Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

2017-05-17T11:02:15+02:00

L'arracheuse de dents de Frantz Olivier Giesbert

Publié par Ici ou ailleurs

Entre les lattes du plancher de la maison dont il a hérité à Nantucket, aux Etats-Unis, un Français découvre les mémoires d'une aïeule. Après avoir déchiffré et mis au propre le manuscrit, il nous livre l'ébouriffant récit des aventures de Lucile Bradsock, qui a traversé la Révolution Française, la guerre de Sécession, les guerres indiennes et observé de près la traite négrière. Dans la lignée de La cuisinière d'Himmler, Franz-Olivier Giesbert déshabille la grande Histoire pour la réécrire du point de vue d'un personnage décalé à souhait

 

C’est un collègue de travail qui m’a parlé de ce livre et qui m’a donné envie de le lire.

Côté historique : Je me suis régalée. D’abord parce que j’aime, ensuite parce que j’apprends pleins de choses ! Mon bémol : C’est assez inégal. En effet, certains moments sont détaillés, approfondis et d’autres seulement survolés.  De plus, certains évènements semblent un peu trop rocambolesques et même assez improbables. En tous les cas, la révolution française et JJ ROUSSEAU ne sont pas à la fête dans ce roman.

Côté personnage : Lucile BRADSOCK, c’est quelqu’une !!!! Une drôle de bonne femme. Une femme qui traverse la vie et sa vie en suivant sa propre morale, ses propres règles. Mais dans le même temps, elle sait, je dirais plutôt, elle sent quand elle doit s’adapter, courber l’échine au plus fort de la tourmente, des évènements. A sa manière, c’est une rebelle mais à titre personnel.

Elle est très en avance sur son temps, car elle se fout de ce que les autres pensent et le fait d’exercer un métier libéral, lui a permis de se gérer, sans attendre que la STE veuille bien lui laisser sa place. Le bémol : la répétition de ses aventures sexuelles racontées avec les mêmes adjectifs, les mêmes perceptions. J’ai eu comme l’impression que l’auteur n’était pas très doué par raconter ces passages.

Ce livre a été lu presque en même temps par une amie et mon homme. Leurs avis sont sensiblement similaires, même si je fus un peu plus enthousiaste qu’eux.

L'arracheuse de dents de Frantz Olivier Giesbert

Voir les commentaires

2017-05-10T11:36:09+02:00

Carte anniversaire Jadou

Publié par Ici ou ailleurs

Il y a quelques semaines, je faisais des loisirs créatifs avec ma petite fille dont c'est l'anniversaire le mois prochain.

Elle adore aller fouiller dans mon bureau scrap. Soudain, elle me dit : Mamie, tu ne m'as jamais fait de carte d'anniversaire ! 

Alors voilà, j'ai rattrapé mon épouvantable oubli et voici la carte que je lui ai créée. 

J'ai choisi en tampon digital une petite danseuse qui a un petit air de coquine comme ma petite fille. 

PS : Je ne sais pas pourquoi les photos ne se mettent pas dans le bon sens :( 

Le fond de carte blanc vient de chez action ainsi que le papier à coeur.

Les nuages ont été découpés à la silhouette.

La petite fille est un tampon digital que j'ai colorié aux crayons de couleur et découpé au ciseau.

Il est monté sur de la mousse 3D. 

Texte sur WORD mais je ne me rappelle plus quelle écriture j'ai sélectionné. 

 

 

 

Carte anniversaire Jadou
Carte anniversaire Jadou
Carte anniversaire Jadou

Voir les commentaires

2017-05-07T11:22:41+02:00

Montana 1948 de Larry WATSON

Publié par Ici ou ailleurs

De l'été de mes douze ans, je garde les images les plus saisissantes et les plus tenaces de toute mon enfance, que le temps passant n'a pu chasser ni même estomper. Ainsi s'ouvre le récit du jeune David Hayden. Cet été 1948, une jeune femme sioux porte de lourdes accusations à l'encontre de l'oncle du garçon, charismatique héros de guerre et médecin respecté. Le père de David, shérif d'une petite ville du Montana, doit alors affronter son frère aîné. Impuissant, David assistera au déchirement des deux frères et découvrira la difficulté d'avoir à choisir entre la justice et la loyauté à sa famille. Montana 1948 raconte la perte des illusions de l'enfance et la découverte du monde adulte dans une écriture superbe, digne des plus grands classiques américains.

Lors de notre dernière session de notre Club « Lire et Délires », nous devions lire « Les enfants, ces drôles de héros ». A la base, j’avais décidé de lire « Corps et âme » de Frank CONROY mais prise par le temps, il a fallu que je change de roman. C’est en faisant un tour chez Ys que j’ai repéré ce petit livre qui correspondait au thème.

Ce petit roman est sûrement très bien, vu le billet d’Ys et l’intervention de ma copine BlueGrey lors de notre RDV lecture mais pour ma part, il ne me laissera pas grand-chose. Je ne saurais pas vraiment vous dire pourquoi…

Pourtant, le sujet a déjà fait parti de questionnements au sein de notre petite famille !

Donc si vous voulez découvrir ce petit bouquin, allez plutôt lire le billet d'YS. 

.  

Voir les commentaires

2017-04-27T20:24:14+02:00

Mini album "Nous"

Publié par Ici ou ailleurs

J'ai au moins deux billets "lecture" à faire mais l'inspiration ne vient pas.

Alors, je viens vous présenter un mini-album scrap que je viens de réaliser pour ma fille.

Nous avons passé un week-end ensemble à Paris mi-mars et j'ai commencé un mini-album pour nous, de notre séjour. Et puis, je me suis dit que pour lui faire plaisir, je lui en ferais un également. Finalement, j'ai terminé le sien avant, car le maître mot de ma sélection de photos , c'était "ensemble". 

J'ai commencé par choisir les papiers et j'ai trouvé que ce papier "peps" et en même temps "Vintage" était vraiment bien pour un mini. 

J'ai choisi un tuto trouvé sur Pinterest. Le voici. 

Et voici, les photos de ma réalisation. J'espère que cela lui plaira. 

 

mini album scrapbooking
mini album scrapbooking
mini album scrapbooking
mini album scrapbooking
mini album scrapbooking
mini album scrapbooking
mini album scrapbooking

mini album scrapbooking

Voir les commentaires

2017-04-02T15:00:54+02:00

Carte d'anniversaire en vert fleuri

Publié par Ici ou ailleurs
Carte d'anniversaire en vert fleuri
Carte d'anniversaire en vert fleuri Carte d'anniversaire en vert fleuri

Je me suis remise à la carterie, surtout pour les anniversaires :) 

Voici une carte pour une jeune femme que j'apprécie et dont c'est l'anniversaire dans deux jours. 

J'ai réussi à trouver un ruban et un tissu dans les tons du papier vert fleuri que j'ai sélectionné au départ. 

Les fleurs sont faites avec ma "silhouette" et j'adore :) 

J'espère que cette carte lui plaira. 

 

Voir les commentaires

2017-03-29T18:09:58+02:00

D'abord, il y a et puis ensuite ...

Publié par Ici ou ailleurs
Loreena McKennit

Loreena McKennit

D'abord, il y a ....

Cette superbe salle de spectacle "Le grand rex". Déjà la première fois que j'y suis allée, pour aller voir un film, j'avais beaucoup aimé. Avec sa déco et ses balcons, elle a tout d'une belle dame  d'avant...

Pour ma deuxième visite, bien installée dans un fauteuil confortable, dans un décor de ciel étoilé et des contes de mille et une nuit, j'étais aux anges et je n'étais pas la seule. Mon seul regret est d'avoir oublié mon appareil photo. En effet, celles prisent avec mon téléphone, ne donnent rien. 

Et puis, elle arrive : Longue robe noire, cheveux roux jusqu'au milieu du dos. Suivie de près par une violoncelliste habillée d'une longue robe bleue nuit et de longs cheveux blonds et d'un guitariste. Au fond de la scène plusieurs grands chandeliers. 

Elle lève sa harpe et elle se met à chanter ...Et voilà, l'enchantement commence, car sa voix est là. Et pendant plus de deux heures de spectacle, j'étais ailleurs... en Irlande moyenâgeuse . Un vrai régal :) 

Mon seul gros regret, c'est de ne pas comprendre l'Anglais car elle a beaucoup parlé et je pense que ce fut sur l'immigration des Irlandais au Canada. Immigration peu connue, semble t'il ? 

 

 

Voir les commentaires

2017-02-27T11:32:49+01:00

SOUFI mon amour d'ELIF SHAFAK

Publié par Ici ou ailleurs
SOUFI mon amour d'ELIF SHAFAK

Après quarante ans d'une vie confortable, sans éclat ni passion, Ella n'imaginait pas un jour changer sa destinée. Engagée comme lectrice, elle découvre un manuscrit retraçant la rencontre au XIIe siècle du poète Rûmi avec le plus célèbre derviche du monde musulman. C'est la révélation. Transcendée par cette histoire, elle s'initie au soufisme et à la splendeur de l'amour...

Tout d’abord, une précision pour ceux et celles qui passeraient par ici, adeptes de RUMI ou du SOUFISME. L’avis que je vais donner n’est issue que de cette lecture.

J’ai beaucoup aimé la première moitié de cette lecture. La découverte (somme toute sommaire, je suppose) du SOUFISME, de la quête spirituelle d’un derviche errant, SHAMS de TEBRIZ.

Ensuite, j’ai eu l’impression que l’histoire s’essoufflait quelque peu et le personnage de SHAMS a commencé à m’irriter. Mon intérêt a repris lorsque la rencontre, tant attendue, a lieu entre SHAMS et RUMI. Puis à partir de là, cette lecture s’est gâtée pour moi. Ces deux hommes concentrés pour ne pas dire « obnubilés » par leur quête et leur amitié, en ont oubliés leur entourage familial et social.

Au final, j’ai eu l’impression que RUMI s’était sclérosé au contact de cette amitié. Quant à SHAMS,   je l’ai trouvé imbu, donneurs de leçons, assez fanatique finalement, puisque persuadé d’avoir raison et pas du tout à l’écoute d’autres pensées que celles du Soufisme. Bien entendu, on peut me répondre, que compte tenu que le Soufisme prône principalement L’AMOUR, ce n’est pas grave… Rien n’est moins sûr. SHAMS m’a fait penser à ces grands poètes qui écrivent sur l’AMOUR mais dont leurs vies ne sont pas du tout en harmonie avec leurs écrits !  Du coup dans la 2ème partie de ce roman,  j’ai préféré suivre l’évolution et les changements opérés par ELLA.

Un peu dans le même genre,  j’ai largement préféré la lecture  de « L’oracle della Luna » de Frédéric LENOIR.

Voir les commentaires

2017-02-02T18:35:04+01:00

Angelina, saga en trois tomes de Marie-Bernadette DUPUY

Publié par Ici ou ailleurs
Angelina, saga en trois tomes de Marie-Bernadette DUPUY Angelina, saga en trois tomes de Marie-Bernadette DUPUY Angelina, saga en trois tomes de Marie-Bernadette DUPUY

Pyrénées, 1878. Angélina n'a qu'une ambition depuis qu'elle est petite : devenir sage-femme, comme l’était sa mère, morte tragiquement. Abandonnée par l’homme qu’elle aimait alors qu’elle était enceinte, la jeune fille se résigne à confier son enfant à une nourrice afin de pouvoir devenir élève sage-femme à l'hôtel-Dieu Saint-Jacques de Toulouse et obtenir son diplôme. Marie-Bernadette Dupuy nous entraîne sur le chemin semé d’épreuves, de joies, de sacrifices, d’une femme généreuse prête à tous les combats pour que s’accomplisse son rêve.

Sous l’impulsion d’une amie, je ne suis lancée dans la lecture de cette SAGA de 3 tomes.

C’est avec plaisir que j’ai suivi Angelina et tous les personnages de cette histoire. C’était très intéressant de découvrir la vie montagnarde de cette époque. Les conditions de vie et d’hygiène étaient bien précaires pour beaucoup de familles. Le plus difficile a été (une nouvelle fois) de constater le lourd tribu que les femmes ont payées et payent encore à la société. Les femmes et leurs bébés mourraient souvent au moment de l’accouchement. Entre sauver la mère ou l’enfant, l’église avait choisie… Le poids de l’église est très prégnant. De plus, certaines pratiques comme la césarienne n’étaient pas maitrisées et pendant une centaine d’années, cette intervention s’est soldée par la mort !

Bien entendu comme dans toutes les SAGAS, certains personnages vous sont plus sympathiques que d’autres et certains vous tapent sur les nerfs. Il faut dire que dans celle-ci, les hommes sont loin d’être à la hauteur (à une ou deux exceptions près). Ils sont bornés (son père), prompts à juger la gente féminine. Ce qu’ils ont pu m’énerver à certains moments.

Dans cette lecture, j’ai également découvert (moi qui habite si près) que je ne connais pas du tout les Pyrénées ariégeoises dont les villes de Saint Lisier et Saint Girons. Il va falloir que j’y remédie.

Mon seul bémol dans cette lecture et je l’ai ressenti en particulier dans le premier tome, c’est l’accent beaucoup trop présent sur le romanesque de l’histoire avec des adjectifs qui reviennent en boucle comme des leitmotiv. J’ai trouvé cela dommage. Car l’époque, le cadre, les personnages, l’histoire suffisaient à  en faire une lecture très agréable.   

Voir les commentaires

2017-01-29T13:08:26+01:00

La belle de Joza de Kveta LEGATOVA

Publié par Ici ou ailleurs
La belle de Joza de Kveta LEGATOVA

Pour échapper à la Gestapo, une jeune doctoresse de Brno, en Moravie, va lier son destin à Joza, l'idiot du village, véritable force de la nature plus ou moins vendu par ses parents quand il avait quinze ans pour travailler dans une scierie. Elle va le soigner et le suivre dans ses montagnes pour devenir sa femme, quittant ainsi une vie pleine de promesses, des amis aussi brillants qu'elle-même, un amant bien en vue et une belle carrière.

Je suis restée à distance de cette histoire et de ces deux principaux personnages. Je n’ai pas réussi à accrocher le wagon et à suivre cette jeune Doctoresse. Ce n’est pas que je n’ai pas cru à cette histoire d’amour improbable, c’est juste que je suis restée totalement indifférente. Je l’ai terminé car il est court et parce que ce livre fit parti d’une box « lecture », cadeau de Noël de ma fille.

D'autres avis chez :  Cécile , YV , Khatel 

Voir les commentaires

2017-01-28T21:19:51+01:00

L'idée ridicule de ne plus jamais te revoir de Rosa MONTERO

Publié par Ici ou ailleurs
L'idée ridicule de ne plus jamais te revoir de Rosa MONTERO

Quand Rosa découvre le journal de Marie Curie, commencé à la mort de Pierre son époux, les mots font écho à son propre deuil. Au-delà des époques, les deux femmes vivent la même douleur inextricable face à la perte inconcevable. Leurs voix se mêlent pour raconter la reconstruction. Car la vie est si puissante que dès les premiers moments de la peine elle vous permet de savourer des instants de joie.

Ce livre est atypique. Je le décrirais comme un recueil de réflexions. La première étant celle du deuil du conjoint mais c’est bien loin de se limiter à cela. C’est un livre qui suggère  plusieurs pistes et sujets à méditer.  J’ai vraiment beaucoup aimé cette lecture, même si à un moment, j’ai perdu un peu le fil et le lien car je l’ai lu de manière morcelé.  Une lecture chaudement recommandé par ma copine BlueGrey. 

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog