada en 1997, puis en France. Le succès est immédiat. La Lorana est disque de platine dans l'Hexagone.

Citoyenne du monde, Lhasa écrit tantôt en français, en anglais ou en espagnol. Selon ce qui l'inspire, ce qui l'émeut, sans vraiment se poser de questions. Son complice Yves pose sur ses mots une mélodie riche et somptueuse. Une musique du monde. En 1998, la chanteuse itinérante quitte Montréal pour la France, où elle rejoint ses trois sœurs, qui travaillent dans un cirque contemporain. Elle publie en 2003 son second opus, The Living Road. Aérien, acoustique, le disque n'est pas le fruit du seul duo Lhasa/Desrosiers. Des noms comme Vincent Segal (entre autres Bumcello), Didier Dumoutier, Jérôme Lapierre, ou encore Jean Massicotte et François Lalonde ont apporté leurs instruments - guitare, piano, violoncelle, trompette, percussions, marimba...- et leur savoir-faire à ce projet. Cette sortie sera suivie d'une importante tournée internationale, qui durera près de deux ans. Lhasa, c'est une musique, métissée, populaire, gorgée de soleil. Lhasa... une artiste sans frontières.

Information prise sur 'musique-ado'.

Album offert par Sarah

pour Anne-Laure


 


 


 

Et pour nos oreilles, voici les vidéos

Voir les commentaires

2008-08-22T10:30:00+02:00

Ce jour là, je fus son aînée...

Publié par Anjelica
Cette année là, elle était jeune et follement amoureuse d'un homme qui ne sera jamais à la hauteur...Elle avait des projets mais je me suis mise à grandir doucement au creux de son ventre et elle a du les abandonner...Ainsi était bien souvent encore la vie pour les femmes de sa génération. Au prix de grandes souffrances, je suis enfin née le 22/08 de cette année là.  Et même, si tu aurais préféré que j'arrive plus tard , je suis née d'une histoire d'amour et je sais que  tu m'as aimé de suite. Et puis, comme le dit ta copine 'Rita', tu sais bien que les histoires d'amour finissent mal en général.
Alors Maman, malgré quelques passages difficiles dans notre relation, merci de m'avoir mise au monde et pas abandonnée malgré ta situation...
Comme, je l'avais déjà noté dans un autre billet, j'ai souvent remarqué que les enfants étaient bien moins souvent enclin à l'indulgence avec les mères...
Et bien moi, même si nous ne sommes pas toujours parfaites, je tiens à rendre hommage aux mères d'aujourd'hui, d'hier, d'avant-hier et même encore plus loin.

Et pour finir ce billet, je mets un extrait de ton chanteur 'Chouchou'.

Voir les commentaires

2008-08-20T07:53:00+02:00

Et moi dans mon coin...

Publié par Anjelica
Dans mes chouchous, pour les chansons d'amour, qu'elles soient tristes ou heureuses, il y a bien entendu Francissssss mais aussi Charles.

Dans le registre triste, en voilà une que j'aime beaucoup.



Mais comment font-ils pour mettre de si jolis mots ou phrases pour exprimer des sentiments finalement assez courants ? Merci à vous, Messieurs, pour tout vos jolis textes.
J'ai vu plusieurs fois, Aznavour en concert, et ce fut un régal à chaque fois !

Voir les commentaires

2008-08-16T06:45:00+02:00

Festival de l'été : Madeleine Peyroux

Publié par Anjelica

Madeleine Peyroux est une chanteuse de jazz née en 1974 à Athens en Géorgie aux États-Unis. Elle grandit à New York et à Paris.

Présentée comme la fille spirituelle de Billie Holyday, Madeleine Peyroux est aussi célèbre pour ses frasques que l’ex-diva du jazz. Repérée assez tardivement, à l’âge de 22 ans, elle parvient à se construire une réputation d’auteure-interprète hors-pair en courant d’abord les spectacles de rues à New-York et Paris puis les festivals de jazz. En 1996, elle enregistre son premier album, «Dreamland», avant d’assurer les premières parties de Sarah McLachlan et de Cesaria Evora.

Après 200 000 exemplaires vendus, la belle acadienne (de par son père) s’évanouit dans la nature. On la retrouve en 2004 avec deux nouveaux albums dans ses bagages : «Got You On My Mind» et «Careless Love». L’un est un projet de jazz band mis sur pied avec son compagnon de l’époque William Galison (créateur du thème musical de la série «1, rue Sésame»), l’autre, une compilation de reprises jazzy des standards de Leonard Cohen, Bob Dylan ou encore Elliott Smith.

Mais durant l’été 2005, Peyroux disparaît encore une fois. Sa maison de disques Universal lance dès lors un détective privé à sa poursuite. Un épisode insolite qui la fait encore sourire aujourd’hui : en effet, elle n’avait pas pris la fuite mais des vacances chez son manager à New York. Capricieuse, l’artiste attaque Galison quelques temps plus tard, se sentant lésée sur les droits de «Got You On My Mind». Elle prétend que celui-ci aurait vendu les titres de l’album sans son accord (elle souhaitait les conserver comme des démos) et même qu’il l’aurait abusée sexuellement. L’affaire est toujours en cours…

(informations prises sur ados-musique)

C'est Frédérique qui a reçu l'album 'Careless Love' de la part d'Isa dans le cadre du swap 'Eternel Féminin', j'espère que ce fut une belle découverte pour toi Fred ?













Et voici venu le temps des extraits musicaux

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog